PriceMinister passe sous pavillon japonais

 |   |  314  mots
Le site de vente en ligne français PriceMinister, co-fondé et dirigé par Pierre Kosciusko-Morizet, annonce ce jeudi être racheté par le japonais Rakuten pour 200 millions d'euros.

Dix ans après sa création, PriceMinister, l'un des principaux sites français de vente en ligne de produits neufs et d'occasion, passe entre les mains du japonais Rakuten, qui exploite des sites internet de commerce, de courtage et une banque en ligne. Ce dernier, annonce ce jeudi avoir acquis 100% du capital pour 200 millions d'euros.

Les fondateurs de PriceMinister ont signé un engagement d'un minimum de 5 ans pour accompagner le développement de la marque en France et en Europe.

Le mois dernier, Rakuten, fort d'un chiffre d'affaires de près de 3 milliards d'euros en 2009 (298 milliards de yen) et de 64 millions de membres, avait déjà acheté l'américain Buy.com pour 250 millions de dollars, prenant ainsi pied sur le marché américain. Ce rachat "marque une étape décisive qui s'inscrit pour le groupe Japonais dans le cadre d'une stratégie d'expansion internationale affirmée et ambitieuse", lit-on dans le communiqué.

Cofondé et dirigé par Pierre Kosciusko-Morizet, le frère de la secrétaire d'Etat à l'économie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet , PriceMinister comptait, selon les informations publiées sur son site,  plus de 10,7 millions d'inscrits sur ses sites en janvier et plus de 20 millions de visiteurs par mois. De son chiffre d'affaires, on ne sait rien en revanche, car le site le garde secret. En février dernier, PriceMinister envisageait à nouveau une introduction en Bourse fin 2010.

"Alors que PriceMinister est arrivé depuis mars sur la plus haute marche du podium en termes d'audience e-commerce en France, nous cherchions à infléchir encore davantage notre développement : Rakuten a une expérience et un savoir-faire inégalés en matière de commerce sur internet. Nous avons immédiatement vu l'opportunité incroyable qu'offrent les synergies avec un tel groupe. En associant nos forces respectives, PriceMinister va pouvoir accélérer sa croissance, en France et en Europe" explique Pierre Kosciusko-Morizet, cité dans le communiqué.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :