Brevets : Apple et Google signent l'armistice

 |  | 188 mots
Lecture 1 min.
Motorola, filiale de Google en cours de cession à Lenovo, a soldé ses litiges avec la firme à la pomme.
Motorola, filiale de Google en cours de cession à Lenovo, a soldé ses litiges avec la firme à la pomme. (Crédits : reuters.com)
Les deux géants de la hightech soldent leurs poursuites en matière d'infraction de brevets sans s'accorder de licence mutuelle. Google avait hérité des procès en rachetant le fabricant de smartphones Motorola, qu'il revend à Lenovo.

Paix des braves dans la Silicon Valley. Google et Apple ont annoncé vendredi soir mettre un terme à toutes les poursuites qu'elles avaient engagées l'une contre l'autre pour violation de brevets dans le domaine des smartphones. Le géant de l'Internet avait hérité de ces procès en rachetant en 2012 le fabricant de téléphones mobiles Motorola, qui avait le premier accusé l'inventeur de l'iPhone d'enfreindre ses brevets en 2010. Apple avait contre-attaqué par la suite devant plusieurs juridictions. Pour autant, les deux entreprises précisent qu'elles ne s'accordent pas mutuellement une licence d'utilisation de leurs brevets.

 

La bataille Apple Samsung pas concernée

L'arrangement ne concerne que les procès les opposant directement et ne devrait donc pas avoir de conséquence sur les litiges en cours entre Samsung et Apple. La perspective de la revente de Motorola au Chinois Lenovo, en cours de finalisation, a peut-être incité Google, qui conserve la grande majorité des brevets dans la transaction, à envisager cette trêve. Dans le communiqué, Google et Apple indiquent que les deux groupes vont travailler ensemble à la réforme du système des brevets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :