Les copieurs n'ont plus droit de cité sur Google

 |   |  348  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Google veut favoriser les "contenus originaux, les études détaillées et les analyses". Pour ce faire, il a changé les paramètres de son algorithme de recherche.

C'est la dernière petite bombe lâchée vendredi par Google via son blog officiel. Le moteur, principal point de passage des internautes sur la planète, a modifié les règles de son algorithme de recherche. Objectif : évacuer des pages de résultats les sites "de mauvaise qualité", c'est-à-dire qui se contentent de copier des contenus présents ailleurs ou qui génèrent des contenus "pas très utiles", créés uniquement pour faire du volume et attirer des bandeaux publicitaires.

Google veut privilégier les "contenus originaux, les études détaillées et les analyses", indique le blog. Sans le dire, le moteur vise les "fermes de contenus", où des internautes produisent des articles par millier en fonction des annonceurs potentiels. D'abord en place aux États-Unis, ces modifications ont un impact sur "11,8% des requêtes". Reste à connaître pour les sites de contenus l'impact de ces mesures. Demand Media est entré en Bourse sur le concept de "ferme de contenus" et vaut actuellement 320 millions de dollars. AOL et Yahoo ont développé des activités similaires. Des sites comme HubPages.com ou ChaCha ont déjà constaté des changements dans leur audience.

Pour Google, qui engrange chaque année des milliards de dollars de chiffre d'affaires dans la recherche, la pertinence du moteur est une question de survie. "Google dépend de la haute qualité de très bons sites", admet le billet posté. Le site est confronté à la croissance exponentielle du nombre de contenus sur le Net, dont la plupart sont des spams. Dans la dernière version de son navigateur internet Chrome, Google a inclus une option permettant de bannir les sites indésirables. D'autant que, de plus en plus, les internautes trouvent les réponses aux questions qu'ils se posent autrement qu'en passant par Google. Les réseaux sociaux Facebook ou Twitter, qui s'appuient sur les recommandations ou des suggestions d'un réseau d'amis, jouent ce rôle. Facebook, qui compte plus de 500 millions de membres, prend petit à petit la place de Google comme porte d'entrée sur le Web.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2011 à 13:04 :
Tout à fait d'accord de refouler les sites farfelus ou sans intétêt Pour laisser transparaitre les présentations mieux organisées avec une police de carractère plus lisible
Réponse de le 01/03/2011 à 16:41 :
@ Hibou...: et qui décide de ce qui est farfelu ou non ? That is the question :-) parce que l'on sait que le pouvoir est aussi le criblage de l'information :-)
a écrit le 01/03/2011 à 9:21 :
Mais qu'attendons-nous pour nous unir et développer une version OPEN SOURCE et COLLABORATIVE de Google ??? Nous ne pouvons laisser indéfiniment à une société privée l'indexation mondiale de tout ce qui existe sur le net et dans les bibliothèques. Cela donne des informations stratégiques à Google qui sont considérables et dont personne n'évaluent encore l'importance. C'est totalement insensé !
Réponse de le 02/03/2011 à 14:19 :
Je pense que les gens ont un probleme de logiqu existentielle....

1. Rien ne vous empeche de lancer votre propre moteur de recherche ou bien de trouver des developpeurs pour le faire.

2. Pensez que c'est au role de l'Etat de lancer un moteur de recherche ? (Je ne vois pas pourquoi l'etat doit lancer un moteur de recherche sur des informations venant de la sphere prive: entreprise ou particulier.

3. Je ne vois pas en quoi Google est coupable d'indexer le web....
Il y a 6 ans quand Google etait plus petit.... aucun francais ne ralaient contre lui. Des que Google est devenu plus gros,..., le bon francais/gaulois de base commencent a raler.....


4. Au lieu de critiquer et de raler, vous devriez faire une chose : faites comme les americains, trouve une bonne idee et developpez la....

Facebook, c'etait un etudiant sans sous
Google, pareil....









a écrit le 28/02/2011 à 16:57 :
Ne serait-ce pas pour promouvoir wikimerdia dont les contenus sont copiables à loisir ? Ca ressemble fort à une mise à mal de la concurrence.
a écrit le 28/02/2011 à 16:14 :
ca veut dire que lefigaro, e24 etc...vont disparaitre?
a écrit le 28/02/2011 à 12:22 :
D'ici à 5 ans cette société est au c?ur d'un démantèlement sectoriel, car sa position repose sur celle des autres ; à l'inverse de la société Microsoft, amenée à réorganiser la Toile en profondeur
Réponse de le 28/02/2011 à 16:30 :
C'est d'un ridicule : les sites de Google représente beaucoup plus de contenu que ceux de Microsoft, rien qu'avec Youtube par exemple....

Vous avez des action Microsofts??? Parceque parler autant sans rien connaitre, ça ne s'invente pas.....(et dernierement, c'est plutot microsoft qui a peur de google, au point de répondre point par point aux innovations de celui-ci...
Google search=> Bing
Android => WM7
Google App => Web Office...
)
Réponse de le 28/02/2011 à 16:52 :
Ah ouais, t'as raison, ils ont attendu Android pour sortir la 7eme (SEPTIEME) version de leur OS pour smartphones... Il faudrait peut-être réfléchir un peu !
Réponse de le 02/03/2011 à 13:42 :
c est assez marrant tous ces gens qui crachent sur Microsoft je suppose donc que tous ces gens ne sont pas utilisateurs ni de windows 7, explorer , kinect, xbox360, office, excel, word?? ..bien ce qui me semblait Google pour aussi pratique qu il soit est a mon sens surevalué comme les facebooks et compagnies dépendant des effets de modes des internautes qui se jeteront sur le premier truc qui fera le "buzz" Maintenant je me trompe peut etre
a écrit le 28/02/2011 à 10:13 :
Concurence : je crois que vous n'avez pas très bien compris... Google n'empêche pas aux "copieurs" d'aller chercher des infos sur Internet pour les recopier... dans leurs devoirs (êtes-vous dans ce cas...?) mais trie les site pour qu'une recherche n'aboutisse plus à une flopée de sites reprenant le même contenu...
Réponse de le 28/02/2011 à 16:55 :
Une grande réussite du copyleft ! Où quand l'abandon du droit d'auteur aboutit au filtrage. Bravo les mecs.
a écrit le 28/02/2011 à 8:50 :
"Les copieurs n'ont plus droit de cité sur Google"

A bah bravo!
a écrit le 28/02/2011 à 8:47 :
Ils utiliseront un autre moteur de recherche.... c'est aussi simple que ca....
Réponse de le 28/02/2011 à 10:50 :
Tout le monde utilise Gogol. Donc ... ce n'est pas aussi simple.
Réponse de le 28/02/2011 à 13:55 :
Non, tout le monde n'utilise pas google.
C'est aussi simple que ça...
Réponse de le 09/03/2011 à 13:55 :
C'est vrais, il n'y a que 95% des internautes qui utilisent google...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :