Bandeau Législatives (région)

L'ancien président de la CCI de Lyon Guy Mathiolon relaxé par la cour d'appel

 |   |  169  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Cette figure de l'establishment lyonnais avait été condamné en première instance à 30 000 d'euros pour «détournement de fonds publics».

Coup de théâtre. La cour d'appel de Lyon a décidé la relaxe de Guy Mathiolon, condamné en première instance à 30 000 d'euros pour « détournement de fonds publics ». L'ancien président de la CCI de Lyon avait été jugé coupable d'avoir passé des commandes de complaisance en faveur d'un élu du Grand Lyon, Christian Barthélémy, dont les travaux d'études avaient été facturés 46 400 euros.
L'affaire, à l'époque, avait fait grand bruit, et avait valu au premier président CGPME de la CCI de Lyon de se retirer. Meurtrie par l'épreuve de la garde à vue et d'une première condamnation qu'il jugeait inique, lâchée par sa famille patronale dont il a depuis divorcé, cette figure de l'establishment lyonnais avait été au c?ur de la guerre que CGPME et Medef s'étaient livrée pour la présidence consulaire. Guy Mathiolon est le PDG du groupe de travaux publics Serfim (1 500 salariés) et l'une des figures de proue du club de rugby LOU.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :