Football : Al Jazira a signé un premier accord avec Free

 |   |  696  mots
Laurent Blanc, l'entraineur de l'équipe de France - Copyright Reuters
Laurent Blanc, l'entraineur de l'équipe de France - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe qatari a officialisé le rachat de l'Euro 2012 et 2016. Il devra donc lancer ses chaînes payante avant le 8 juin, mais n'a pour l'instant qu'un seul accord de distribution. Les co-diffuseurs de la compétition, M6 et TF1, ont fait baisser la facture de la compétition d'environ 25% par rapport à 2008.

Que les téléspectateurs se rassurent, ils n'auront pas à acheter des billets d'avion pour l'Ukraine ou la Pologne s'ils veulent voir des matchs du championnat européen de football. Après des mois de négociation, la fédération européenne de football (l'UEFA) a enfin attribué les droits de diffusion de l'Euro 2012 et 2016 à TF1, M6 et Al Jazira qui s'apprête à lancer deux chaînes payantes, BeInSport 1 et BeInSport 2. Si TF1 et M6 ont déboursé un peu de moins de 100 millions d'euros, comme l'avait indiqué l'Equipe, pour les deux compétitions, on ne connaît pas le prix payé par Al Jazira. Une chose est sûre : l'acquisition de cette compétition oblige le groupe qatari à lancer ses chaînes avant le début de la compétition le 8 juin prochain.

Free a signé, pas les autres

A moins de deux mois du coup d'envoi, le groupe a encore beaucoup d'étapes à franchir. Il doit d'abord conclure ses accords de distribution. Selon nos informations, il n'a réussi à ce jour à ne finaliser qu'avec un seul fournisseur d'accès Internet (FAI), Free. Interrogé, l'opérateur ne fait pas de commentaire. Les autres FAI et CanalSat indiquent être toujours en discussions avec les qataris. Al Jazira ne propose pas les mêmes conditions à tous, réclamant parfois, comme à Orange, voire à CanalSat, un minimum garanti. En termes de partage de revenus, Al Jazira veut conserver 70% du chiffre d'affaires généré, laissant 30% au FAI. Les qataris se situent ainsi au-dessus des conditions habituelles du marché, selon lesquelles éditeurs et distributeurs se partagent les recettes à parts égales. Interrogé, Al Jazira n'a pas souhaité faire de commentaires. Reste à connaître le tarif exact (la fourchette va de 10 à 15 euros) auquel seront commercialisées les deux chaînes. Le prix devrait être révélé une fois l'ensemble des accords de distribution conclus.

50 journalistes déjà recrutés

Autre dossier à régler : la régie publicitaire. Al Jazira n'a toujours pas choisi qui, entre Amaury, Lagardère et France Télévisions, commercialisera ses espaces. En attendant, le groupe, qui a confié à MediaPro la création technique des chaînes, a déjà « recruté 50 journalistes, et une quinzaine de personnes supplémentaires », indique son patron, Charles Bietry, à La Tribune. Une chose est sûre, l'acquisition de l'Euro est inhabituelle pour une chaîne de télévision payante, qui mise sur des compétitions longues et exclusives. Or, si Al Jazira va diffuser l'intégralité des compétitions et les magazines, TF1 et M6 ont acquis les meilleures affiches. « L'Euro génère des abonnés », martèle Charles Bietry, qui a visiblement changé de braquet par rapport à décembre, où il émettait auprès de la Tribune des doutes sur la pertinence d'acquérir cette compétition européenne.

Une économie de 25% pour TF1 et M6

De fait, TF1 et M6 se partagent les meilleures affiches pour un prix global inférieur aux 100 millions d'euros versés en 2008 pour 31 matchs. Sur 2012, ils raflent tous les matchs de l'Equipe de France, les quarts, les demis et la finale. TF1 se félicite de diffuser France-Angleterre, quand M6 mettra à l'antenne Ukraine-France, et Suède-France. TF1 choisira la première et la quatrième affiche des quarts de finale et M6 aura les deux autres matchs. Enfin, M6 aura la meilleure demi-finale, et TF1 la finale.

Pour 2016, les deux chaînes ont acquis 11 matchs chacune pour une compétition qui comptera 24 équipes contre 16 actuellement. Ils attendront le tirage au sort en décembre pour répartir les matchs. Au total, en versant un peu moins de 100 millions d'euros pour 41 matchs, les deux chaînes font passer le tarif unitaire de la rencontre de 25% environ par rapport à 2008. Il y a quatre ans, ils avaient déjà perdu beaucoup d'argent. Les hommes de Raymond Domenech (avant le crash de Knsysna en Afrique du Sud) avaient attiré entre 9 et 13 millions de téléspectateurs sur l'Euro. Depuis, l'audience des matchs de l'Equipe de France a beaucoup baissé. Le dernier France-Allemagne a Brême fin février a réalisé une audience de 6,5 millions de personnes, sensiblement en dessous des espérances de ses dirigeants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2012 à 18:12 :
moi je suis sur numericable,j espère que il y auras une offre aussi,sinon je change d opérateur ................
a écrit le 11/04/2012 à 16:43 :
Perso je n'aime pas le foot ... je trouve tout de même risible que les fédérations ont vendu leur âme au "diable " ... sachant que peut de gens pourront voir les matchs .... bref si j'ai bien compris le foot tu le foot ... personnellement je m'enfoote !
a écrit le 11/04/2012 à 9:49 :
Quitte à payer pour voir des chèvres, je préfère passer 15 jours en Ardèche! Certes, l'herbe est moins verte que celle d'un stade, mais elle est authentique!
Réponse de le 11/04/2012 à 10:37 :
l'herbe est authentiquement pleine de pesticides!! meme au fin fond de l'ardeche le bio est de la fumisterie!
Réponse de le 11/04/2012 à 12:52 :
Bêêêêêêê

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :