Bientôt du wifi gratuit partout à New York ?

 |   |  342  mots
Le wifi est déjà disponible gratuitement dans des dizaines de parcs new-yorkais, ainsi que dans une petite partie du quartier de Chelsea.
Le wifi est déjà disponible gratuitement dans des dizaines de parcs new-yorkais, ainsi que dans une petite partie du quartier de Chelsea. (Crédits : Ultima_Gaina – Thinkstockphoto.fr)
Des milliers de bornes wifi gratuites pourraient remplacer prochainement les cabines téléphoniques à New York, a annoncé la mairie.

New York recycle ses cabines téléphoniques en hot-spot Wifi. Dix milles bornes gratuites pourraient en effet prochainement les remplacer dans les cinq arrondissements de New York, a annoncé la mairie. Celle-ci a précisé avoir choisi le consortium CityBridge pour ce projet intitulé LinkNYC, présenté comme le "plus grand et plus rapide réseau wifi municipal gratuit au monde". Le projet doit encore être approuvé par la Commission de Revue des Franchises et Concessions le mois prochain.

Concrètement, ces bornes permettraient un accès ultra rapide à internet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, dans un rayon de 45 mètres et ses utilisateurs pourront aussi téléphoner gratuitement dans les 50 Etats américains, selon la mairie, chercher leur chemin via un écran tactile, consulter de la même façon les services de la ville, ou appeler les services d'urgence 911 et 311. Ils pourront également y recharger téléphones et tablettes. Les utilisateurs devront se connecter une seule fois, lors de la première utilisation, et la connexion sera ensuite automatique, quelle que soit la borne près de laquelle ils se trouvent.

500 millions de dollars de revenus

La construction de ce réseau wifi, sous forme de bornes lumineuses remplaçant les anciennes cabines téléphoniques obsolètes qui disparaîtront, devrait commencer début 2015, les premières structures étant opérationnelles à la fin de l'année. Il sera financé par des écrans publicitaires, a précisé la mairie, et devrait générer plus de 500 millions de dollars de revenus durant les 12 premières années. Son installation devrait en outre créer 100 à 150 emplois.

Le wifi est déjà disponible gratuitement dans des dizaines de parcs new-yorkais, ainsi que dans une petite partie du quartier de Chelsea, à la faveur d'un programme pilote de Google. En septembre 2013, le maire de l'époque Michael Bloomberg avait aussi annoncé la création de "corridors wifi" dans plusieurs secteurs de Brooklyn, du Bronx, du Queens, de Staten Island, et son extension à de nouveaux quartiers de Manhattan dont Harlem.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2014 à 20:39 :
.....no comment
a écrit le 19/11/2014 à 14:26 :
Pas mal mais tous les américains ne vivent pas à New-York
Réponse de le 22/11/2014 à 16:34 :
C'est une bonne idée à appliquer partout en France si nos technocrates étaient moins bornés.
a écrit le 19/11/2014 à 13:53 :
Où comment polluer davantage par les ondes. Les ondes wi-fi sont le scandale sanitaire des prochaines décennies. Ce genre d'initiative ne va qu'accélérer le problème mais ne représente en rien un progrès, qui n'est en réalité ici que la création d'un faux besoin, n'en déplaise à ceux qui croient que tout progrès est sans dangers. La plupart des personnes qui sont devenu électro-sensible (pathologie réelle et reconnu médicalement, en Suède par exemple) étaient au départ des accrocs aux portables et wi-fi. A bon entendeur...
a écrit le 19/11/2014 à 13:45 :
Ou comment polluer davantage par les ondes. Les ondes wi-fi sont le scandale sanitaire des prochaines décennies. Ce genre de futilité na va accélérer que la chose. A constamment créer de faux besoins, la santé publique en pâtira, n'en déplaise à ceux qui pense constamment que le progrès n'est jamais sans dangers !
a écrit le 19/11/2014 à 13:09 :
Cela existe depuis déjà plusieurs années en Russie et c'est vrai que c'est super pratique :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :