Dailymotion : Axelle Lemaire pas contre l'entrée d'un investisseur étranger

La secrétaire d'État au Numérique déplore encore aujourd'hui les "dommages collatéraux" de l'affaire Dailymotion, après le véto d'Arnaud Montebourg concernant un rachat par le géant américain Yahoo! en 2013.

3 mn

Les stéréotypes véhiculés par les médias anglo-saxons ont la vie dure et ce genre d'affaires ne nous aide pas, a regretté Axelle Lemaire.
"Les stéréotypes véhiculés par les médias anglo-saxons ont la vie dure et ce genre d'affaires ne nous aide pas", a regretté Axelle Lemaire. (Crédits : reuters.com)

"Éviter à tout prix" une nouvelle "affaire Dailymotion". Faisant référence à la polémique déclenchée par le véto d'Arnaud Montebourg au projet de rachat du service de vidéo en ligne par le groupe américain Yahoo! en 2013, la secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire s'est déclarée jeudi 13 novembre ouverte sur le principe de l'entrée d'un investisseur étranger au capital de la filiale d'Orange Dailymotion. Elle a ainsi expliqué sur l'antenne de la radio BFM :

"Si on arrive à attirer des investisseurs intéressés par ce qu'est Dailymotion, avec un potentiel de rayonnement de la culture francophone à l'étranger, allons-y et Orange sait que je serai à leurs côtés pour rechercher des partenaires."

Un an après, les "dommages collatéraux" persistent

Axelle Lemaire, qui cherche à convaincre les investisseurs internationaux de l'attractivité de la France, dit avoir "constaté les dommages collatéraux de l'affaire Dailymotion".

"Quand je rencontre des investisseurs étrangers, j'ai beau leur expliquer le cadre fiscal, le cadre réglementaire, les efforts accomplis très réels par ce gouvernement pour attirer les investisseurs (...) les stéréotypes véhiculés par les médias anglo-saxons ont la vie dure et ce genre d'affaires ne nous aide pas."

Rappelant la forte présence de l'entreprise en Turquie et en Asie notamment, la responsable a souligné que Dailymotion "est une belle boîte" avec "un gros potentiel de croissance à l'international", elle est peut-être française "mais elle fait 10% de son chiffre d'affaires en France seulement".

Orange chercherait un nouveau partenaire extérieur

Ces déclarations interviennent alors que, selon un article du Monde publié mardi 11 novembre, Orange cherche de nouveau un partenaire extérieur pour entrer au capital de Dailymotion, qu'il contrôle à 100%, afin de l'aider à se développer

Après l'échec des négociations avec Yahoo!, le numéro 1 français des télécoms avait annoncé en décembre 2013 que des discussions avec un "acteur majeur du numérique" aux États-Unis était en cours de finalisation. Après avoir circulé avec insistance, le nom de Microsoft a été confirmé en février 2014 mais n'ont jusqu'ici pas abouti. En juin, Les Échos rapportaient que la firme de Redmond ne souhaitait pas investir seule et qu'une solution 100% américaine n'avait pas les faveurs du gouvernement.

Pour autant, la secrétaire d'État au Numérique n'a qu'une faible influence sur le sujet par rapport à son ministre de tutelle Emmanuel Macron, qui a justement prévu de rencontrer ce jeudi à 18H le nouveau président de Microsoft Satya Nadella à Matignon, en compagnie du Premier ministre Manuel Valls.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 13/11/2014 à 20:12
Signaler
Bonjour, L'état devrait donner l'exemple et héberger les vidéos de tous ses ministères et de toutes ses agences sur DailyMotion afin de jouer un peu le cocorico. Il est d'autre part très dommage que TF1 et Canal+ n'investissent pas dans DailyMotion...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.