Qui est Ross Ulbricht, le créateur de "l'eBay de la drogue" ?

 |  | 737 mots
Lecture 4 min.
Ross Ulbricht, l'ingénieur condamné à la prison à vie pour avoir créé Silk Road, l'eBay de la drogue
Ross Ulbricht, l'ingénieur condamné à la prison à vie pour avoir créé Silk Road, "l'eBay de la drogue" (Crédits : DR)
L'ingénieur chantre des idées libertariennes qui a créé Silk Road est condamné à la prison à vie. Sa plateforme d'échange permettait de réaliser des transactions anonymes avec des Bitcoins. Il affirme n'avoir jamais eu de mauvaises intentions.

La prison à vie pour avoir créé un site internet. Mais pas n'importe quel site. Silk Road - sobriquet "eBay de la drogue", une plateforme d'échange sur le marché noir en ligne ou Darknet - a abrité un trafic de substances illicites évalué à plus de 1,2 milliard de dollars et dégagé 200 millions de dollars de profits selon la justice américaine. Cette création de Ross Ulbricht, 31 ans, lui vaut d'avoir été jugé coupable de trafic de drogue sur internet et association de malfaiteurs en vue de commettre du piratage informatique et du blanchiment d'argent.

"Le premier à vous avancer sur ce terrain"

Il est condamné à la prison à perpetuité assortie de 183,9 millions de dollars (167,3 millions d'euros) d'amende. La juge Katherine Forrest, en charge du dossier, a affirmé:

"Ce que vous avez fait est sans précédent. Et étant le premier à vous avancer sur ce terrain, vous êtes ici présent en tant qu'accusé ayant à en payer les conséquences."

Avant de créer cette plateforme, Ross Ulbricht était ingénieur et chercheur en physique-chimie à l'Université de Pennsylvanie. Il a notamment étudié les énergies renouvelables comme en atteste la participation à cet article scientifique sur les cellules solaires polymères. Puis il a dirigé une entreprise de collecte, réparation et redistribution d'objets voués au rebut appelée Good Wagon Books.

"Changer l'esprit des gouvernés"

Membre d'un groupe se réclamant de la pensée libertarienne à l'Université, il s'est passionné pour les travaux de l'école Autrichienne, dont les principes reposent sur une haute valeur accordée aux choix individuels des agents économiques.

Quelques années plus tard, il écrit une sorte de profession de foi idéologique sur sa page LinkedIn:

"Je veux utiliser la théorie économique pour abolir l'usage de la coercition et de l'agression par les êtres humains (...) Les institutions et les gouvernements font l'usage le plus systématique et le plus répandu de la force. Ils sont donc la cible actuelle de mes efforts. Cependant, la meilleure façon de changer un gouvernement est de changer l'esprit des gouvernés. A cette fin, j'ai créé une simulation économique afin d'offrir aux gens la possibilité d'expérimenter un monde dépourvu de l'usage systématique de la violence."

Le "terrible pirate Robert"

En juin 2011, il lance Silk Roak (littéralement "route de la Soie" est lancé) en se fondant sur ces principes. Relié au réseau Tor, qui permet de communiquer de façon anonyme, cette plateforme permet à des internautes d'acheter de la drogue et d'autres produits illicites en utilisant la monnaie virtuelle Bitcoin. Pour mener ses activités, Ross Ulbricht emploie plusieurs pseudonymes, dont le plus célèbre est "le terrible pirate Robert", du nom d'un personnage du film Princess Bride.

Ross Ulbricht est arrêté à San Francisco en octobre 2013. La justice évalue alors sa fortune amassée grâce à des commissions en Bitcoins a plus de 3,4 millions de dollars.

"Offrir aux gens la possibilité de faire des choix dans leurs vies"

L'avocat de Ross Ulbricht, a annoncé son intention de faire appel en qualifiant le jugement d'"excessif, injuste et inique". Au cours du procès, l'accusé a reconnu être le fondateur de Silk Road mais a démenti toute malversation. "Je voulais offrir aux gens la possibilité de faire des choix dans leurs vies et de le faire dans le respect de leur vie privée et de manière anonyme", avait-il dit à la juge.

Par ailleurs, deux agents des services secrets en charge de l'investigation ont été arrêté pendant la période du procès, pour fraude et blanchiment d'argent. Il sont accusé d'avoir détourné des fonds provenant de la plateforme. L'un d'entre eux en particulier aurait joué les agents double, voire triple... Il a été accusé d'avoir renseigné Ross Ulbricht sur l'avancée de l'enquête, tout en faisant chanter sous un autre nom, comme l'explique le magazine Wired.

"Je suis bien plus humble"

Bien loin de dédouaner Ross Ulbricht, le procureur Serrin Turner de son côté, l'a accusé d'avoir engagé des hommes de main en vue de commettre six meurtres. Aucune preuve de ces crimes n'a été apportée.

Juste après la sentence, le principal intéressé, a pour sa part déclaré :

"J'ai changé. Je ne suis plus l'homme que j'étais quand j'ai créé Silk Road. Je suis plus sage un peu plus mature, et bien plus humble."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2015 à 10:04 :
Si pour la plupart des êtres humains la vie passe vite, la perpétuité est un formidable moyen de la ralentir.
a écrit le 31/05/2015 à 14:57 :
Snowden est bien en Russie !
Réponse de le 01/06/2015 à 10:59 :
À moins qu'il soit naïf d'avoir un procès "équitable" (si ce mot existe pour les juges et jurés) aux États-Unis...
a écrit le 30/05/2015 à 22:04 :
"la meilleure façon de changer un gouvernement est de changer l'esprit des gouvernés"...
Tu m'étonnes qu'avec des idées pareilles les US l'ont envoyé au "gnouf" à vie.
Confirmation au passage de la collusion des l'Etat, de la Justice, et des Médias qui véhiculent (dans leur grande majorité) la pensée unique. Etat, Justice et médias qui ne sont en fait à la botte des groupes de pression, des lobbies, bref des puissances de l'argent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :