Eni veut étendre son réseau de franchisés à destination des entreprises

 |   |  567  mots
(Crédits : DR)
L’énergéticien a déployé en 2017 un modèle national de franchises distribuant auprès de petites entreprises ses produits et services liés à la distribution de gaz et d’électricité. Misant sur une stratégie de proximité, il cherche désormais à développer davantage ce maillage territorial en recrutant de nouveaux partenaires commerciaux en région.

Il y a deux ans, le fournisseur alternatif Eni lançait un réseau national d'agences franchisées baptisé Eni Energies Services Pro, destiné à commercialiser ses produits et services énergétiques auprès de petites PME en région. L'objectif ? « Nous avons mis en place en 2017 le réseau de franchises avec une volonté de donner à nos partenaires, avec qui nous travaillions déjà depuis une dizaine d'années, davantage de visibilité, tout en formalisant, avec une marque connue, le fait que nous soyons présent sur tout le territoire. Pour nos clients, il s'agissait de leur donner la visibilité d'un réseau consolidé », explique Guillaume Rouaud, responsable des ventes indirectes aux professionnels chez Eni. Une manière de poursuivre la stratégie de proximité d'Eni auprès de sa clientèle professionnelle et une formule gagnant-gagnant qui, selon Guillaume Rouaud, a « apporté un développement très important de nos ventes », indique-t-il.

A la recherche de commerciaux : Nice, Strasbourg et Aurillac

Résultat, le réseau de franchises d'Eni, dirigé par une équipe de cinq personnes dédiées, compte à ce jour 28 agences en région. Fortes de 120 commerciaux qui rayonnent à travers l'Hexagone, elles distribuent les produits et les services de l'énergéticien à partir d'un catalogue d'offres national. Un système que le fournisseur alternatif, présent en France depuis 2003 sur le marché du gaz et depuis 2017 sur celui de l'électricité, cherche désormais à approfondir en recrutant davantage de franchisés et de commerciaux. « Les régions de Nice, de Strasbourg et d'Aurillac restent notamment à développer », précise Guillaume Rouaud.

Qui sont les franchisés d'Eni ? Ils viennent principalement du domaine commercial, mais de secteurs et d'horizons très variés. « Il n'y a pas de limites en termes de profils », souligne Guillaume Rouaud. Avant de devenir franchisés, certains travaillaient en effet dans des filières éloignées de celle de l'énergie, comme par exemple dans l'import-export ou encore dans la téléphonie. L'important pour l'énergéticien étant que le franchisé ait « envie de connaître le domaine de l'énergie » et qu'il souhaite « monter un business très empreint du tissu local en étant appuyé par une entreprise sérieuse qui l'aide dans son développement ».

Paroles de franchisé

C'était le cas de Jean-Malo Descottes, franchisé Eni depuis décembre 2017 à Saint-Grégoire près de Rennes depuis son retour d'une expérience d'expatriation. Aujourd'hui, son agence compte six collaborateurs et prévoit cette année de doubler ses effectifs. Pour lui, la franchise est une solution plus intéressante que le courtage. « Nous bénéficions d'un contrat de longue durée de sept ans et d'un vrai partenariat ainsi que des outils de la maison-mère en matière par exemple de pricing et de CRM ». Autre avantage, l'agence a la possibilité d'adapter les offres. Par ailleurs, « grâce à ce partenariat de longue durée, nous avons créé un portefeuille de clients qui donne une valeur à ma société » à plus long terme. Il se montre d'ailleurs particulièrement séduit par le « dynamisme de l'équipe la vente indirecte chez Eni. Avoir du répondant en face est une véritable plus-value pour le franchisé », résume-t-il, visiblement convaincu par le système.

Retrouvez les témoignages de membres du réseau.

Si vous souhaitez devenir membre du réseau Eni Energies Services Pro, contactez-nous ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :