Aux États-Unis, Yahoo ! grignote les parts de marché de Google

 |   |  156  mots
StatCounter a publié mercredi 7 janvier la huitième enquête annuelle des parts de marché des moteurs de recherche aux États-Unis.
StatCounter a publié mercredi 7 janvier la huitième enquête annuelle des parts de marché des moteurs de recherche aux États-Unis. (Crédits : StatCounter)
Le groupe américain a affiché en décembre 2014 le plus haut pourcentage de parts du marché des recherches en ligne depuis 2009. Google est toujours en haut du podium mais recule.

Parmi les trois premier moteurs de recherche aux États-Unis, Google demeure le leader incontestable en 2014. Pourtant, le géant de Mountain View a enregistré le plus faible nombre de recherches en lignes depuis six ans avec 75,2% des parts de marché selon le cabinet StatCounter. Sa part a reculé de 2,1 points au profit de Bing et de Yahoo!

La manne du navigateur par défaut

Le groupe dirigé par Marissa Mayer, numéro trois du marché, a enregistré une hausse du nombre de recherches de 1,8 point, occupant 10,4% des parts du marché en décembre 2014 contre 8,6% un an plus tôt. Pour expliquer cette augmentation, StatCounter évoque en particulier l'installation de Yahoo! comme navigateur par défaut sur Mozilla Firefox aux États-Unis. Les deux groupes ont en effet signé un partenariat en novembre.

Bing, moteur de recherche pré-installé sur les ordinateurs et mobiles Microsoft, demeure le numéro deux du marché avec 12,5% des parts en 2014 contre 12,1% en 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2015 à 9:14 :
Ça va pas durer
Yahoo vient de fermer tous les commentaires que l on pouvait laisser sur les infos
Donc je change
a écrit le 10/01/2015 à 20:03 :
Comparer yahoo à google c'est un peu comme comparer bull à IBM, les témoins de Jéhovah à la religion catholique....amusant mais bon la hiérarchie est bien installée !!!
a écrit le 10/01/2015 à 4:34 :
Toujours le Google bashing pour tromper les internautes tandis que d'autres sources révèlent d'autres résultats... vive le croisement des sources!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :