Altran acquiert Nspyre spécialiste néerlandais de la haute technologie

 |   |  234  mots
Cette acquisition est la parfaite illustration des cibles que recherche Altran, mêlant acquisition de savoir-faire technologiques clés (...) activité à forte marge et renforcement du leadership géographique, a déclaré Phlippe Salle, PDG du groupe français.
"Cette acquisition est la parfaite illustration des cibles que recherche Altran", mêlant "acquisition de savoir-faire technologiques clés (...) activité à forte marge et renforcement du leadership géographique", a déclaré Phlippe Salle, PDG du groupe français. (Crédits : Altran)
Le groupe français de conseil en technologies a annoncé lundi l'acquisition de la société spécialisée dans le développement de logiciels et l'ingénierie mécanique. Il se revendique désormais numéro 1 du conseil en innovation dans le Benelux.

Après avoir mis la main sur la société néerlandaise TASS en 2014, le groupe français de conseil en technologies Altran acquiert 100% d'une autre entreprise des Pays-Bas: Nspyre, une société de 680 salariés, spécialisée dans le développement de logiciels et l'ingénierie mécanique.

Le rachat de la totalité du capital de Nspyre a été "intégralement financé par les ressources du groupe", a indiqué Altran dans un communiqué publié lundi 16 février, sans préciser le montant de la transaction.

L'opération "sera relutive (elle apportera un bénéfice par action de la société, ndlr) dès la première année", assure Altran qui table sur une amélioration de 5% du bénéfice net par action en 2015.

 Altran se revendique numéro 1 dans le Benelux

"Cette acquisition est la parfaite illustration des cibles que recherche Altran", mêlant "acquisition de savoir-faire technologiques clés (...) activité à forte marge et renforcement du leadership géographique", a déclaré Phlippe Salle, PDG du groupe français, cité dans le texte.

Altran compte désormais 1.800 salariés au Benelux et revendique à ce titre le premier rang "du conseil en innovation et hautes technologies dans la région".

Née en 2008 de la fusion des divisions "automatisation industrielle" des groupes néerlandais Ordina et français Atos, Nspyre a réalisé un chiffre d'affaires de 64 millions d'euros en 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2015 à 11:03 :
Désolé pour les consultants de Nspyre. A défaut de faire le job le management opérationnel d'Altran est contraint de racheter des entreprises avant malheureusement de tirer la valeur ajoutée vers le bas. Quid de la croissance organique, d'un turn-over anormalement élevé et du ratio CA/Effectif démontrant bien la faible facturation...
a écrit le 16/02/2015 à 10:37 :
Desole pour les consultant de Nspyre. A defaut de faire le job le management operationnel d'Altran est contraint de racheter des entreprises avant malheuresement de tirer la valeur ajouter vers le bas. Quid de la croissance organique, d'un turn-over anormalement eleve et du ratio CA/Effectif demontrant bien la faible facturation...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :