Damien Viel, nouveau boss de Twitter France, 31 tweets en cinq ans

 |   |  423  mots
Passé par L'Oréal, Carat, M6, Google et YouTube, ce diplômé de l'Essec doit permettre à Twitter France de mieux monétiser ses services en développant la publicité en ligne.
Passé par L'Oréal, Carat, M6, Google et YouTube, ce diplômé de l'Essec doit permettre à Twitter France de mieux monétiser ses services en développant la publicité en ligne. (Crédits : D.R)
Après six mois de flottement, Twitter France s’est enfin trouvé un nouveau patron. Transfuge de YouTube, Damien Viel doit développer la publicité en ligne et la vidéo, ainsi que la monétisation des produits. Mais qui est-il ?

La longueur du recrutement en surprenait plus d'un. Comment la filiale française de Twitter, le deuxième marché du réseau social en Europe après le Royaume-Uni, pouvait-elle attendre six mois pour recruter son nouveau directeur général ?

L'anomalie est réparée. Enfin presque, puisque Damien Viel, ancien de YouTube et de Google, prendra ses fonctions en octobre. Le nouveau patron a annoncé lui-même sa nomination, sur Twitter évidemment.

A 41 ans, Damien Viel remplace Olivier Gonzalez, parti à la fin du mois de janvier après 18 mois de service. Et une chose est sûre : le directeur n'est pas un adepte du réseau social qu'il dirige. Son premier gazouillis date du 15 octobre 2010, mais il n'a ensuite pas tweeté jusqu'au 11 juin 2013. Cette année-là, il ne postera que deux messages : le 11 juin donc, et le 17 juillet lors de son départ de Google pour Youtube. Puis, c'est à nouveau l'abstinence jusqu'au 10 juin dernier.

Cette fois, c'est la bonne : le voilà qui tweete plusieurs fois par jour et se met à suivre tout ce que le réseau social français compte d'experts Internet, de journalistes tech, ainsi que tous les comptes liés de près ou de loin à Twitter. Depuis l'annonce de sa nomination, il est passé d'une cinquantaine de followers à plus de 2300 ce vendredi matin.

Faire rentrer des recettes publicitaires

Si être un adepte de la marque qu'on dirige n'est pas un prérequis indispensable - faut-il forcément aimer les frites pour diriger McDonald's ? -, Damien Viel a clairement été recruté pour son profil commercial.

Passé par L'Oréal, Carat, M6, Google et YouTube, ce diplômé de l'Essec doit permettre à Twitter France de mieux monétiser ses services en développant la publicité en ligne, la vidéo et la vente de produits. Il sera à la tête d'une équipe d'environ 35 personnes.

Ce recrutement tardif intervient alors que le réseau social vit une période de turbulences. A cause d'une audience qui progresse mollement (302 millions d'utilisateurs au premier trimestre 2015, dépassé par Snapchat et Instagram) et de son incapacité à dégager un modèle économique pérenne, le patron de Twitter, Dick Costolo, a été poussé à la démission le mois dernier. Il a été remplacé, provisoirement, par Jack Dorsey, le cofondateur du réseau social et auteur du tout premier tweet. La société se cherche toujours un successeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :