Free dément tout projet de rachat de Bouygues ... Construction !

 |   |  375  mots
Xavier Niel a « l’impression qu’il n’y a pas vraiment de problème d’argent, que cela ne va pas si mal » dans les télécoms en France, au vu des milliards proposés pour racheter SFR.
Xavier Niel a « l’impression qu’il n’y a pas vraiment de problème d’argent, que cela ne va pas si mal » dans les télécoms en France, au vu des milliards proposés pour racheter SFR. (Crédits : Reuters)
Xavier Niel a botté en touche sur les rumeurs de rapprochement entre Free et Bouygues Telecom. Il reconnaît être « déçu » que SFR soit racheté par Numericable.

Venu visiter la Halle Freyssinet, qui sera transformée  en « plus grand incubateur de startups du monde », grâce à son investissement à titre personnel, Xavier Niel, le fondateur et principal actionnaire de Free, a cherché à éviter au maximum les questions sur l'actualité des télécoms. Pressé de réagir aux rumeurs de rapprochement de son entreprise avec Bouygues Telecom, avec lequel il avait négocié un accord de rachat de son réseau et de ses fréquences à prix soldé, le milliardaire des télécoms a d'abord botté en touche, en jouant la carte de l'ironie

 

« J'ai entendu des rumeurs ici ou là, je tiens à le dire, c'est faux : je n'ai aucun projet de rachat de Bouygues Construction dans le cadre des travaux de la Halle Freyssinet ! »

 

Déçu de l'échec de Bouygues sur SFR

Interrogé sur le choix de Vivendi de vendre SFR à Numericable plutôt qu'à Bouygues, Xavier Niel a reconnu qu'il était « déçu. La meilleure offre était celle de Bouygues. Je continue de penser que celle de Numericable est exécrable. » Free serait sorti renforcé d'un rachat de SFR par Bouygues Telecom, puisqu'il aurait récupéré un réseau mobile national lui donnant son autonomie, lui permettant de se passer de l'itinérance sur le réseau d'Orange. « Nous allons continuer à déployer notre réseau, à tenir nos obligations de couverture » a-t-il ajouté.

En revanche, sur la nécessité ou non de concentration du secteur, il s'est démarqué des propos d'Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, qui a déclaré hier, lors d'une audition à l'Assemblée nationale qu'il « allait travailler activement » afin de mettre en œuvre sa « politique de retour à trois opérateurs [qui] reste d'autant plus d'actualité » après la décision de Vivendi (revoir l'audition en vidéo).

 

« Que l'on soit trois, quatre, cinq ou six opérateurs, il y aura de la concurrence, car nous voulons de la concurrence. Oui, il y a eu une petite baisse des résultats de nos concurrents. Mais quand on voit les milliards avec lesquels ils se sont battus, j'ai l'impression qu'il n'y a pas vraiment de problème d'argent, que cela ne va pas si mal » a relevé Xavier Niel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2014 à 11:41 :
C'est un boss qui s'est entouré de gens très compétents et ce qui peut être acheté doit l'être au juste prix sans prime d'une prétendue humiliation pour sortir du secteur des télécoms.
a écrit le 13/04/2014 à 10:49 :
Xavier Niel va fêté ces 47 ans le 22 Août 2014 et il est lui un fils de pauvres pas comme Bouygues ou Richards et Roux et Biens D'autres mai Xavier Niel ces payé ces étude parce-qu'il a Travailler a moins de 17 ans plus continué ces étude et il nes pas un Amis des politiques ce qui NES pas le cas de tout le monde
a écrit le 11/04/2014 à 22:10 :
Si Xavier Nigel n'était pas la les Tarif seraient Beaucoup plus Haut et les politicard sont coupables et ami avec toutes les verminne
a écrit le 11/04/2014 à 10:06 :
Maintenant il veut le reseau de bouygues pour 1,8 milliards pas plus !
Il est bon le X.NIEL ! Et hop dans le c... de MB et Montebourg !
a écrit le 11/04/2014 à 9:53 :
Quel sens de l'humour.
Vous remarquerez qu'en fait il ne nie pas au fond vouloir racheter bouygues telecom...il le dit juste de façon détournée avec un peu d'humour :)
Réponse de le 11/04/2014 à 10:16 :
Il dit qu'il ne vaut pas racheter bouygues construction pas qu'il ne veut pas racheter bouygues telecom
Réponse de le 11/04/2014 à 12:18 :
il faut savoir lire entre les lignes arcade, je suis d'accord avec bien dit.
Cette boutade veut tout dire...
a écrit le 11/04/2014 à 3:29 :
Et s'il s'occupait un peu des boites qu'il a déjà celui là !
Réponse de le 11/04/2014 à 22:08 :
Si Xavier Niel N'était pas la les Tarif seraient plus Haut et les politicard sont coupables
a écrit le 10/04/2014 à 22:12 :
Qu'est ce qu'il est bien ce mec! J'espère qu'en plus son investissement génial de la Halle va lui faire gagner plein de sous.
a écrit le 10/04/2014 à 15:21 :
Il a tellement raison:
« Que l'on soit trois, quatre, cinq ou six opérateurs, il y aura de la concurrence, car nous voulons de la concurrence. Oui, il y a eu une petite baisse des résultats de nos concurrents. Mais quand on voit les milliards avec lesquels ils se sont battus, j'ai l'impression qu'il n'y a pas vraiment de problème d'argent, que cela ne va pas si mal »
a écrit le 10/04/2014 à 15:16 :
Par moment il est un peu benêt, ça le grandit pas, c'est vrai que les plus bêtes c'est ceux qui lui posent des questions "d'actualités", il en rêve !
a écrit le 10/04/2014 à 14:55 :
Il est vrai que le rapprochement Bouygtel/SFR était le meilleur projet... pour Free, mais surement pas pour les deux autres :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :