Gemalto acquiert Cinterion

 |   |  232  mots
Le fabricant de cartes à puces pour téléphones portables et cartes de crédit déclare ce mardi avoir fait l'acquisition de Cinterion, leader mondial des communications "machine to machine".

Le fabricant de cartes à puces pour téléphones portables et cartes de crédit Gemalto a annoncé avoir fait l'acquisition de Cinterion Wireless Modules (CWM). Ce dernier est le premier fournisseur de modules de communication sans fil pour les applications industrielles du "machine to machine" ou M2M.

Le spécialiste de la sécurité numérique prévoit  de racheter ce fournisseur "CWM" pour 163 millions d'euros,  un montant payé en cash et correspondant approximativement au montant du chiffre d'affaires annuel précise Gemalto. Cette opération sera effective dans les six prochaines semaines.

Selon Gemalto, "l'acquisition sera immédiatement relutive au bénéfice par action 2010 de Gemalto et devrait contribuer à hauteur d'environ 20 millions d'euros à l'objectif de résultats des activités opérationnelles de 300 millions d'euros que s'est fixé Gemalto pour 2013. Les résultats d'activité de Cinterion seront comptabilisés dans un nouveau segment, M2M, qui réunira les activités de Gemalto dans ce domaine. La société présentera le résultat des activités M2M séparément afin de refléter leur valeur et leur fort potentiel de croissance".

Cinterion est une entreprise sans unité de production, qui emploie 335 collaborateurs, principalement sur les sites de Munich et Berlin en Allemagne. Lancée par Siemens en 1995, l'activité avait été cédée à un consortium financier en 2008.leader mondial de la sécurité numérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :