Apple retarde la sortie de la nouvelle tablette de Samsung en Australie

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
La Galaxy Tab 10.1 de Samsung un peu trop proche de l'iPad d'Apple ? C'est ce qu'essayent de prouver les avocats de ce dernier à la justice australienne, jusqu'ici avec succès.

?il pour ?il, Apple et Samsung sont décidés à ne pas se faire de cadeaux. Depuis avril, les deux géants de la téléphonie mobile et de l?électronique se font la guerre par injonctions interposées. L?américain accuse le sud-coréen de copier "servilement" ses produits tandis que le second, qui fournit le premier en puces -mémoires, a répliqué par des actions en justice en Corée du Sud, au Japon, en Allemagne et aux Etats-Unis. 

Quitte ou double pour Apple

Dans ce combat, Apple vient de franchir une étape de plus en Australie. Selon Steven Burley, avocat de la firme basée à Cupertino, la Galaxy Tab 10.1 (nouvelle version de la tablette de Samsung) enfreindrait pas moins de dix brevets, dont la "forme et le style" ainsi que la technologie tactile de l?iPad. Devant la Cour fédérale de justice de Sydney, Samsung a accepté d?arrêter la publicité pour son produit, qui aurait dû sortir dans les prochains jours, et de ne pas le vendre en attendant le verdict définitif de la Cour.

Les avocats des deux firmes ont en effet signé un accord : si Apple perd sa poursuite en contrefaçon, ce sera à lui de payer les dommages causés à Samsung ? le montant n?a pas été communiqué. Dans le cas contraire, la condamnation pour viol de propriété intellectuelle du sud-coréen pourrait servir d?argument juridique dans d?autres pays. Ce dernier s?est engagé à fournir la Galaxy Tab en trois exemplaires à Apple qui a demandé à l?examiner en détails.

Toutefois, la tablette sur laquelle Apple fonde sa plainte est un modèle destiné aux Etats-Unis, "différente de celle qui sera vendue en Australie", argue Neil Murray, avocat de Samsung, cité par Bloomberg.

La prochaine audience aura lieu le 29 août afin de déterminer la date d?un éventuel procès.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :