2,5 millions d'abonnés au très haut débit en France

 |   |  237  mots
La fibre optique montre la plus forte dynamique: 800.000 abonnements à très haut débit passent par la fibre optique de bout en bout (FttH), soit une progression de 67% sur un an.
La fibre optique montre la plus forte dynamique: 800.000 abonnements à très haut débit passent par la fibre optique de bout en bout (FttH), soit une progression de 67% sur un an. (Crédits : DR)
Le taux d'adhésion des Français conserve une marge importante de progression, puisque le nombre d'abonnements à très haut débit représente "21% du nombre total des logements éligibles au très haut débit", souligne l'Arcep.

La fibre poursuit son expansion. L'Autorité des télécoms a comptabilité au 30 septembre un total de 2,5 millions d'abonnements au très haut débit, soit une progression de 34% en un an (145.000 abonnés gagnés sur un trimestre), selon une étude publiée jeudi 27 novembre.

La fibre optique montre la plus forte dynamique: 800.000 abonnements à très haut débit passent par la fibre optique de bout en bout (FttH), soit une progression de 67% sur un an. Les abonnements à la fibre optique jusqu'au pied de l'immeuble ou habitation, débit supérieur ou égal à 100 Mbits/seconde, connaissent une croissance plus faible (+17% en un an, avec 850.000 abonnements). Alors que ceux bénéficiant d'un débit compris entre 30 et 100 Mbits/s via une terminaison coaxiale ou la technologie VDSL2 sont en hausse de 29%, avec 845.000 abonnements.

Seuls un foyer éligible sur cinq s'abonne au très haut débit

Le taux d'adhésion des Français conserve cependant une marge importante de progression, puisque le nombre d'abonnements à très haut débit représente "21% du nombre total des logements éligibles au très haut débit", souligne l'Arcep.

Pour ce qui est des abonnements Internet haut débit, ils progressent de 370.000 en un an à 23,2 millions. Minoritaires, les abonnements à Internet via le wifi, le câble, le satellite ou la boucle locale (pour les habitations situées dans des zones difficiles d'accès) s'élevaient pour leur part à 445.000 fin septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2014 à 16:34 :
Faut arreter avec cette manie de la fibre, car ça fait exploser les impots locaux, et qui paye ? toujours les memes , ras lebol fiscal...
a écrit le 28/11/2014 à 9:48 :
faudrait déjà que l on ai des débits corrects ailleurs moi avec 1 mega bonjour les offres pour télévision par internet .c est aussi la fracture numerique !
a écrit le 28/11/2014 à 8:42 :
Effectivement comme d habitude le coeur Parisien ou nombril du nombril du monde, a nos yeux est très bien équipé. Pour les autres c est grosse facture et petit service, l équité selon nos nos énarques...
Réponse de le 28/11/2014 à 11:42 :
Rien à voir avec Paris arreter votre parano. Toutes les grosses villes françaises sont très bien équipées au niveau de la fibre pour la raison toute simple et facilement compréhensible que vu la densité de population dans ces villes il revient beaucoup moins cher (par abonnés) de mettre en place les nouvelles infrastructures. Et ces gens (dont moi) payons dans notre abonnement les coûts beaucoup plus important des installations dans les petites communes ou à la campagne.
a écrit le 28/11/2014 à 8:22 :
Vaste fumisterie que tout ça.
Comme dit en dessous on compte plusieurs fois un client éligible a différente technologie.
Aucun déploiement de nra bloqué par orange et l'État. Il faut des plans publiques tous les 5 ans en province pour tenter de convaincre les zelus..
Les négociations avec bailleurs sont très longues 2 ans avec mon bailleur icf atlantique pour la fibre orange et toujours rien... Je pense que Numericable ne veut pas perdre de part de marché ...
a écrit le 27/11/2014 à 22:58 :
Je ne comprends ni l'Arcep, ni le journaliste ..comment peut on dire que seul un français sur 5 s'abonne au très haut débit en additionnant des choux, des patates et des carottes !!
Et oui, un même foyer peut être compter 3 fois, il suffit qu'il soit proche du NRA et profite d'une bonne ligne en VDSL2, que la fibre FTTH est été installé et qu'il soit éligible au réseau cablé .. et ça, en zone très dense (en RP) ce n'est pas si rare que ça !
Réponse de le 28/11/2014 à 11:45 :
Le chiffre donnée représente sauf erreur de ma part le nombre d'abonnés, pas le nombre de foyer théoriquement racordable au réseau très haut débit. Je prend mon exemple, je suis (pour le moment) en ADSL 20Mbits mais dans un immeuble raccordé à la fibre optique Orange. Je ne fais donc pas parti des 2.5 millions.
a écrit le 27/11/2014 à 22:35 :
Si les connexions respectaient les débits annoncés, ce serait largement suffisant. La on nous installe la fibre en nous promettant un débit faramineux et quand on le test; comme de par hasard; le débit est largement en dessous de ce qu'on nous promet... Et pous la fibre c'est pareil... Si ils la déploient c'est juste pour faire payer plus chère les abonnements.
Réponse de le 28/11/2014 à 11:02 :
Le débit annoncé est le débit maximum théorique, faites 2 essais : un à 19h l'autre à 5h du matin. Vous verrez une nette différence dans le débit et le test de 5h du matin devrait être assez proche du débit théorique de votre ligne. Il n'y a donc pas tromperie, c'est juste que les gens lisent ce qu'ils veulent bien lire.
Réponse de le 06/12/2014 à 18:06 :
Et pour la liaison montante, ils en parlent où? D'ailleurs posez la question de ce qu'elle est à un vendeur. Vous verrez qu'ils ne savent même pas qu'elle existe !
a écrit le 27/11/2014 à 20:54 :
Très cher pour aucun usage. Peut être avec la 4k ? Mais moi, j'en suis encore à la cathodique, alors...
Réponse de le 28/11/2014 à 7:19 :
... en noir et blanc et avec une seule chaine ;)
a écrit le 27/11/2014 à 19:54 :
Clair qu'y a de la "marge"... Tu veux pirater du film en HD : prends du haut bédit qui va te servir qu'à ça... ou te faire pister sur ce que tu regardes, soit, ta vie, tes gouts, et ce que tu veux acheter...

Faudrait arrêter de nous prendre pour des veaux, de temps en temps...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :