Sony embarque Google TV sur ses téléviseurs aux Etats-Unis

 |   |  428  mots
(Crédits : Reuters)
Sony a choisi les Etats-Unis pour faire ses premiers pas dans le domaine de la télévision connectée avec quatre nouveaux téléviseurs haute définition fonctionnant avec le service Google TV.

Sony, le fabricant japonais d'électronique grand public a présenté ce mardi quatre nouveaux téléviseurs haute définition fonctionnant avec le service Google TV. Ce modèle de télévision dite "connectée" permet à l'utilisateur de regarder un programme tout en navigant en même temps et sur le même écran sur Internet. Moins de deux millions de foyers devraient, selon les prévisions du cabinet d'études Forrester Research, être équipés d'une télévision connectée à internet cette année. 43 millions sont attendus d'ici 2015.

Les quatre "Sony Internet TV" destinés aux Etats-Unis embarquent Android et Chrome à leur bord, le système d'exploitation et le navigateur internet de Google. Ces appareils sont en outre équipés d'une puce Atom d'Intel ainsi que d'une connexion wifi.

De 600 à 1.400 dollars

L'éventail de prix de la gamme va de 600 dollars (430 euros) pour le modèle doté d'un écran 24 pouces (61 cm) à 1.400 dollars (1.000 euros) pour le 46 pouces (117 cm). Le groupe japonais a également présenté un boitier Google TV équipé d'un lecteur Blu-ray, qui coûtera 400 dollars (286 euros).

Autre nouveauté: ces téléviseurs s'utilisent avec une nouvelle télécommande intégrant une souris optique et un clavier afin de surfer sur Internet sur l'écran.

Sony se garde l'exclusivité de la commercialisation de ses téléviseurs et lecteur blu-ray, aux Etats-Unis d'abord, dès samedi prochain, suivis un peu plus tard  par les magasins du distributeur américain d'électronique grand public Best Buy. La commercialisation sera mondiale avant la fin de l'année.

Google vise le marché publicitaire à la télévision

Ce partenariat signé avec Sony, Google entend bien le réitérer avec d'autres fabricants. Le géant de l'Internet voit dans ces téléviseurs connectés l'opportunité d'élargir sa gamme d'activités. Sa boutique en ligne et celle de ses partenaires, Android Marketplace, devrait par ailleurs proposer des applications conçues spécifiquement pour les téléviseurs à partir de l'année prochaine.

Mais ce que Google vise avant tout, c'est le marché publicitaire télévisé de 70 milliards de dollars. Pas question donc de laisser les autres acteurs attendus sur ce marché se partager le gateau sans lui. Apple a relancé début septembre son Apple TV en optant pour une autre voie, puisque ce dispositif ne permet que la location de programmes télévisés ou de films.

Le spécialiste des périphériques informatiques Logitech a présenté la semaine dernière le premier boîtier Google TV, vendu 300 dollars (214 euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :