Sony Mobile supprime la moitié de ses effectifs en Suède

 |   |  254  mots
La division Mobile de Sony a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014.
La division Mobile de Sony a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014. (Crédits : © Toru Hanai / Reuters)
Le site de Lund, qui emploie à ce jour 2.200 personnes, verra au cours des prochains mois quelque 1.000 postes supprimés. Il subit de plein fouet les réductions d'effectifs de Sony Mobile, qui se recentre sur les smartphones à forte valeur ajoutée.

Pas de calendrier exact mais une annonce. Le géant japonais de l'électronique Sony a fait part lundi 9 mars aux salariés de Sony Mobile de la suppression d'un millier d'emplois sur son site de Lund (sud de la Suède) hérité de l'ancien fabricant de téléphones portables Sony-Ericsson.

"Nous allons planifier une réduction des effectifs d'au total 1.000 personnes, salariés et consultants compris", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur général de Sony Mobile, Bengt Arne Molin. Le site emploie aujourd'hui 2.200 personnes, dont 400 consultants.

Réduire de 30% les effectifs dans la division Mobile

En difficulté face à une concurrence abondante dans les téléphones portables, le groupe avait annoncé début février qu'il portait à 2.100, contre 1.000 auparavant, son objectif de suppressions d'emplois dans cette activité. L'objectif était de réduire de 30%, pour tomber aux alentours de 5.000 salariés les effectifs d'une division qui a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars (environ 1,1 milliard d'euros) au dernier trimestre 2014.

"Je pense que beaucoup découle du fait que nous réduisons notre gamme, en partie parce que nous nous concentrons moins sur les appareils à bas prix et davantage sur ceux à forte valeur ajoutée. Ce n'est pas tant une question de productivité", a estimé Bengt Arne Molin. Il a ajouté que le site de Lund resterait "très très important pour le groupe".

>> Aller plus loin Sony affirme que le mobile reste au cœur de sa stratégie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :