La tablette la moins chère du monde... bientôt en Europe ?

 |   |  249  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Une tablette tactile à 34 euros baptisée "Aakash" a été lancée cette semaine en Inde. Son fabricant, Datawind, prévoit de la commercialiser en Europe.

Après la voiture de Tata, l'Inde découvre la "tablette la moins chère du monde". L'objet qui coûte 2.250 roupies, soit un peu plus de 34 euros l'unité, y a été présenté mercredi sous le nom d'"Aakash" pour "ciel".

Pour l'instant, le gouvernement de New Dehli en a acheté 100.000 exemplaires qu'il destine à des étudiants. Ce mini-ordinateur tactile de sept pouces, connecté au wifi et équipé du système d'exploitation Android, sera aussi commercialisé sous le nom d'UbiSlate.

En espérant faire grimper à 1 million le nombre de tablettes vendues, Datawind, son fabricant compte même baisser son prix à 10 euros l'unité. Un prix aux antipodes des 199 dollars du Kindle Fire d'Amazon et des 599 dollars de l'Ipad. L'entreprise basée au Canada compte "révolutionner l'accès aux ordinateurs et à Internet dans le monde" avec l'UbiSlate.

Nouveau marché ?

La tablette "low cost" ne compte pas se contenter du marché indien. "Nous le lancerons en Grande-Bretagne d'ici la fin dans l'année puis dans d'autres pays d'Europe", affirme Suneet Singh Tuli, PDG de Datawind qui s'est allié avec l'opérateur Vodaphone pour proposer un service internet mobile illimité.

La France, elle, attendra. "Nous n'avons pas réussi à trouver d'accord avec un fournisseur d'accès à Internet", explique le fabricant. Dans l'Hexagone, ceux qui peuvent dépenser le moins pour cet objet nomade sont les étudiants. Ils peuvent en effet acheter une tablette pour "50 centimes d'euros par jour" développée par Archos pour contrer l'offre d'Orange à "1 euro par jour", forfait compris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2011 à 12:27 :
je trouve sa absurde pourquoi y aurait il besoind' un fai tout se fait en wifi ou en 3g donc si on a internet connexion en wifi sur sa box et pour la 3g ils n'ont qu'a les vendres desimlockés comme ca on y met notre sim avec laquelle il y'a notre forfait sans compter que free mobile ne va pas tarder a sortir avec de la data pas cher donc ils n' ont qu'a la commercialiser debut 2012 surtout que la tablette la moins chere en france vaut 89?
a écrit le 27/11/2011 à 16:50 :
je prefere l ipad
a écrit le 08/10/2011 à 12:02 :
C'est quoi cette excuse bidon ? Ils remplace la 3G par le wifi et ils n'ont pas besoin de fournisseur d'accès internet pour vendre leur tablette en France ! C'est un peu gros comme excuse ... Ça cache quoi en vérité ??
Réponse de le 27/11/2011 à 16:51 :
je trouve que vous avez raison


celia a
a écrit le 06/10/2011 à 16:39 :
Au final les tablettes seront données contre un engagement de consommation. On achètera un tant d'achats via telle ou telle tablette. La discussion portera alors sur le droit d'accès des fournisseurs exclus aux plateformes fermées de certaines tablettes comme Apple. Autant commencer tout de suite.
a écrit le 06/10/2011 à 16:23 :

le gouvernement préfère fournir les étudiant avec un produit
étranger.Et on trouve drôle que nos entreprises meurent. Pauvre
pays
a écrit le 06/10/2011 à 16:04 :
L' Inde peut le faire lorsque l'on sait que 0,48? est la somme journaliére du seuil de pauvreté dans leurs villes .
a écrit le 06/10/2011 à 12:00 :
34 euros reste trop cher pour une daube pareil!!!
Réponse de le 06/10/2011 à 13:04 :
Sur? La France n'as qu'à inventer mieux!!!
Réponse de le 06/10/2011 à 16:20 :


Avec ARCHOS la France fait beaucoup.
Réponse de le 06/10/2011 à 16:21 :

Avec ARCHOS la France fait beaucoup mieux
Réponse de le 06/10/2011 à 17:14 :
Les posteurs commencent à comprendre que la France ne trouve aucun intérêt à développer une tablette française puisque ces dernières seront finalement données gratuitement à court terme contre un engagement d'achat sur leur plateforme. Question de stratégie un peu cynique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :