Brevets : Apple débouté de sa plainte contre Samsung au Japon

 |   |  301  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Une semaine après sa victoire juridique totale en Californie, la firme à la pomme a vu sa plainte contre le sud-coréen rejetée par un tribunal de Tokyo.

Plus facile de gagner à domicile qu'à l'extérieur ? Dans le match planétaire qui oppose Apple à Samsung, les deux champions mondiaux du smartphone, la firme à la pomme vient de perdre une manche, au Japon, une semaine après sa victoire écrasante en Californie. En effet, un tribunal de Tokyo l'a débouté vendredi de sa plainte contre Samsung. « Les produits du défendeur ne semblent pas utiliser la même technologie que les produits du requérant, nous rejetons donc les arguments du requérant et jugeons que le coût de la procédure judiciaire sera à sa charge » a déclaré le juge Tamotsu Shoji, selon l'AFP. Apple réclamait 100 millions de yens (1 million d'euros) à Samsung pour avoir copié sans autorisation ses technologies de transfert synchronisé de fichiers musicaux et vidéo dans ses smartphones et tablettes de la gamme Galaxy.

Audience en Californie repoussée au 6 décembre
« Nous saluons le verdict qui confirme notre position de longue date selon laquelle nos produits ne violent pas la propriété intellectuelle d'Apple. Nous continuerons d'offrir des produits très novateurs et de contribuer au développement de l'industrie du mobile » s'est réjoui le géant sud-coréen de l'électronique dans un communiqué. Apple dispose de 30 jours pour faire appel. En Californie, Samsung a prévenu qu'il ferait appel de sa condamnation à payer 1,05 milliard de dollars de dommages à son rival américain le 24 août. Un jury populaire, au tribunal de San Jose, a estimé que Samsung avait copié certaines technologies et le design de l'iPhone. La juge Lucy Koh, de la cour du district nord de Californie a repoussé au 6 décembre l'audience, initialement prévue le 20 septembre, au cours de laquelle elle examinera la demande d'Apple d'interdire la vente aux Etats-Unis des appareils de Samsung incriminés.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :