La livraison avant la commande... une nouvelle idée folle d'Amazon

 |   |  244  mots
Le nouveau projet d'Amazon : prévoir à l'avance ce que voudront  acheter ses clients, pour les livrer le plus rapidement possible.
Le nouveau projet d'Amazon : prévoir à l'avance ce que voudront acheter ses clients, pour les livrer le plus rapidement possible. (Crédits : reuters.com)
Le géant du e-commerce a déposé un brevet pour une méthode de distribution qui anticipe la commande passée par ses clients.

Amazon prévoit jusqu'à vos moindres désirs. Le géant américain du e-commerce a conçu un système de livraison "par anticipation" détaillé dans un brevet, repéré par un blog du Wall Street Journal.

Ce système consiste à livrer avant d'avoir reçu l'ordre effectif de commande. Autrement dit, avant même d'avoir été choisi et payé, le produit est déjà empaqueté et prêt à atterrir dans la boîte aux lettres du client.

Boule de cristal mathématique

En guise de boule de cristal, le numéro 1 mondial de la librairie en ligne compte utiliser des algorithmes qui prennent en compte les commandes antérieures des internautes, leurs recherches, leurs "listes de voeux", ou encore le temps passé devant une page web du site... 

Les objets "patienteraient" ensuite dans des centres de stockages ou des camions avant que la commande ne soit passée, et livrée. Pour fonctionner à l'échelle industrielle, cela suppose donc de très importantes capacités de stockage. 

Réduire le temps de livraison

Objectif de ce concept: réduire encore un peu plus le temps de livraison car celui-ci "peut dissuader les clients d'acheter des produits des marchands en ligne", notent les ingénieurs d'Amazon dans le document déposé auprès de l'agence américaine pour la propriété intellectuelle. 

Une visée similaire justifiait officiellement le dernier "coup de publicité" d'Amazon: le développement de la livraison par drones

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2014 à 11:58 :
ah le grand rêve d'orwell
et un jour, avant même la naissance d'un enfant, amazon pourra prédire ses futures commandes
a écrit le 21/01/2014 à 20:35 :
Qu'ils reprennent la livraison gratuite à partir de 15 euros... Leur nouvelle stratégie si ils la conserve va leur faire mal... Les promo de 3dvd pour 20 euros ils peuvent l’arrêter et la plupart des produits a moins de 25 aussi...
a écrit le 20/01/2014 à 14:55 :
Et on autoriserait l'accès au public et ça s'appellerait une librairie.
Quelle idée GÉNIALE ! ! !
Z'avez pas l'impression qu'on nous prend pour des idiots ?
a écrit le 20/01/2014 à 13:28 :
J'avoue ne pas comprendre ce qui est breveté.
Quand on lit le texte du résumé (abstract) on voit qu'il s'agit en gros de faire des transferts de produits vers une zone géographique et de spécifier le destinataire final en cours de transit, notion qui n'est pas détaillée.
Comme l'impression que ce qui a été finalement breveté n'est rien d'autre que la gestion de flux. Très dérangeant si c'est le cas.
Réponse de le 20/01/2014 à 20:20 :
le traitement de donnees numeriques, c'est pas brevetable! ils ne peuvent en outre ni breveter un ' modele' statistique ( reseaux de neurones, chaines de markov,...), ni une ' facon de traiter'.... ici on parle d'art, pas de science, tout est flexible ' en fonction des objectifs a atteindre'... et l'intelligence des gens qui vont manipuler les donnees ou coder n'est pas brevetable non plus
a écrit le 20/01/2014 à 13:23 :
Surtout un gros coup de pub !

Je ne perçois pas l'intérêt de la chose ... comme si on ne pouvait pas attendre 2 jours pour avoir sa commande ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :