Apple : 1,7 milliard d'euros pour deux centres de données en Europe

 |   |  247  mots
Les deux installations feront 160.000 mètres carrés chacune.
Les deux installations feront 160.000 mètres carrés chacune. (Crédits : © Shannon Stapleton / Reuters)
Les deux installations de la marque à la pomme seront localisées en Irlande et au Danemark et permettront d'héberger les services en ligne du groupe californien. Des centaines d'emplois seront créés pour leur construction.

Ils fonctionneront entièrement à partir d'énergies renouvelables. Le groupe américain Apple a annoncé lundi 23 février dans un communiqué qu'il allait investir 1,7 milliard d'euros pour deux centres de données en Irlande et au Danemark, afin d'alimenter ses services en ligne, un projet présenté comme le plus important du groupe en Europe.

"Nous sommes ravis d'étendre nos activités, de créer des centaines d'emplois locaux et de déployer l'un de nos bâtiments parmi les plus écologiques", a déclaré dans un communiqué le directeur général d'Apple, Tim Cook.

Le gouvernement irlandais a dit de son côté que 300 emplois supplémentaires seront créés dans le comté de Galway pendant les multiples phases du projet, un coup de pouce bienvenu en vue de son objectif d'un taux de chômage sous la barre des 10% cette année.

160.000 mètres carrés par centre de données

Les deux installations, qui feront 160.000 mètres carrés chacune, seront localisées en Irlande et au Danemark et permettront d'héberger les services en ligne du groupe californien, dont les boutiques iTunes Store et App Store, la messagerie iMessage, le logiciel de cartographie et de navigation Plans ainsi que l'assistant virtuel Siri.

L'investissement de la firme de Cupertino devrait être reparti de manière équitable entre les deux pays, Dublin ayant confirmé attendre 850 millions d'euros de dépenses en Irlande. Les deux centres de données devraient entrer en service en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2015 à 10:09 :
Nos données personnelles, en tant que client chez Apple, seront localisées en Europe. C'est peut-être çà la vraie histoire, qu'on ne raconte pas dans les médias.
a écrit le 24/02/2015 à 9:14 :
Dans la mesure ou l' on crie haro sur la Grèce avec un recouvrement de l' impôt plutôt lâche ou olé-olé, que peut-on dire de Apple qui se soustrait à toutes formes d' impôts partout dans le monde et qui planque les profits frauduleux dans des paradis fiscaux ? peut-on se réjouir du fait que cette entreprise ferait " don " d' un investissement comme on fait l' aumône ou une piécette que l' on jette négligement à un clochard ? il conviendrait plutôt de prendre quelques mesures citoyenne à commencer par un boycott pur et simple. Si les gouvernements sont impuissant ou frileux, nous avons nous consommateurs, électeurs, contribuable l' arme de destruction massive envers ses groupes prédateur: le tiroir caisse.
Réponse de le 24/02/2015 à 15:36 :
Il ne s'agit pas de profits frauduleux et ils ne sont pas planqués. Apple, comme les autres groupes américains (Amazon, Google...) pratique l'optimisation fiscale. Un Directeur Financier qui ne le ferait pas serait viré pour incompétence.
C'est au législateur de faire des lois évitant l'optimisation fiscale et c'est de bonne guerre d'utiliser les failles légales.
a écrit le 24/02/2015 à 8:55 :
il faut boycotter cette boite asocial et qui le revendique. point barre.
Réponse de le 24/02/2015 à 15:25 :
Si vous devez boycotter toutes les boites qui font fabriquer en Chine et payent d'ailleurs moins que Foxconn, vous allez devoir vous passer de nombreux produits et revoir vos dépenses à la hausse.
a écrit le 23/02/2015 à 20:47 :
Amusant qu'il suffise de voir où sont créés les vrais centres de profit pour se rendre compte que ce sont des paradis fiscaux pour les entreprises.
Le rôle du Danemark est cependant éloquent lors de la dernière guerre mondiale.
Réponse de le 23/02/2015 à 22:23 :
Le Danemark, un paradis fiscal. ??? On aura tout lu !
Réponse de le 24/02/2015 à 1:27 :
Le Danemark est un paradis fiscal ???
Réponse de le 24/02/2015 à 5:29 :
Propos caricaturaux sur l'Irlande. Qui certes a une approche fiscale radicalement différente de la FrAnce qui taxe tout ce qui bouge. Mais n'oubliez pas que Irlande, contrairement à la France , est un pays excentré géographiquement, sans base industrielle traditionnelle ( mines, sidérurgie,..) et qui au final a su s'imposer dans la Tech grâce à l'esprit d'entrprise, et à la qualification de sa population.
a écrit le 23/02/2015 à 19:20 :
Méfiance "big brother" est là...Pas plus sûr que Poutine, loin de là !
a écrit le 23/02/2015 à 15:06 :
Il vaut mieux que les profits d'Apple soient réinvestis dans le progrès technologique plutôt que dans des rond-points, des rtt de fonctionnaires ou pour France Télévision. Ceux qui font le bien social ne sont pas ceux que l'on croit et ce n'est certainement pas l'état français qui est devenu une toxine sociale..
Réponse de le 23/02/2015 à 20:49 :
Pierre, je suppose que vous écrivez cela hors de France, n'est-ce pas. Hé bien ... sachez que nous, Français, y sommes bien.
Et souhaitons même payer plus d'impôts, preuve de plus de revenus.
Réponse de le 23/02/2015 à 22:43 :
Yvan, vous vous permettez de "remettre à sa place" Pierre? Je suppose donc que VB vous y êtes cazr justement vous payez beaucoup moins d'impôts que ceux qui créent réellement la richesse en France.
Alors je vous le dfis : non nous n'y sommes plus bien. Et ma famille et moi allons quitter ce système d'assistanat. Quand vous le comprendrez, ce sera trop tard pour vous.
a écrit le 23/02/2015 à 14:27 :
Et pas en France: normal, le gouvernement insulte Apple tous les jours, en le menaçant, et en voulant lui faire payer des impots démesurés capables de ruiner n'importe quelle entreprise! On en a la preuve avec toutes celles qui disparaissent suite au fisc!
Il est plus sage pour une entreprise d'investir plutôt que de payer l'état à fonds perdus !
Réponse de le 23/02/2015 à 15:53 :
pas en France, pas en Allemagne, pas en Suisse, etc...
La localisation des 2 centres n'est pas anecdotique: "et de déployer l'un de nos bâtiments parmi les plus écologiques" bref il cherche un endroit où il fait froid toute l'année et avec une population anglophone (adaptation sociale a minima).
Donc l'Irlande et toute l'Europe du Nord sont des bons candidats.
Par contre pour l’alimentation électrique cela risque d'etre moins glorieux.
Réponse de le 23/02/2015 à 18:03 :
Il ne fait pas froid au Danemark en été. L'an dernier j'ai eu 25°C en Suède (maxi, parfois ça chute, remonte, .. yoyo).(quand on arrive à 25/26, ça pleut pour empêcher la canicule).
Il va falloir ajouter des éoliennes aux champs danois pour ces installations. Les processeurs économiques, ça n'existe pas ?
Réponse de le 23/02/2015 à 18:53 :
si si avec un approvisionnement en énergie éolienne
Réponse de le 23/02/2015 à 20:51 :
Très bien vu, R. Et cela complète la donnée anti-fiscale. Que du bonheur...
a écrit le 23/02/2015 à 13:59 :
Bravo Apple et surtout je vous félicite de ne pas avoir investi un radis en France. Plus vite ce pays de jaloux sera ruiné, mieux ça vaudra pour le genre humain. Payer des impôts en France c'est détruire du capital. Investissez et foncez. J'adore vos produits. Longue vie à Apple, ses salariés et ses actionnaires !!!!! Surtout n'oubliez pas: RIEN EN FRANCE !!!!
Réponse de le 23/02/2015 à 14:29 :
le patron de John Lewis s'exprime. :-)
Réponse de le 23/02/2015 à 20:52 :
Bien vu, Effix : pouvoir aux riches.
a écrit le 23/02/2015 à 13:51 :
300 emplois et 0€ d'impôts ?
Réponse de le 23/02/2015 à 14:23 :
Et les employés qui bossent ils ne payent pas d’impôts, de TVA ? Mieux vaut une entreprise qui embauche, se développe et ne paye d’impôts que pas de société du tout, des faillites et des chômeurs... Mais chacun sa vue et son agenda...
Réponse de le 23/02/2015 à 14:46 :
Vous voulez dire que si l'Irlande est à nouveau dans la mouise l'Europe devra payer encore une fois
Réponse de le 23/02/2015 à 15:49 :
Belle démonstration du chantage à l'emploi.
Pour une industrie lourde et en pleine restructuration cela pourrait se comprendre, pour Apple non.

Question: et si demain Apple licencie massivement (à l'américain "hire'em all fire'em all) est ce que les impots seront retroactifs?
Réponse de le 24/02/2015 à 15:57 :
Ce n'est pas à Apple qu'il faut reprocher de ne pas payer d'impôt mais aux pays en question. Ils préfèrent avoir des emplois que des impôts, c'est leur problème et aussi une question d'harmonisation internationale.
Moi quand j'ai acheté la maison, j'ai aussi regardé la taxe foncière !
Réponse de le 24/02/2015 à 19:51 :
Vous parlez bien de la "vertueuse" Apple, celle qui prétend tant faire pour le bien être de la planète, de ses clients, de ses salariés ?
a écrit le 23/02/2015 à 13:19 :
La question est: si Apple avait payé les impôts qu'elle devait payer pourrait elle se payer aussi facilement ces centres? (vu leur marges la réponses est oui)

Cette information de la création de deux centres est reprise un peu partout et donne l'image qu'Apple investit en Europe. En fait elle investit les impôts non payés et liés au chiffre d'affaire européen. Investir dans ces 2 centres permet de faire un coup double: répondre à un besoin et ne pas avoir a payer aux USA un impôt lors du rapatriement des bénéfices...
Réponse de le 23/02/2015 à 13:58 :
"lors du rapatriement des bénéfices." pure folie, à éviter, 30%, ça serait confiscatoire !
Réponse de le 23/02/2015 à 14:12 :
30% confiscatoire! Vous savez qu'en France on paye 33% d’Impôt sur les sociétés + 15.5% de Taxe social sur les bénéfices, soit 48.5% d'impôts sur les bénéfices. Vu que Apple ne paye pas d'impôts, 30 % n'est pas si confiscatoire que ca.
Réponse de le 23/02/2015 à 18:07 :
Confiscatoire par rapport à 0% !
Je payais en IR deux mois de revenus à 4000€/mois, quelqu'un qui gagne dix fois plus trouverait anormal de payer 80 000€ d'impôts/an, vu la somme (énorme), pas le taux ("modéré"). On trouve souvent qu'on paie "trop". Faut surtout voir ce qu'il reste !
Réponse de le 24/02/2015 à 9:18 :
apple déclare à peine 50 millions d' euro de chiffre d' affaire en France, une honte absolue.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :