L'invention qui va révolutionner les contrôles à l'aéroport

 |  | 560 mots
Lecture 3 min.
Le Qylatron peut contrôler jusqu'à cinq personnes à la fois.
Le Qylatron peut contrôler jusqu'à cinq personnes à la fois. (Crédits : Reuters)
Mis en service à la Arena da Baixada de Curitiba au Brésil pendant la coupe du monde 2014, le nouveau système de détection automatique Qylatron pourrait révolutionner les contrôles de sécurité dans le monde.

Son aspect tranche radicalement avec les habituelles cabines de détection et autres tapis roulants que l'on trouve dans les aéroports ou à l'entrée de certains monuments. Mais le Qylatron, développé par Qylur Security Systems, est bien un système de contrôle. Il se compose d'un ensemble de cinq compartiments en forme d'alvéoles avec des petites portes de couleur. Les sacs et effets personnels sont placés dans un compartiment puis la porte refermée. Si celle-ci s'allume en vert, la personne peut reprendre ses affaires et passer. Si c'est rouge, un agent de sécurité est appelé car une menace a été détectée.

 

 

Testé au Brésil 

L'Arena da Baixada, stade ultra moderne de la ville de Curitiba au Brésil, a été équipée par ce nouveau dispositif pour les quatre matches de poule de la coupe du monde qui s'y sont déroulés. Hugo Ramos, directeur d'Agogo Marketing Promocional, la société d'organisation d'événements qui a contracté avec Qylur, en tire un bilan positif :

« Le système de détection automatique Qylatron a non seulement fourni un contrôle des effets personnels extrêmement fiable, mais il a également rendu aux supporters la responsabilité de leurs biens. »

Le concept novateur de « libre-service » qui sert de base au Qylatron est attractif pour l'utilisateur car il évite les fouilles manuelles parfois désagréables et permet de gagner du temps. Il peut examiner jusqu'à cinq sacs simultanément, tout ceci en mobilisant 50% de personnel en moins qu'un dispositif classique.

Une technologie novatrice

La technologie développée par Qylur repose sur l'intelligence artificielle. Il s'agit d'un réseau de capteurs fusionnés qui analysent les sacs et objets personnels en comparant leur contenu à une base de données qui est réactualisée régulièrement.

Ainsi lors de la Coupe du Monde, le système a permis de détecter non seulement les armes, produits chimiques et explosifs mais également d'autres objets interdits par la FIFA comme les drapeaux de grande taille, les mégaphones ou les vuvuzelas. Grâce à l'utilisation d'un algorithme intelligent, les erreurs humaines sont réduites de façon significative et le taux de détection est supérieur. Les agents de sécurité n'interviennent qu'en cas de problème.

Qu'en est-il du public ? Lisa Dolev, PDG et fondatrice de Qylur, rapporte : 

« Nous avons entendu des douzaines de supporters de football à la Coupe du Monde dire à quel point ils avaient apprécié cette interaction individuelle avec le Qylatron. C'est d'autant plus gratifiant que cela valide le principe fondamental sur lequel j'ai fondé Qylur: préserver la liberté individuelle tout en offrant la technologie de contrôle de sécurité la plus avancée de l'industrie. Nous avons fait bonne impression à ce que l'on peut considérer comme l'événement sportif le plus prestigieux au monde»

Un accueil a priori positif qui augure de bonnes perspectives pour la jeune entreprise qui souhaite notamment s'attaquer au marché des aéroports. Aujourd'hui, selon une étude de Telegraph Travel portant sur plus de 3000 lecteurs, 84% des personnes interrogées affirment que les mesures de sécurité dans les aéroports ne renforcent pas leur sentiment de sécurité. Une brèche dans laquelle Qylur pourrait bien s'engouffrer et provoquer une véritable révolution. Rendez-vous dans quelques années...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2014 à 11:26 :
terroriste n'est pas celle que quelques dirigeants-voyous tentent de faire gober aux plus décérébrés. La véritable menace terroriste est constituée par les dirigeants occidentaux - us et européens dans le même sac - qui manipulent le populo, entretiennent les peurs chimériques du petit peuple, jouent de la démagogie et du populisme pour faire des pseudo-démocraties occidentales d evéritables états policiersz et d véritables dictatures. Dictatures de fait qui sont bien plus dangereuses que les "vraies" dictatures désignées par les états-voyous, car elles se parent d'un semblant d'illusion de démocratie et de sécurité. Après tout, le plus dangereux état terroriste du monde n'est-il pas les USA, soutenu par une poignée d'états-voyous européens coupables de coups d'état , d'assassinats et de génocides, France en tête ?
Réponse de le 17/07/2014 à 14:26 :
vous n'avez pobablement jamais été dans un pays où la dictature existe pour parler de cette manière ou alors vous êtes vous même dictateur ce qui expliquerait votre point de vue délirant.
Réponse de le 18/07/2014 à 8:54 :
vous appelez ça comment, la surveillance planétaire... de la NSA?

c'est peut être moins violent..... physiquement...... pour le reste.......

sans parler des amazone, google face book et tweeter.... qui trace votre moindre action, stockent tout ce que vous faites ou dites.... etc......
a écrit le 17/07/2014 à 10:13 :
Encore une solution pour avoir moins de gens qui travaillent . . on progresse
Réponse de le 21/07/2014 à 16:52 :
Si ça peut mettre au chômage certains agents qui n'hésitent pas à faire du zèle pour peu qu'on ait une tête qui lui revienne pas, c'est pas plus mal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :