Coyote valorisé 120 millions d'euros après le rachat par ses cofondateurs ?

 |   |  296  mots
Coyote Systems a réalisé 105 millions d'euros de chiffre d'affaires en 204, en hausse de 13,6%.
Coyote Systems a réalisé 105 millions d'euros de chiffre d'affaires en 204, en hausse de 13,6%. (Crédits : Coyote)
Après avoir cédé la présidence du spécialiste des avertisseurs de radars en 2012, les fondateurs reviennent à sa tête en augmentant leur participation qui passe de 40% à 80% du capital de l'entreprise.

Les cofondateurs de Coyote reprennent les commandes. Déjà actionnaires à 40% du capital de la société, Fabien Pierlot et Jean-Marc Van Laethem ont annoncé lundi 9 février être montés à 80% de participation à travers une opération de refinancement en association avec le groupe HLD.

"Je tiens à remercier le fonds 21 Centrale Partners pour avoir soutenu la croissance et la consolidation de la société durant ces cinq années, je remercie également Didier Quillot qui a contribué au développement de Coyote depuis deux ans. Nous sommes aujourd'hui confiants pour relever le défi de l'européanisation de notre service et l'extension vers de nouvelles offres innovantes", a déclaré Fabien Pierlot, cité dans le communiqué.

Le co-fondateur prend également la présidence du groupe, dirigé depuis 2012 par Didier Quillot, ex-président du directoire de Lagardère Active et ancien numéro un d'Orange, qui restera au conseil de surveillance.

Une valorisation à 120 millions d'euros

Avec ce rachat, les fondateurs espèrent renforcer "l'européanistation" de l'entreprise "notamment en Italie, Espagne, Allemagne", comme ils l'expliquent dans le communiqué, mais également accélérer le développement de "services innovants", comme la voiture connectée et l'assurance. Fort d'un chiffre d'affaires de 105 millions d'euros l'an passé, en hausse de 13,6% par rapport aux 92,4 millions de 2013, Coyote a ainsi annoncé une collaboration fin janvier avec Amagiz, filiale du groupe mutualiste d'assurance Groupama.

Le groupe était détenu jusque là par le fonds d'investissement de la famille Benneton 21 Centrale Partners, qui en possédait 50%  et par l'animateur Arthur (10%), d'après BFM Business. Après avoir investi 4 millions d'euros, ce dernier sort de l'opération en ayant triplé sa mise, ce qui valoriserait Coyote Systems quelque 120 millions d'euros. Outre les 40% cédés aux deux co-fondateurs, les 20% restants sont rachetés par HLD.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2015 à 16:54 :
on est trop fort pour imaginer et vendre des produits qui contournent l' esprit des lois qui sont censés éviter les morts sur la route. Chauffard, déverser votre haine sur moi. Vous serez plus calme au volant :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :