Demandes de brevets : la Chine pulvérise son record de 2012

 |   |  393  mots
L'OMPI est une agence de l'ONU qui a son siège à Génève.
L'OMPI est une agence de l'ONU qui a son siège à Génève. (Crédits : Reuters)
Alors que les demandes de dépôts de brevets progressent de 9% au niveau mondial, la Chine, passée au 1er rang en 2012, accélère fort : +26.4% en 2013! Selon le classement établi par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, la 2e et la 3e positions sont occupées respectivement par les Etats-Unis et le Japon.

En 2013, le leader dans le domaine de l'invention et de la recherche n'était autre que la Chine (consolidant sa première place de l'an dernier tant au plan de l'origine qu'à celui de la destination des dépôts de 2012). C'est en effet dans ce pays qu'ont été déposées un tiers des demandes de brevets à l'échelle mondiale, révèle l'édition 2014 des Indicateurs mondiaux relatifs à la propriété intellectuelle, un rapport annuel de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) de l'ONU publié le 16 décembre.

Les Etats-Unis et le Japon occupent respectivement les 2e et 3e rangs de ce classement de l'inventivité humaine, qui fait office d'ouvrage de référence et qui contient des données sur les droits de propriété intellectuelle concernant plus de 100 pays. Mais alors que dans l'archipel nippon les demandes de dépôts de brevets sont en recul de 4,2%, aux Etats-Unis elles augmentent de 5,3%, tandis qu'en Chine elles grimpent de 26,4%.

Brevets : 2,6 millions demandes de dépôts et 1,17 million effectivement délivrés

Dans le monde, en 2013, les demandes de dépôts de brevets se sont élevées à 2,6 millions, en hausse de 9% au total. Les cinq secteurs qui intéressent le plus les inventeurs sont :

  • l'informatique ;
  • les machines électriques ;
  • les instruments de mesures ;
  • les communications numériques ;
  • les technologies médicales.

Au final, ce sont 1,17 million de brevets qui ont été effectivement délivrés, soit une hausse de 3,1%.

Au total, les brevets en vigueur dans le monde en 2013 étaient au nombre de 9,45 millions. Les Etats-Unis en détiennent la plus grosse part (26% du total), suivis par le Japon.

Marques déposées : hausse de 6,4% des demandes d'enregistrement

Autre volet de l'activité de l'OMPI, les demandes d'enregistrement de marques déposées ont, quant à elles, augmenté de 6,4% à 5 millions, à nouveau grâce à la Chine. La plupart d'entre elles concernent les marques de :

  • vêtement ;
  • appareils scientifiques ;
  • instruments de mesure ;
  • ordinateurs ;
  • logiciels.

En 2013, il y avait environ 3 millions de marques déposées dans le monde.

Dessins et modèles industriels : la Chine (53% des demandes) ralentit

Quant aux dessins et modèles industriels, dernier volet des activités de l'OMPI, les demandes d'enregistrement n'ont progressé que de 2,5% en 2013, à 1,24 million. Ce tassement s'explique par le net ralentissement des dépôts en Chine, pays qui, en 2013, représentait 53% du total mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2014 à 13:35 :
Nos médias nous disent que les chinois espionnent la France; pour cela qu'ils déposent autant des brevets !!! Ce sont des brevets français qu'ils nous ont volé.
Non je plaisante, les chinois savent très, très, très bien ce qu'ils font
a écrit le 18/12/2014 à 10:44 :
il faut rappeler à tous les racistes qui pensent que les chinois ne sont pas capables d'inventer que toutes les grandes inventions de l'antiquite sont venues de chine les inventions venaient de france quand la france etait la premiere puissance d'europe entre louis14 et napoleon puis elles sont venues d'angleterre et d'amerique au fur et a mesure que leur puissance industrielle s'affirmait et maintenant la chine est devenue la premiere puissance industrielle du monde et on verra de plus en plus d'inventions venant de chine
Réponse de le 18/12/2014 à 12:38 :
attention ce chiffre n'est pas forcément réaliste. Admettons que je sois une entreprise qui decide d'exporter l'industrialisation d'une pièce pour le marché français. J'ai un brevet en France mais pas en Chine sur cette pièce. il suffit alors qu'un chinois, que j'emploie comme petite main, comprenne ce qu'il fabrique, puis dépose un brevet en vue de produire en Chine, et me colle un procès pour que j'aille faire de l'esclavagisme ailleurs.
a écrit le 18/12/2014 à 10:27 :
J'ai lu qu'il sortait des écoles chinoises 700 000 ingénieurs par an:qui dit mieux?.On n'a pas l'air de comprendre que c'est là bas que ça se passe.
a écrit le 17/12/2014 à 17:43 :
C'est pas les Chinois qui déposent les brevets !
C'est les patrons français, anglais, américains, qui ont leurs usines en Chine !
Faut arreter de nous prendre pour des...
Réponse de le 17/12/2014 à 23:37 :
vous plaisantez sans doute.

les chinoise seraient selon vous incapables d'inventer, encore quelques années et vous comprendrez puis-qu’à ce jour vous n'en n'êtes pas capable.
a écrit le 17/12/2014 à 16:05 :
quelle est l'origine (pays) des demandes ?
la France était en 2013 le 6e déposant de demandes de brevets internationaux.
a écrit le 17/12/2014 à 15:56 :
Les japonais ont, en leur temps breveté, en japonais, les petits changements nécessaires pour s'approprier les inventions existantes, aujourd'hui, ils ont peu près terminé et ce sont les chinois qui les traduisent en chinois. Ils en ont encore pour quelques années.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :