Et Apple inventa le "parachute" pour iPhone...

 |   |  340  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Parmi les multiples brevets déposés par les ingénieurs d'Apple, celui-ci pourrait se révéler bien utile... Il s'agit en effet d'un système permettant de se prémunir des chutes intempestives de téléphones.

C'est bien connu, un iPhone tombe toujours du côté de l'écran. Mais il pourrait bientôt y avoir une solution pour ça... Afin d'éviter ce problème, Apple a en effet déposé un dossier auprès du bureau américain des brevets pour une invention visant à détecter une chute d'appareil mobile et lui permettre soit d'atterrir en douceur, soit de tomber sans provoquer trop de dégâts "internes". Selon le texte de ce brevet déposé en septembre 2011, la technologie consiste en un "mécanisme de protection en communication avec le processeur et qui est configuré pour modifier de façon sélective le centre de gravité d'un objet électronique."

Des capteurs pour déterminer la vitesse d'une chute

En clair, la technologie fonctionnerait grâce à des capteurs capables de déterminer la vitesse d'une chute et l'orientation de l'appareil pour ensuite déclencher un système qui modifierait le centre de gravité de l'objet grâce à un poids qui se déplacerait, ou bien des feuilles d'aluminium qui se déploieraient,  comme le détaille le site spécialisé appleinsider. Problème: une telle invention nécessiterait de disposer de davantage de place dans l'appareil, alors que ceux-ci tendent à devenir de plus en plus fins. Pour information, Apple dépose de nombreux brevets, qui ne sont pas toujours utilisés dans ses produits. L'an dernier, la firme de Cuppertino en Californie a ainsi déposé 1.136 dossiers auprès du bureau de la propriété intellectuelle américain, plaçant le groupe à la 22e place en terme de brevets déposés.

Le téléphone doté d'airbags

Et même si la fonction "anti-bris de verre" ne sera pas disponible à brève échéance, ce problème de la chute des téléphones est prise très au sérieux par d'autres géants du numérique.  En 2010, Amazon avait ainsi déposé un brevet aux visées similaires. Mais c'était les capteurs qui étaient censés déclencher des airbags.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2013 à 13:52 :
ah j'ai bien rit , et les telephones portables dans les machines a laver ? , ils sont pas etanches , ma copine en a fait l'expérience j'en ai bien rit , pas elle , de là a être comme un coffre fort inviolable un smartphone ou un telephone , bonjour les ouvriers qui vont se casser les mains sur ce truc a produire en 7 secondes chrono ? , aucune technologie n'est durable meme par accident on l'a déjà vu et on le verra toujours , la perfection n'est que virtuelle .
a écrit le 02/04/2013 à 18:54 :
nn ce kil faudrait c ke apple faprique une coque avec ce système , cela ne sacrifierait pas la taille et l'épaisseur
a écrit le 01/04/2013 à 10:38 :
Apple allonger la vie de leurs téléphones ?
Sa pue le poisson pourri d'avril
a écrit le 01/04/2013 à 6:12 :
Oui mais ceux qui sont dorés restent une exclusivité pour nos PDG les plus mauvais !
a écrit le 28/03/2013 à 22:21 :
Un critère de choix non négligeable pour les prochains smartphones. Aujourd'hui les écrans tactiles sont des plus fragiles. Les coques et autres protections sont le minimum. Et les assurances trop chères. En plus il devient de plus en plus difficile de changer une pièce. Sur les dossiers smartphones on est obligés de changer des blocs. On ne peut même plus les ouvrir soit même. C'est un peu comme les bagnoles. Ils se sont bien démerdés pour foutre de l'électronique partout ou faire des blocs moteurs inaccessible pour les particuliers afin d'être sûrs que vous passiez à la caisse chez les concessionnaires pour la moindre maintenance...
a écrit le 28/03/2013 à 14:43 :
dommage que Leonardo et Einstein ont oublié de déposer le brevet pour cette idée prix
nobel de la connerie.Moi, aussi j'ai un parachute que j'utilise avec ma femme!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :