Google jette l'éponge et vend ses smartphones Motorola au chinois Lenovo

 |   |  302  mots
Google a acheté Motorola en 2012 pour plus de 12 milliards de dollars. (Eric Schmidt, le PDG de Google, en pleine présentation.)
Google a acheté Motorola en 2012 pour plus de 12 milliards de dollars. (Eric Schmidt, le PDG de Google, en pleine présentation.) (Crédits : Reuters)
La cession des smartphones de la marque Motorola au fabricant de smartphones chinois par le groupe américain signe l'échec d'une acquisition réalisée deux ans plus tôt.

Google se débarrasse de Motorola. Deux ans et demi après l'achat du fabricant de téléphones mobiles, le groupe américain a décidé de ventre l'activité smartphones de sa filiale au chinois Lenovo, qui deviendra ainsi numéro 3 sur le marché mondial. Montant de la transaction: 2,91 milliards de dollars. 

Des smartphones qui restent sous Android 

Lenovo reprend la marque Motorola et les produits déjà lancés ou en préparation. Cependant, Google conserve "la vaste majorité" du portefeuille de brevets de Motorola Mobility, et  va "continuer à les utiliser pour défendre l'écosystème d'Android", son système d'exploitation, précise la direction du moteur de recherche dans un message publié sur son blog le 29 janvier au soir. 

Motorola en petits morceaux

Google avait annoncé le 15 août 2011 à la stupéfaction générale le rachat de Motorola, et surtout son énorme portefeuille de brevets, pour 12,5 milliards de dollars. Depuis cette acquisition, le groupe a déjà taillé dans les effectifs et revendu certaines activités comme les décodeurs repris pour 2,35 milliards de dollars par l'équipementier télécom Arris en avril 2013.

Malgré des tentatives pour relancer la marque, notamment le Moto X qui jouait la corde patriotique et le Moto G qui visait les émergents, la firme de Mountain View n'est jamais parvenue à faire en sorte que Motorola dégage des bénéfices. 

La direction de Google le reconnaît d'ailleurs dans son communiqué:

"Le marché du smartphone est super compétitif et pour se développer correctement, il vaut mieux être totalement investi dans la fabrication d'appareils mobiles. Voilà pourquoi nous pensons que Lenovo saura mieux s'occuper de Motorola."

Lenovo plonge en bourse

Après cette annonce, le titre Lenovo s'est effondré de 8,21% à 10,06 dollars à la Bourse de Hong Kong...

(article mis à jour à 08:26)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2014 à 9:47 :
vous n'avez rien compris. Google sait très bien ce qu'il fait. Il confie à lenovo la partie technique mais va garder les brevet, la première raison de son achat.
Réponse de le 31/01/2014 à 12:51 :
oui je suis d'accord avec pgonsile
l'analyse me semble peu pertinente car elle n'intègre pas le porte feuille de brevet
google perd peut être beaucoup sur l'opération a priori.
Cependant l'article ne chiffre pas la valorisation du porte feuille de brevet qui serait valorisé à 10Mrds

10 + 2.91+ 2.35 =15.26 > 12.5

on peut même pousser le raisonnement en considerant que le porte feuille est surestimé et que sa valeur est de 30% inférieure alors l'opération reste nulle (à 300millions près :).
a écrit le 30/01/2014 à 8:32 :
C'est le /début de la fin pour gogol. Le modèle est a bout de souffle comme Apple.
Réponse de le 30/01/2014 à 12:06 :
Gogol , Appol , twittol , USOL , c'est la fin des haricots pour les gogols de l'Ouest.
Réponse de le 30/01/2014 à 21:39 :
Google voulait seulement le portefeuille des brevets ... rien de surprenant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :