Archos : Henri Crohas prend du recul après avoir annoncé de lourdes pertes

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
L'année 2012 aura été particulièrement difficile pour Archos, contraignant son fondateur, Henri Crohas, à lâcher les rênes du groupe. Loïc Poirier devient directeur général tandis qu'Henri Crohas reste président.

Henri Crohas lâche du lest et renonce aux fonctions de directeur général du groupe Archos après avoir annoncé un exercice 2012 lourdement déficitaire. 

Le spécialiste français des tablettes numériques et des lecteurs MP3 a enregistré une perte nette de 38,7 millions d'euros, contre un bénéfice de 5,7 millions d'euros, l'année précédente. Un résultat très lourd compte tenu du chiffre d'affaires de l'entreprise qui s'est élevé à 154 millions d'euros en 2012 (-9,6%).

"Sur proposition de son président Henri Crohas, le conseil d'administration a nommé ce jour Loïc Poirier pour lui succéder au poste de directeur général, avec effet au 1er mai 2013, les fonctions de président et directeur Général étant désormais dissociées", a indiqué le groupe. M. Crohas conserve la présidence du conseil d'administration et "animera le comité stratégique aux côtés du directeur général, mais il se consacrera désormais davantage au repositionnement stratégique du groupe", détaille le communiqué.

Ce repositionnement "passe par le redéploiement de la Recherche et Développement entre les équipes en Europe et en Chine sur trois axes: tablettes thématiques, smartphones et domotique". Cette réorganisation du groupe, engagée fin 2012 et visant "à réduire les frais fixes, est en voie d'achèvement", a indiqué Archos. "Les effectifs ont été réduits d'un quart au siège et dans le groupe. Les charges de restructuration ainsi que les dépréciations de stock ont été dûment provisionnées dans la clôture de l'exercice 2012", a-t-il ajouté.

C'est en 1988 qu'Henri Crohas a fondé Archos qui est d'ailleurs l'anagramme de son nom de famille.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2013 à 15:11 :
Pas trop tot cela fait 10 ans que l on aurait du virer ce megalo et sa femme
a écrit le 26/03/2013 à 11:12 :
triste nouvelle , archos est aussi victime d'être sur un secteur économique féroce ou la concurrence est rude , pas étonnant donc ces résultats , en plus les archos made in france sont vendues a l'export en euro , donc la pénétration internationale est plus difficile , les tablettes qui viennent chez nous sont fabriquées en zone dollars qui est plus faible , si archos a de bons produits il n'a pas helàs un marketing suffisant au niveau national et la marque a oubliée aussi de se diversifier dans d'autres secteurs moins concurrentiels mais porteur d'une marge , c'est ainsi qu'apple a redressé la barre a la fin des années 90 , suivre la mode c'est bien mais attention les concurrents eux sont déjà là et font une guerre sans pitié c'est ainsi
a écrit le 25/03/2013 à 23:41 :
Le problème d'Archos est un problème de marketing et d'image.Leurs produits sont positionnés comme des premiers prix peu fiables et Archos ne fait aucune communication sérieuse pour changer cette image.
a écrit le 24/03/2013 à 12:14 :
Je reviens sur cette page après y avoir laissé un commentaire hier et je lis que tout le monde est d'accord : de bons, voir d'excellent produits pas chers et un marketing défaillant.
Alors Francois, le 28 tu viens faire la pub d'archos sur la deux comme ça ton speach servira au moins à quelques chose !
Réponse de le 24/03/2013 à 20:16 :
Le problème d'Archos n'est pas un problème de publicité, mais un problème de définition du marché de la tablette. La tablette n'est qu'un accessoire. On l'achète pour accéder à de la musique, à des films, à des revues, à des services. C'est là le vrai potentiel économique du marché. Et là, Archos est absent.
a écrit le 24/03/2013 à 11:21 :
J'écoute de nombreux arguments des uns et des autres et je les trouve très dommage. Archos est une entreprise que je connais bien. Technologiquement les produits sont très bon, de plus Archos met un point d'honneur à ne pas violer les brevets et les designs de la concurrence afin d'éviter des procès à la noix avec des géants blindé de frics.

Leurs produits n'ont absolument pas à rougir de la concurrence car le haut d gamme Archos dépasse le haut de gamme Samsung pour comparer ce qui est comparable.

Archos a deux principaux problèmes :
- Un marketing trop faible qui mériterait d'avoir quelques stars et de nombreuses pub TV ainsi qu'un marketing direct on sponsorisant des stars et en offrant ses produits aux personnalités française et internationales.
- Un marché intérieur en France trop faible à cause d'un manque de sentiments national. Personnellement je préfère avoir une tablette Archos haut de gamme qu'une tablette Apple ou Samsung pour deux raisons à savoir que cela profite à des emplis français mais également parce-que le haut de gamme est strictement identique à la concurrence voir parfois meilleur.

Je pense très honnêtement qu'Archos a une carte à jouer en entrée de gamme et en haut de gamme, le moyen de gamme étant carrément pas rentable car déjà ultra conquis par Samsung et Asus.
Il y a aussi une possibilité de créer un marché intérieur au niveau des entreprises et collectivité locales mais également des écoles. Encore une fois leur marketing est défaillant mais les produits sont vraiment très bien.
a écrit le 23/03/2013 à 22:14 :
En même temps il n'y a rien de "made in France" dans une tablette Archos, d'ailleurs il me semble qu'elles ne sont même pas assemblée en France. Le problème d'Archos est simplement leur positionnement produits : le bas de gamme est saturé de produits asiatiques, ils auraient mieux fait de faire du haut de gamme...
Réponse de le 24/03/2013 à 11:25 :
Bonjour,

Toutes les tablettes entrée de gamme arnova sont produites en Chine, le reste est produit en France.
Donc attention aux contre-vérités.
Pour ce qui est de l'entrée de gamme je ne suis pas d'accord. Leur groupe doit se concentrer sur des produits entrée de gamme de qualité et haut de gamme et abandonner le moyen de gamme qui est saturé et intouchable à cause de poids lourds comme Asus et Samsung.

Ils doivent également revoir leur politique marketing, jouer sur le made in France dans ces pubs et embaucher quelques égéries et stars mais aussi offrir des palettes de produits à des personnalités.
D'un autre coté il faut que notre population nationale essaye avant de critiquer sans connaitre et d'aller vers des produits américains et asiatiques systématiquement.
Réponse de le 24/03/2013 à 14:03 :
les tablettes d'apple et samsung sont toutes fabriquées en chine et c'est pas pour ça que l'on considère ces produits bas de gamme (surtout pas l'ipad)
a écrit le 23/03/2013 à 19:10 :
Avez- vous déjà vu une tablette Archos en démonstration qui fonctionne dans les magazins de grande distribution? Les tablettes étrangères des marques concurentes fonctionnent dans ces lieux. Pourquoi? Quand nos élus préfèrent distribuer des tablettes de marque étrangère aux enfants et étudiants , le made in France se tire une balle dans le pied.
a écrit le 23/03/2013 à 10:49 :
La taxe sur la copie privée est une spécificité française qui ruine systématiquement toute tentative de production nationale. Certaines entreprises sont particulièrement touchées. Selon Henri Crohas, PDG et fondateur de Archos, son entreprise aurait versé 3 millions d'euros de redevance pour la copie privée en 2009, soit 5 % de son chiffre d'affaires. Les tarifs ont encore augmenté en décembre 2012. Mais bon, on se fout que l'industrie française ferme que les patrons soient ruinés et les ingénieurs et travailleurs soient à la rue, du moment que les exilés fiscaux tels Depardieu et Johnny continuent à se gaver à millions d'euro annuel sur les subventions aux cinéma et la redevance "copie privée".
Réponse de le 23/03/2013 à 16:57 :
Les autres tablettes en sont exemptées peut-être ? Mince alors.. On m'aurait menti ?
Réponse de le 23/03/2013 à 17:17 :
@Habon : oui, les autres tablettes en sont exemptées dans leur marché d'origine, absolument. C'est pas qu'on vous a menti, c'est juste que vous raisonnez faux, genre directeur de la SACEM qui s'en fourre plein les poches et après lui le déluge pour l'industrie électronique française. http://www.francesoir.fr/patron-sacem-meilleur-job-du-monde-62028.html
Réponse de le 23/03/2013 à 17:25 :
AH si seulement les idées de taxes comme la copie privée s'exportaient aussi bien que l'électronique grand public :. la France actuelle serait la première économie mondiale .! Mais là, le pays se contente de crever sous la cohorte infinie des prélèvements parasites de toute sorte...
Réponse de le 23/03/2013 à 18:09 :
@Taxe sur... : je ne vois pas en quoi cela change quoi que ce soit. Une Archos vendue hors de France ne subit pas de taxe, et les concurrents d'Archos subissent la même taxe sur le marché Français. Expliquez moi alors ce qui pénaliserait "uniquement" Archos ?
Réponse de le 23/03/2013 à 18:57 :
@Habon : parce que le chiffre d'affaire se construit toujours d'abord sur le territoire national et les bénéfices permettent de conquérir les marchés internationaux. Samsung a d'abord vendu énormément en Corée - sans taxe - ce qui lui a permis de partir à la conquête du monde. L'Archos lui a subi de plein fouet la taxe copie privée parasite en France qui a mangé son bénéfice pour les investissement à l'étranger - comme s'en plaignait son patron. D'ailleurs, les fabricants d'électronique français ont été tellement ulcéré de la catastrophe copie-privé sur leur activité qu'ils ont décidé purement et simplement de quitter leurs sièges à la Commission copie privée fin 2012. Évidemment, cela n'a pas de conséquence puisqu'en France, on ne se préoccupe pas du tout d'économie et de production, seulement de taxer. http://www.lefigaro.fr/medias/2012/12/27/20004-20121227ARTFIG00469-copie-privee-recours-prevus-des-industriels.php
Réponse de le 24/03/2013 à 9:52 :
tttnnnuuuttt... mauvaise réponse. Votre propos serait avéré si le marché Français des tablettes avait démontré une anémie totale a cause de ces fameuses taxes, ne permettant pas d'atteindre un volume suffisant pour un effet d'échelle sur le marché intérieur. Hors il n'en a rien été, les tablettes se vendent comme des petits pains ici aussi, malgré la taxe. Archos n'a pas su vendre les siennes, pour diverses raisons, mais pas a cause des taxes.
Réponse de le 24/03/2013 à 16:45 :
hooonnnnk : comme l'a signalé le patron d'Archos lui-même, la taxe copie privée a été catastrophique pour son activité en France et par manque d'investissement possible, à l'étranger. De même, TOUS les constructeurs électronique français, victime de cette escroquerie, ont quitté la Commission copie privée. Mais bon, vous devez parfaitement le savoir car si vous défendez à ce point cette taxe indéfendable et destructrice pour l'industrie nationale et l'emploi, c'est que... vous en touchez...
Réponse de le 24/03/2013 à 16:51 :
@Habon : il n'y a aucun doute : *tous* les industriels électroniques français ont expliqué que la taxe copie privée les détruit. Ils ont *tous* quitté la commission copie privée scandalisé par l'énormité des taxes françaises. Mais bon, peu importe le déficit commercial et la dette de la nation du moment que le dirlo de la Sacem touche son énorme traitement, hein ?
Réponse de le 24/03/2013 à 23:09 :
Cher Taxe etc ..., vous devriez vraiment travailler votre dossier avant de foncer dans le mur. Le Simavelec (entre autres) a en effet quitté la table des négos sur le taxe en question, parce qu'ils la jugeaient illégitime, (ce sur quoi je suis d'accord soit dit en passant, et je n'aime pas tout ce qui est taxe de manière générale). Mais là ou votre propos ne marche plus, c'est que le Simavelec regroupe l'ensemble des constructeurs... majoritairement étrangers :-). Ennuyeux pour votre démonstration non ? L'ensemble de la profession est touché de manière homogène. Donc retournez bosser un minimum votre dossier pour votre prochaine démonstration, et tentez de revenir avec une copie corrigée siouplé :-)
a écrit le 23/03/2013 à 10:39 :
C'est toujours pareil dans ce pays : on a une bonne entreprise qui conçoit, développe et fabrique d'excellents produits. Mais, pour son plus grand malheur nos bobos télévisuels de tous genres s'exhibent avec des tablettes américaines ou Coréenne, pas forcément plus performantes mais tellement plus à la mode et surtout tellement plus gratuites pour eux. Et lorsqu'un ministre, Wauquier en l'occurence, veut faciliter l'acquisition de tablettes par les lycéens, il ne met que de l'Apple et du Samsung au catalogue !!
On ne s'en sortira pas tant ce petit microcosme est archi corrompu par les publicitaires.
a écrit le 23/03/2013 à 10:11 :
Archos était en avance avant l'arrivé d'Android et s'ils...
au lieu de prendre le virage de la mobilité avec leur expérience, ils ont baissé en gamme faute d'investissements et de partenariats... Archos aurait pu être un BlackBerry .
a écrit le 23/03/2013 à 8:44 :
J'ai acheté pour moi-même comme pour des amis pas moins de quatre archos 5 IT, tablettes internet de 500 go qui était sans équivalent sur le marché. La qualité de fabrication, de reproduction sonore et image en est fabuleuse, ainsi que la richesse des fonctions sous android Je m'en sers toujours quotidiennement . Malheureusement, archos a quitté ce type de production pour du matériel de moins grande capacité (je pense qu'ils vendent encore une tablette de 250 go). Je ne le connais pas, puisque je recherche une grosse capacité disque dur.
Réponse de le 23/03/2013 à 16:58 :
Faut prendre la G9 250 Go... Elle a l'avantage de pouvoir se bricoler maison, pour lui coller un disque flash SSD de 512 Go aujourd'hui :-)
a écrit le 23/03/2013 à 1:13 :
Pour m y etre interessé pour un achat, je trouve le catalogue trop touffu, a quoi bon sortir une gamme Titanium 15% moins chère que la Platinium ( qui tarde a venir) et différents modèles dont on ne comprend pas exactement la difference . Simplifiez l offre, augmentez la qualité en gardant des prix attractifs, Archos a toujours une bonne image de marque, plus pour longtemps.
a écrit le 22/03/2013 à 21:59 :
chez Archos, j'ai apprécié le solide lecteur mp3 DD grande capacité petite taille, mais ensuite je pense qu'ils se sont fourvoyés dans le cheap; dommage, je trouve leur design assez bon en général.
Réponse de le 23/03/2013 à 18:10 :
Sauf qu'ils ont une fiabilité proche de zéro depuis l'origine...
Réponse de le 23/03/2013 à 19:08 :
@ Fiabilité : pas d'accord du tout. J'ai acheté 4 archos + beaucoup d'accessoires : les 4 et "leurs annexes" fonctionnent toujours parfaitement aujourd'hui après bien des années d'usage intensif (mais soigneux).
a écrit le 22/03/2013 à 21:18 :
adieu archos...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :