Google, Uber : qui est la poule, qui est l’œuf ?

 |   |  260  mots
Google avait déjà imaginé un concept de mise en relation entre passagers et chauffeurs en 2005, avec moins de succès qu'Uber.
Google avait déjà imaginé un concept de mise en relation entre passagers et chauffeurs en 2005, avec moins de succès qu'Uber. (Crédits : Reuters)
L'agence Bloomberg News avançait récemment que Google comptait concurrencer Uber, la plateforme mettant en relation passagers et voitures de transport avec chauffeur (VTC). Mais à y regarder de plus près, ne serait-ce pas plutôt le contraire ?

Cela fait déjà quelque temps que le géant américain Google et le non moins tentaculaire Uber jouent au chat et à la souris de l'innovation. On apprenait ainsi en février que la startup californienne -dont la plateforme technologique lancée par Travis Kalanick il y a six ans permet de mettre en relation passagers et voitures de transport avec chauffeur (VTC)- plancherait sur un projet de véhicule sans chauffeur...

Lire aussi: Quand Google et Uber jouent à "Attrape moi si tu peux"

Une annonce qui pouvait prêter à sourire (excepté peut-être les chauffeurs de VTC...) au moment où Bloomberg révélait que Google, qui a beaucoup développé le concept de voiture autonome, avait investi, via son fonds de capital-risque Google Venture, quelque 258 millions de dollars dans Uber - valorisée près de 70 milliards depuis son dernier tour de table annoncé fin octobre - pour créer un service de VTC concurrent.

Lire aussi: Google investi dans Uber... pour mieux le concurrencer ?

Au bon endroit, au bon moment

Oui mais voilà. En fouillant les entrailles du Web, le site Techcrunch vient de trouver le "fossile" d'un projet qui s'apparentait à un service de mise en relation entre passagers et chauffeurs de taxis et limousines, basé sur le GPS, élaboré en mai 2005 et baptisé "Google Ride Finder"... Sauf que, faute de technologie adéquate, et par manque d'équipement de la population, le projet est tombé à l'eau au cours de l'année 2009. L'année même de la naissance d'Uber, justement... Hasard ou coïncidence ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :