L'usage d'Internet pourrait rapporter 15 000 milliards de dollars à l'industrie mondiale

L'internet industriel promet de révolutionner le monde de l'industrie dans les 20 années à venir avec d'énormes gains de productivité, selon une étude publiée en début de semaine par General Electric

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

D'après une étude publiée par General Electric, l'usage d'internet dans l'industrie pourrait ajouter d'ici 20 ans, de 10 000 à 15 000 milliards de dollars au Produit intérieur brut (PIB) mondial. Afin d'anticiper cette révolution industrielle annoncée, G.E va ouvrir une centre de développement de logiciels dans le nord de la californie. La compagnie américaine compte engager 400 programmeurs pour développer des codes pour l'internet industriel. L'Internet industriel ? C'est le terme utilisé par G.E pour désigner les machines connectées sur Internet qui collectent des datas et communiquent sur la toile.
L'objectif de General Electric est de rendre l'industrie plus réactive, plus intelligente, plus performante.
Par exemple, l'analyse des données montrant les variations des vibrations mécaniques d'une turbine de gaz pourra aider à prédire quand la turbine aura besoin de maintenance. Les données seront utilisées pour anticiper les problèmes, et affiner les technologies existantes. (Sources : The New York Times et l'AFP)
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/03/2013 à 7:13
Signaler
beaucoup de progre crasse a internet mais beaucoup de fermeture de commerce ils serais interesant qu ils y est des etude sur les avantages et les inconveniant d internet m medames et messieurs les journalistes vous allez avoir du travail

à écrit le 29/11/2012 à 9:12
Signaler
C'est marrant, quand je vois "gains de productivité", je pense "suppression d'emplois", "délocalisation" et "baisse de salaires" ! Bref, je me demande bien dans quelles poches iraient tout cet argent. Par ailleurs, je suis curieux de savoir si on a c...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.