L'UFC-Que Choisir part en croisade contre les abus des jeux vidéo

 |   |  242  mots
Copyright DR
Copyright DR (Crédits : DR)
L'association de consommateurs reproche des "bugs inacceptables" dans de nombreux jeux vidéo ainsi que l'apparition de codes d'activation à usage unique, compliquant leur revente. Elle a saisi la DGCCRF pour effectuer une enquête approfondie et va porter plainte contre trois distributeurs et quatre éditeurs de jeux.

L'UFC-Que Choisir dénonce la mauvaise qualité de certains jeux vidéo. L'association de consommateurs reproche des "bugs inacceptables" après une étude sur la qualité technique des jeux menée auprès de 560 personnes. Les cinq jeux les plus décriés par les "gamers" sont Battlefield 3, Call of Duty : Black Ops, Dead Island, Fallout New Vegas et Rage. Des titres parmi les plus vendus qui auraient mérité d'être les mieux finis, commente l'UFC-Que choisir.

Sont mis en cause : le blocage de l'écran, le crash du jeu et une durée de vie trop restreinte pour un prix élevé (jusqu'à 70 euros). UFC-Que Choisir va demander à la DGCCRF (Direction de la répression des fraudes) d'effectuer une enquête approfondie pour déterminer l'ampleur des problèmes rencontrés par les consommateurs.

Des consommateurs lésés

Par ailleurs, l'association de consommateurs s'attaque à la pratique des codes d'activation, qui "vise à tuer le marché d'occasion puisque le consommateur qui achète un jeu de seconde main doit investir dans un nouveau code d'activation rendant le jeu ainsi acquis aussi cher qu'un jeu neuf". UFC-Que Choisir a déposé plainte contre trois distributeurs (Micromania, Fnac Direct et Game France) et quatre éditeurs de jeux (Codesmasters, Warner Interactive, THQ, Bethasda Software) pour pratiques commerciales trompeuses, s'agissant de l'information relative aux codes à usage unique d'accès à certains éléments du jeu. En effet, certains éditeurs ne mentionnent pas sur la jaquette ces restrictions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2011 à 9:55 :
Je suis surpris que Bethesda se fasse épingler.

Surtout quand on voit les fresques de jeux solo qu'ils ont sorti depuis des années (Elder Scrolls en première ligne).

Alors que de l'autre coté, Activision et EA abusent clairement.

Dernière petite blague en date, les licences Steam PC ne donne pas le droit d'installer le même jeu sous un OS Mac. Il faut acheter une licence Mac...ou aller se faire voir
Réponse de le 06/12/2011 à 11:33 :
En effet, je crois qu'ils se sont trompés de cible (et lourdement)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :