Qui sont ces "surfers d'argent" accros aux réseaux communautaires ?

 |   |  361  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour la première fois, un américain adulte sur deux utilise les réseaux sociaux. Le nombre des internautes américains âgés de 50 à 64 ans se connectant quotidiennement à Facebook & Co a bondi de 60% en un an. Le marché des "surfers d'argent" intéresse de plus en plus d'entreprises.

C'est une première dans la jeune histoire des réseaux communautaires. Le Pew Research Center vient de révéler dans une enquête qu'aux Etats-Unis, 65% des internautes adultes utilisent des réseaux sociaux, contre 61% voilà un an. Compte tenu de cette progression, « pour la première fois », 50% de l'ensemble de la population adulte américaine se connecte désormais à des sites comme Facebook, Twitter, ou Linkedin.

Facebook, Linkedin et Twitter dominent

Ces trois derniers dominent toujours le palmarès des réseaux les plus populaires aux Etats-Unis. Selon le cabinet comScore, 467 milliards de pages ont été vues sur Facebook au mois de juillet.

L'intérêt des jeunes adultes s'essoufle
Dans son rapport, le centre de recherche fait plusieurs constats. Tout d'abord, l'utilisation des réseaux communautaires par les adultes de moins de trente ans stagne : 61% des Américains âgés de 18 à 30 ans s'y connectent au moins une fois lors d'une « journée ordinaire », soit quotidiennement, contre 60% un an plus tôt.

Les surfers d'argent décollent
En revanche, révèle le Pew Research Center, les « surfers d'argent », le surnom donné aux Etats-Unis aux internautes grisonnants, en référence au célèbre super héros du groupe Marvel, deviennent de plus en plus accros à ces réseaux : 32% des 50-64 ans s'y connectent quotidiennement, contre 20% voilà seulement un an, un bond fulgurant de 60% !

Les seniors tâtent le terrain
« Les réseaux communautaires continuent à « mûrir », mais leurs utilisateurs les âgés restent beaucoup moins susceptibles de les employer régulièrement », note Mary Madden, l'un des co-auteurs du rapport. « Alors que les seniors tâtent le terrain, se connecter aux réseaux commence à devenir une habitude quotidienne pour de nombreux baby-boomers », ajoute la chercheuse.

Des tablettes pour personnes âgées
D'après le site Mobiledia, les initiatives se multiplient à travers les Etats-Unis pour sensibiliser les seniors aux nouvelles technologies. Et le marché des « surfers d'argent » intéresse un nombre croissant d'entreprises outre-Atlantique. A titre d'exemple, Care Innovations, une co-entreprise de General Electric et Intel, vient de lancer une tablette totalement dédiée aux seniors (voir la vidéo de démonstration de la tablette Connect).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :