Criteo qui entre au Nasdaq vaut plus que prévu : voici pourquoi

 |   |  311  mots
Le siège de Criteo, rue Blanche, à Paris. Copyright Franck Hammoutène Architecte.
Le siège de Criteo, rue Blanche, à Paris. Copyright Franck Hammoutène Architecte. (Crédits : Franck Hammoutène Architecte)
L'action de la pépite frenchy spécialiste du "reciblage publicitaire" sera introduite à 31 dollars l'unité, davantage que le prix prévu initialement qui devait être compris entre 23 et 26 dollars, puis 29 dollars.

Ce mercredi 30 octobre marque l'introduction en Bourse de Criteo, cette pépite française spécialisée dans le "reciblage publicitaire". Elle a vu son chiffre d'affaires bondir de 89% en 2012 à 272 millions d'euros (soit 353 millions de dollars), pour un bénéfice net de 800.000 euros.

>> Ce qu'il faut savoir sur le pépite frenchy Criteo qui entre au Nasdaq

La pépite frenchy valorisée 1,7 milliard de dollars

Et surprise: Criteo peut espérer lever 250,5 millions de dollars soit davantage que les 240 millions escomptés il y a encore deux jours. En effet, les 8,083 millions d'actions seront finalement introduites à 31 dollars l'unité, contre les 29 dollars annoncés lundi soir. Elles s'échangeront à partir de mercredi sur le Nasdaq sous le symbole "CRTO". En euros, cela équivaut à une levée de fonds de 182,23 millions. Initialement, la fourchette de prix proposée était comprise entre 23 et 26 dollars.

A ce prix de 31 dollars, Criteo est valorisé 1,7 milliard de dollars. En 2012, le cabinet Deloitte l'avait classée comme l'entreprise technologique ayant connu le plus fort taux de croissance en Europe depuis cinq ans .>> Ce qu'il faut savoir sur la pépite frenchy Criteo avant son entrée sur le Nasdaq

85% des recettes réalisées à l'international

La société, qui dispose de 16 bureaux à travers le monde, dont les principaux à Paris - où se trouve son siège - et à New York, travaille pour 4.200 clients dans 37 pays et s'appuie sur un réseau de 6.000 éditeurs. Elle emploie 700 personnes et le chiffre d'affaires générés hors de France a représenté plus de 85 % du total au premier semestre.

Le 18 septembre dernier, Criteo déposait son prospectus d'introduction en Bourse de 320 pages auprès de la Securities Exchange Commission, le gendarme boursier américain. Elle y expliquait son modèle, ses forces et ses faiblesses:

 

Notice d'introduction de la société Criteo au NASDAQ:

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2013 à 21:00 :
J'achète..... J'ai plein de monnaie de singe...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :