Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama Où partent les milliards de dollars que Softbank investit dans les startups ?

Flipkart, l'Amazon indien, lève 2,5 milliards de dollars

Flipkart, leader du e-commerce indien, s'est attiré les faveurs de Softbank à la mi-août avec une levée de fonds de 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros). Surnommé "l'Amazon indien", Flipkart espère se développer pour contrer l'offensive de son concurrent américain. Car Amazon, leader mondial du e-commerce, voit très grand pour le marché indien. Depuis 2013, le Pdg Jeff Bezos a annoncé avoir injecté pas moins de 5 milliards de dollars (4,23 milliards d'euros) pour dominer l'e-commerce local.  (Crédits : Reuters/Abhishek Chinnappa)

latribune.fr 5 images

Il y a un peu moins d'un an, Softbank Group annonçait vouloir devenir "le plus grand investisseur du secteur des technologies" dans la décennie à venir. L'opérateur de télécommunications japonais officialisait alors la création du fonds technologique Vision Fund, en collaboration avec le fonds souverain d'Arabie saoudite, Private Investment Fund (PFI).

En mai dernier, le fonds avait déjà levé 93 milliards de dollars. La contribution de Softbank Group s'élève à 28 milliards de dollars, soit 3 milliards au-delà du montant initialement prévu. Riyad a injecté 45 milliards de dollars. A ces sommes s'ajoutent les apports de titans de l'industrie des hautes technologies comme Apple, Qualcomm, le taïwanais Hon Hai/Foxconn ou encore sa filiale japonaise Sharp. L'objectif du fonds : investir dans des secteurs clés de la haute technologie, comme l'intelligence artificielle. La messagerie d'entreprise Slack est la dernière jeune pousse à avoir reçu le soutien financier de Softbank, avec une levée de fonds de 250 millions de dollars, annoncée le 19 septembre. 

 

Autres diaporamas

voir plus de diaporamas