Gallimard va poursuivre Google en justice

 |   |  200  mots
(Crédits : Reuters)
Antoine Gallimard, patron éponyme de la maison d'édition française, a confirmé ce mercredi qu'il attaquera en justice le géant américain Google. Trois autres éditeurs devraient lui emboîter le pas.

Gallimard donne rendez-vous à Google devant les tribunaux. "Nous allons aller à la bataille à notre tour, avec certains de nos confrères", a précisé son patron Antoine Gallimard au Salon du livre de Paris ce mercredi, confirmant des informations parues ce matin dans la presse. Il n'est pas seul à livrer ce combat. Les éditions Albin Michel, Flammarion et Eyrolles devaient le rejoindre.

Antoine Gallimard reproche au géant américain de l'Internet d'avoir déjà numérisé en six ans 12 millions d'ouvrages sans l'autorisation des éditeurs et contre l'avis des ayant-droits. "Il continue sa numérisation sauvage" poursuit-il.

Avant lui, les éditions La Martinière et le Syndicat national de l'édition (SNE) se sont frottés au géant. Avec succès; du moins en première instance puisque le 18 décembre dernier, après plusieurs années de ocntentieux, le Tribunal de grande instance de Paris a condamné Google pour contrefaçon. Depuis, le moteur de recherche a bien soustrait de son indexation des livres du groupe La Martinière mais a fait appel.

En dépit des plaintes dont il fait l'objet, Google n'a pas changé d'objectif. Il compte toujours numériser quelque 40 millions d'ouvrages dans le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :