Le Kindle devient l'article le plus vendu de l'histoire d'Amazon

 |   |  513  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le lecteur numérique de livre Kindle est désormais l'article le plus vendu de l'histoire d'Amazon. Le numéro 1 mondial de la vente en ligne en aurait écoulé 8 millions en 2010. Faute d'accord avec les éditeurs français, le Kindle n'a pas percé dans l'hexagone.

Amazon le confirme, 2010 est bel et bien l'année du livre numérique. Le géant américain de la vente en ligne a annoncé lundi que son lecteur de livre numérique, le Kindle, était devenu dans sa dernière version l'objet le plus vendu de l'histoire du site de e-commerce. Il a même éclipsé le dernier opus de la saga des livres Harry Potter.

Plus de 8 millions de Kindle vendus en 2010

Fidèle à ses habitudes, le groupe américain s'est refusé à donner le moindre chiffre mais selon les estimations des professionnels, les ventes du Kindle devraient dépasser 8 millions d'unités cette année contre environ 2,4 en 2009. Des chiffres bien supérieurs aux prévisions qui tablaient sur 5 millions de ventes en 2010.

Pas de concurrence avec l'iPad
"Nous sommes reconnaissant aux millions de clients qui ont fait du tout nouveau Kindle le produit le plus vendu de l'histoire d' Amazon , surpassant Harry Potter 7", a souligné dans un communiqué ld presse le PDG fondateur Jeff Bezos. Selon lui, il n'y a pas de concurrence entre le Kindle qui est dédié uniquement à la lecture et les tablettes numériques du type iPad (Apple) à cristaux liquides, et que les gens "utilisent pour des jeux, des films, et pour naviguer sur internet". "Nous voyons que beaucoup de clients qui achètent des Kindle ont aussi une tablette", souligne Jeff Bezos

Un confort de lecture inégalé

Selon Amazon, les gens préfèrent le Kindle pour la lecture parce qu'il est plus léger, ne provoque pas d'inquiétude que la batterie puisse lâcher (...). Mais surtour à l'instar du Fnacbook, du Reader de Sony ou enocre du Booken, le Kindle utilise l'encre numérique qui offre le même confort de lecture que pour un livre papier. " Il réduit la fatigue oculaire, ne perturbe pas le sommeil en soirée, et marche au soleil en extérieur, ce qui est important surtout pour les lectures de vacances",  explique Jeff Bezos.

Un prix compétitif
Enfin, autre "facteur" clé de la popularité du Kindle selon Amazon : son prix de139 dollars, modique comparé au 499 dollars de l'iPad d'Apple. Le Fnacbook est lui vendu 199 euros.

Faute d'accord avec les éditeurs français, le Kindle est inexistant en France

Grâce notamment au succès du Kindle, le livre numérique aux États-Unis a déjà raflé entre 8 % et 10 % des ventes de livres. En France. Il ne pèse encore que 1 % des 4,2 milliards d'euros du marché français de l'édition mais selon différentes études, il pourrait atteindre entre 5% et 10% en 2015.

Pour l'heure, le Kindle n'a pas percé en France pour la simple raison qu'il n'est pas possible d'acheter de livres des éditeurs français sur Amazon, seule librairie en ligne compatible avec le Kindle. En effet, le monde de l'édition est en guerre avec Amazon veut imposer aux maisons de fixer le prix de vente des livres numériques. Inacceptable pour les éditeurs qui affirment que tant que Amazon campera sur ses positions, il ne pourra vendre leurs livres en version numérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2010 à 18:54 :
Personne ne l'achète c'est pour cela qu'ils ne veulent pas publier des chiffres. Demandez aux vendeurs dans les magasins : ils vous diront qu'il n'en vendent même pas 3 exemplaires par mois.
a écrit le 28/12/2010 à 8:09 :
Toutes ces liseuses me font l'effet d'une gigantesque escroquerie, allant totalement dans le sens contraire des règles de la concurence à l'heure où l'ultra-capitalisme est roi ; il est bien dit dans l'article que vous ne pouvez vous procurer des livres qu'auprès d'Amazon (idem pour les liseuses de la FNAC, Carrefour, etc ...), sauf à effectuer des opérations de conversion assez complexes pour décourager la plupart des acheteurs. Et tout çà pour un appareil qui ne fait que liseuse, en noir et blanc. Et ce dans la plus grande indifférence. Leur succès est d'autant plus étonnant !!
Réponse de le 28/12/2010 à 8:34 :
Bonjour,

On est à présent au seuil de nouveaux développements techniques.
Ce que vous voulez est techniquement tout à fait possible, mais cela rendrait les liseuses inaccessibles.
Une révolution est en cours, et il semble que beaucoup manqueront le coche.

Cordialement,

giantpanda

a écrit le 28/12/2010 à 6:06 :
Quand tout est fait pour polariser l'attention sur un seul produit, on en oublierait presque qu'il y a une vie à coté de l'Ipad. Malheureusement on n'y échappera pas le Ipad 2 étant déjà dans les starking block. Mais c'est ainsi on nous parle de neutralité du Net la ou des sites dédiés à cette marque, et en vivant, passent leur temps a casser, démolir, dénigrer voir dé-sinformer les marques et produits concurrents, allant même jusqu'à "broder" certains articles issue d'analystes et d'analyses non réalisées voir carrément de leur imagination. Quand aux commentaires des blogues de ces sites SAV (Service Avant Vente) sont sidérant d'objectivité, c'est limite à vous foutre la trouille d'un tel pouvoir de l'internet sur les "esprits faibles" ou immature comme chez les plus jeunes.
Mais ce type de blogue, ou il suggéré la rafle des utilisateurs de services concurrents, voir à la suggestion de "flinguer" les deux co fondateurs de ces services, n'interpellent pas les modérateurs et encore moins les autorités, mais c'est surement cela l'interprétation de la "liberté d'expression" sur Internet.
Réponse de le 28/12/2010 à 12:22 :
Complètement incompréhensible. Avant de faire de grands discours, il faudrait peut-être penser à la syntaxe, l'orthographe et la grammaire.
Réponse de le 28/12/2010 à 13:53 :
Pour les leçons, tu te trompes d'adresse va plutôt sur http://blogdeprof.fr/?tag=grammaire
a écrit le 27/12/2010 à 23:33 :
En parlant du kindle, il ne lit pas les epub et La Tribune est justement distribué en epub !!! Si on pouvait avoir La Tribune en mobi ça serait cool. (il reste le pdf en attendant)

La fnac vend les livres en version numérique. Il faut les acheter à la fnac, les convertir en mobi puis les copier sur le kindle !! Ou pire acheter les livres français sur des sites étrangers !!!
a écrit le 27/12/2010 à 17:52 :
C'est quand même dingue à quel point ce succès est paradoxal... On cherche de plus en plus de technologie et ons e retourne vers une tablette noir et blanc et non tactile... La vraie sensibilité est celle au prix. Par contre ces papiers electroniques marchant sans rétroéclérage et avec un affichage par impulsion electronique devrait intéresser JC Decaux et les autres : pas besoin d'afficheurs, pas besoin de batteries trop puissante et on peut changer la pub tout au long de la journée en fonction du profil de la cible... vivement la couleur !!!
a écrit le 27/12/2010 à 17:45 :
C'est ce qu'on appelle "l'exception culturelle" ou encore "le syndrome du commerçant français" : il est tellement attaché à son stock qu'il ne veut pas le vendre !

Les chinois doivent bien rigoler ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :