Le norvégien Opera se renforce dans la navigation sur internet mobile

L'éditeur norvégien du navigateur internet Opera a annoncé ce vendredi sa deuxième acquisition de l'année : celle de FastMail.fm, fournisseur de webmail australien. Le montant de l'opération n'a pas été divulgué.
(Crédits : Reuters)

Opera Software, l'éditeur éponyme du navigateur internet, a placé ce début d'année 2010 sous le signe des acquisitions. Deux depuis le début de l'année, la plus récente datant de ce vendredi. Il s'agit en l'occurrence d'une société australienne, FastMail.fm, un fournisseur d'interface pour les messageries web (dans le jargon "webmail").

Actuellement, plus de 50 millions d'internautes utilisent Opera sur leurs ordinateurs et 55 millions d'autres utilisent son navigateur Mini sur des supports mobiles (téléphones mobiles, notamment).

"L'acquisition permettra à Opera (...) de fournir des messageries multiplateforme à une vaste gamme de supports, comprenant ordinateurs, téléphones portables, téléviseurs et consoles de jeux", écrit le groupe dans un communiqué. En revanche, il n'a pas souhaité fournir le montant de cette opération.

Avant FastMail.fm, Opera s'était offert une régie publicitaire, AdMarvel, pour 8 millions de dollars en numéraire.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.