Tablettes contre PC : 2013 s'annonce comme un tournant

 |   |  527  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les ventes d'ordinateurs devraient chuter de 7,6% cette année selon le cabinet Gartner, quand celles de tablettes vont s'envoler de 70%. En 2017, il se vendra plus de tablettes que de PC.

L?ère post-PC, Steve Jobs en parlait au lancement de l?iPad en 2010, on s?en approche à très grands pas. Et l?année 2013 devrait constituer un point d?inflexion dans le mouvement de bascule d?un appareil à l?autre. Selon le cabinet spécialisé Gartner, qui vient de dévoiler ses prévisions de ventes de produits informatiques et mobiles jusqu?en 2017, la tendance s?accélère, du fait de la multiplicité des tablettes à bas prix aux capacités croissantes qui arrivent sur le marché. « Certaines personnes continueront à garder un PC et une tablette, en particulier ceux qui utilisent l?un ou l?autre pour le travail et le divertissement, mais la plupart des gens se satisferont de l?expérience sur tablette comme leur principal appareil informatique » estime Carolina Milanesi, analyste chez Gartner.

Plus de tablettes vendues dans le monde que de PC dans 4 ans
Cette année, les ventes de PC en volume (ordinateurs portables et fixes de bureau) devraient reculer de 7,6%, passant de 341 millions à 315 millions d?exemplaires (voir l'ensemble des prévisions). Or pour Gartner, « il ne s?agit pas d?une tendance conjoncturelle, temporaire, due à l?environnement économique austère : cela reflète un changement de comportement de long terme. » La baisse se poursuivra en 2014 (-4%) et jusqu?en 2017 : il se vendra alors plus de tablettes (467 millions) que de PC (271 millions), sachant que Gartner compte à part les « ultra-mobiles », ces ordinateurs portables ultrafins comme le MacBookAir d?Apple ou les UltraBook sous Intel.

Dans le même temps, les ventes de tablettes vont, elles, bondir de 70%, de 116 millions à 197 millions d?unités cette année, et vont ensuite plus que doubler en deux ans. Cette croissance ne viendra pas que des marchés matures : dans les pays émergents, les utilisateurs vont de plus en plus préférer la tablette au PC comme appareil « compagnon » du téléphone mobile, selon le cabinet américain. De son côté, le cabinet IDC prédit que les ventes de tablettes dépasseront celles de PC fixes cette année et celles de PC portables en 2014.

Le Windows de Microsoft menacé par Apple en 2017
Ce passage du clavier au tout-tactile ne sera pas sans conséquence dans la bataille des systèmes d?exploitation. Android, l?OS mobile de Google, restera dominant, du fait du poids des téléphones mobiles dans l?ensemble des appareils connectés (1,8 milliard sur 2,4 milliards en 2013). En revanche, « c?est un vrai défi qui se pose à Microsoft. En 2017, si l?on regarde sa part de marché tous appareils confondus, son Windows sera talonné par Apple (iOS et MacOS). Si l?on exclut le marché entreprises, Apple est déjà devant Microsoft » relève Carolina Milanesi. Pour l?instant les smartphones sous Windows Phone peinent à décoller et la tablette Surface de Microsoft n?est pas un franc succès commercial non plus. « Pour rattraper son retard dans le marché grand public, Microsoft a besoin de gros volumes, ce qui doit passer par la sortie de tablettes moins chères sous Windows 8, ce que l?on verra peut-être à Noël prochain » avance l?experte de Gartner.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2013 à 11:12 :
On a entendu le même refrain à l'arrivée des téléphones mobiles... Pourtant à l'heure actuelle, quasiment tout le monde a un fixe chez lui. Tablette et PC sont deux équipements différents et complémentaires, ils ne sont pas comparables ni substituables. Il est sûr que la plupart des utilisateurs qui se contentent de surfer sur le net et regarder leurs mail ne verront aucune différence sinon l'encombrement et se contenteront d'une tablette. Mais un PC aura toujours des capacités plus importantes de stockage et de puissance de calcul, question de taille de l'objet et de technologie de miniaturisation. Ces différences existent déjà dans des technologies matures : entre un PC portable et un PC de bureau, à prix égal on peut avoir un PC fixe bien plus puissant qu'un portable. Si les ventes de PC baissent de 7.6% cette année, ce n'est pas une grosse chute non plus. Si les ventes de tablettes explosent c'est juste que les gens s'équipent. Quand le PC s'est démocratisé et qu?internet s'est développé il s'est passé la même chose, tout le monde a acheté un ordinateur. Le marché du PC est maintenant sur du renouvellement de matériel, alors que la tablette, de l'équipement d'un nouveau matériel. Il y a un autre paramètre qui n'est pas pris en compte, ce n'est pas forcément le succès des tablettes qui font baisser les ventes de PC, alors qu'avant on avait assez rapidement un doublement de puissance à chaque génération de matériel, maintenant les évolutions se font plus lentes. Le matériel est alors moins vite dépassé et le renouvellement de matériel de plus en plus espacé dans le temps. Tout ça va sans doute stagner dans les années qui viennent et les ventes de tablettes vont finir par baisser quand la plupart des foyers qui trouvent un intérêt se seront équipées et que les technologies n'évolueront plus. Quand au grand dévellopeur de système d'exploitation, il n'a sans doute pas voulu se fouler et dépenser de l'argent dans un système d'exploitation qui se vendra peu sur PC, il a donc adapté son produit au marché mais c'est pas son truc, et il s'adaptera encore si le marché du PC repart. Il n'est pas près de couler vu le nombre de licences d'Office, Windows 7 et compagnie vendues en entreprise...
Réponse de le 08/04/2013 à 8:58 :
D'accord avec votre analyse, pour preuve mon fixe à 6 ans et mis à part un changement de carte graphique il reste tout aussi performant pour les jeux récemment sorties
Réponse de le 08/04/2013 à 14:20 :
Cela ne prouve rien. Mon ordinateur fixe est performant sur les jeux. Mon fils préfère jouer sur la tablette.
La plupart des gens n'ont pas besoin d'un PC, à terme, c'est la télévision et la tablette qui l'auront supplanté. Pour surfer, lire ses mails, retoucher une photo familiale, faire un courrier, une présentation ou un tableau de dimension classique, la tablette est déjà comparable et substituable.
Quant à attendre que la technologie n'évolue plus sur les tablettes pour revenir au PC du dernier millénaire, cela prête à sourire. On aurait plutôt attendu un nouveau produit rendant obsolète la tablette.
a écrit le 07/04/2013 à 10:54 :
Pas mal comme souvent le Gartner "Si l?on exclut le marché entreprises..." Ben voyons, tout le monde sait que ce marché est négligeable, bien sûr. Le marché "Home" est bien différent de celui des entreprises et en ce moment, on ne parle que de celui des utilisateurs à domicile, marché important mais qui n'a pas les mêmes besoins en termes d'administration et de déploiement qu'à la maison.
a écrit le 07/04/2013 à 10:53 :
On nous avait annoncé de la même manière la déferlante des NetBooks... qui a fait flop. Les tablettes ont certainement plus d'avenir que les netbooks mais elles ne remplacent pas les PC car il y a une limite de confort (ou d'ergonomie) :
1/ Un écran de 11 pouces, c'est trop petit pour travailler (sans parler de la résolution)
2/ Un écran de 15 pouces c'est trop grand pour se promener
3/ Le clavier virtuel n'est pas confortable pour taper plus q'un SMS ou un Tweet
4/ Quand j'ai un clavier/souris, je ne me fatigue pas à salir mon écran

Dons je ne crois pas trop à "la machine à tout faire" comme l'imagine MS, grosso-modo il y a les usages "assis à mon bureau (ou autre table)" et tous les autres: "vautré sur mon canapé, couché, assis dans le métro, en train de marcher, assis au resto, etc.". C'est vrai qu'aujourd'hui je suis obligé d'utiliser mon PC portables dans trop de situations et ça ne convient pas (le smartphone me sauve la mise dans la rue, le métro et au resto). Mais dès que je suis assis à une table, je ne veux rien d'autre qu'un PC.

La clé c'est que je conserve mon environnement en changeant de machine, mais il me faut plusieurs machines.



a écrit le 07/04/2013 à 10:42 :
Il serait bien de comparer ce qui est comparable, non seulement d'un coté il y a un marché arrivé à maturité et donc les gens ne changent pas de PC tous les jours, et de l'autre des tablettes encore bien poussives avec des modèles nouveaux tous les 6 mois. Il y a 90% de ce que je fais sur PC qui m'est impossible et le restera de le faire sur une Tablette. En 30 ans d'informatique je lis toujours les mêmes articles bidons, faudra arrêter!
a écrit le 07/04/2013 à 9:31 :
Une ère post-PC n'arrivera pas car une tablette et un pc non pas le même rôle.
Il y a plus de vente car il y a l'effet de nouveauté et que cela est grand publique en plus des pub tv à gogo des tablettes (qui à vu une pub tv pour vendre une tour pc ?)
Encore un article en bois basé sur des analyses bidon pour vendre des grandes marques.
Les journalistes vendent la pomme vraiment pas impressionnant mais désolant.
a écrit le 07/04/2013 à 9:05 :
J'aime les boites qui prévoient les marchés à 4 ans, alors qu'il y à 4 ans l'iPad n'existait pas et personne n'aurait misé sur ce genre d'évolution...
a écrit le 07/04/2013 à 6:41 :
Le problème est que le pc n'évolue plus, c'est toujours les mêmes choix : carte mère, processeur, carte graphique, mémoires, alimentation, refroidissements, boîtier.....il faut reconstruire le pc, sinon les gens qui ne veulent qu'internet se tourneront vers les tablettes (ils ont pas tord). Pour les autres la complexité des os et la compatibilité des programmes/jeux...posent des problèmes, peut-on dire que la plupart des gamers sont à part égales et profitent des mêmes graphismes/fluiditée etc...non, le parc est trop mal conçu, à quand des pc aux max de performances pour tous ? à quand un changement de config rapide et facile sans bricolage ? il reste encore des progrès à faire, où bientôt lorsque les consoles de salons deviendront suffisantes, avec les jeux multi-supports, les pc n'auront plus d'utilitées pour les jeux et internet, et il ne restera que les autres appli professionnelles, 3d, etc...
a écrit le 06/04/2013 à 11:17 :
Windows toutes versions confondues est clairement en retard par rapport aux autres systèmes pour ce qu'on fait sur une tablette, un smartphone, et peut être même le pc avec des google chrome. Microsoft n'a plus longtemps à vivre quand on voit comme ils loupent tout leurs derniers produits, et à part quelques vieux grincheux collés à leur pc qui comprennent pas, gartner ou pas gartner, microsoft vit ses dernières années...
a écrit le 06/04/2013 à 9:40 :
bon meme si je suis un geek et un gamer j ai quand meme l impression qu encore une fois toutes ces etudes oublient certains faits...Premierement en europe comme au USA le marche du PC est un marche mature, donc si je ne me trompe un marche de renouvellement, logique alors que les volumes de vente baissent, deuxiemement les fabricant de composant PC reconnaissent qu en la matiere on a atteint un palier difficilement depassable ou depassable mais avec peu de gain (Carte Graph HDMI 3D; carte son digne d une chaine hifi hd, ecran ultra plat...) donc meme le renouvellement est plus espacé qu il y 5 ou 10 ans. Troisiemement le marché Africain est encore un marche à conquerir pour le pc et le net, toute l infrastructure y est a construire. Quatriemement les tablettes sont un marche "d'equipement" donc de gros volume, car la technologie evolue aussi vite que baissent les prix des dites tablettes. Cinquiemement ils se vendra toujours des PC (tour ou portable) car désolé pour jouer a un MMO, un FPS ou un RPG ou faire du tableur Excel, du Powerpoint... (pour mon taf) j ai pas encore trouve mieux que mon PC, ma tablette n offre pas encore le meme confort sauf y adjoindre un clavier et meme la c est pas encore ca
Réponse de le 07/04/2013 à 11:26 :
Tout est dit !
a écrit le 05/04/2013 à 22:47 :
Ah, Gartner... un post doc devrait se pencher sur leurs prédictions, depuis des décennies, comparées aux résultats...
Qu'est ce qu'une tablette ? un PC sans clavier; qu'est ce qu'un PC ? une tablette avec un clavier... Le marché semble avoir choisi, il veut les deux. D'où les tentatives de M/S avec un OS unique (en attendant Ubuntu), ou bien cet asiatique chez qui, dès lors qu'on déconnecte l'écran du PC (sous M/S), il devient une tablette sous Androïd.
Tout utilisateur de tablette ajoute un clavier, tellement le "virtuel" n'est pas satisfaisant. On peut donc prédire que Gartner (une fois de plus) marche à côté de ses pompes, et que la distinction PC/tablette est dépassée. Les "gens" veulent (et auront) un seul outil électronique: un PCblette ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :