Foxconn, assembleur des iPhone, va "embaucher" un million de robots

D'ici à 2014, le sous-traitant taïwanais prévoit de décupler le nombre de robots dans ses usines pour réaliser des "tâches simples".

2 mn

Copyright Reuters

C'est le plus gros fournisseur au monde de matériel informatique et électronique. Foxconn, nom commercial du groupe taïwanais Hon Hai Industry, travaille pour de gros clients tels qu'Apple, Dell ou encore HP. Afin d'augmenter les capacités de production et la productivité de ses usines, un million de robots viendront automatiser les chaînes de montages. Dès l'année prochaine, le nombre de robots passera de 10.000 à 300.000 pour atteindre le million en 2014.

Une solution contre la hausse des coûts du travail

"L'automatisation va améliorer l'ensemble des conditions de travail et jouer un rôle de plus en plus important dans les opérations de Foxconn alors même que nos processus de production et nos produits deviendront plus sophistiqués", a déclaré vendredi Terry Gou, président de Foxconn. Si les robots ne devraient occuper que des postes aux tâches répétitives, comme "peindre, souder ou assembler", précise l'agence chinoise Xinhuanet, le dirigeant omet de préciser l'ampleur des postes qui seront supprimés.

Foxconn emploie énormément de personnes : 1,2 million en tout dont un million travaillent en Chine continentale. Il y a un an, treize employés de Foxconn se sont suicidés sur leur lieu de travail. Le choc fut révélateur du malaise qui règne dans les manufactures, où les conditions de travail ont visiblement poussé à bout certains salariés.

Pour répondre à ce macabre embarras, l'entreprise avait augmenté de 70% les salaires. Ces dépenses nouvelles combinées à la chute des prix des tablettes, smartphones et ordinateurs portables ont même fait sortir le groupe du Hang Seng, l'indice vedette de la Bourse de Hongkong, en mai dernier.

L'arrivée des robots va donc permettre de réduire à nouveau le coût du travail. Car les salaires augmentent en Chine et devraient continuer à croître dans les années à venir : "s'ils ne s'équipaient pas, ils auraient dû délocaliser leurs ateliers ailleurs", commente C.K.Lu, analyste de Gartner, cité par Reuters.

Mise à jour 18h47 : Selon l'AFP, pas moins de 500.000 postes seraient supprimés par cette automatisation des usines.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 18/08/2011 à 9:25
Signaler
le robot a un avantage , il ne se suicide pas et donc pas de retombees negatives mediatiques , le robot ne consomme que de l'energie et il est pret a travailler 24h sur 24 ;il n'a pas besoin de sommeil , il se plaint jamais ; le travailleur ideal et ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.