L'Amérique du Nord devient le premier marché de Capgemini

 |   |  329  mots
Capgemini a acquis la société américain Igate. Cette dernière a dégagé en 2014 un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars.
Capgemini a acquis la société américain Igate. Cette dernière a dégagé en 2014 un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars. (Crédits : © Stringer India / Reuters)
La société de services numériques française a acquis lundi l'entreprise américaine Igate pour quatre milliards de dollars. L'Amérique du Nord représentera ainsi 30% de l'activité de Capgemini en 2015. L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note de l'entreprise française, à "BBB".

| Article publié le 27 avril à 8h19, mis à jour à 11h34.

L'expansion sur le marché américain continue. Le groupe de conseil et services informatiques Capgemini a annoncé lundi 27 avril avoir acheté l'entreprise de technologie et de service américaine Igate pour 4 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros), soit 48 dollars par action.

Cette acquisition permet de renforcer "le coeur de métier de Capgemini dans les services applicatifs et d'infrastructure, ainsi que dans le 'Business Process Outsourcing' (opérations d'externalisation, ndlr) et les services d'ingénierie", explique Capgmemini.

Un chiffre d'affaires en hausse tiré par les activités en Amérique du Nord

Igate, qui a dégagé en 2014 un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars, est avant tout implanté en Amérique du Nord, région qui représente 79% de son chiffre d'affaires. Ainsi, grâce à cette acquisition, cette région devient "le premier marché de Capgemini avec 30% du chiffre d'affaires global estimé en 2015", soit quasiment un tiers du chiffre d'affaires du groupe estimé à 12,5 milliards d'euros.

Et l''Amérique du Nord n'est pas un choix anodin pour le groupe français. Celui-ci a annoncé lundi avoir enregistré un chiffre d'affaires, à taux de change et périmètre courants, en hausse de 10,5% sur un an au premier trimestre... tiré par ses bons résultats outre-Atlantique.

Abaissement de la note d'endettement par Standard & Poor's

Dans un communiqué, l'agence de Notation S&P a expliqué abaisser la note d'endettement à long terme de Capgemini de "BBB+" à "BBB". S&P met en avant le fait que l'entreprise française compte "financer l'achat principalement avec des liquidités ce qui ferait plus que compenser [son] impact positif modéré" sur la "rentabilité" et le "positionnement" de la nouvelle entité outre-Atlantique.

La perspective reste toutefois stable, écrit l'agence de notation, qui s'attend à "une croissance organique à un seul chiffre", comprise entre 0 et 5% en 2015 et 2016, pour la nouvelle société, qui  respectera "le ratio dette-EBITDA (excédent brut d'exploitation, ndlr)" de 2 à 2,5 que S&P a fixé pour 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :