Appel à la grève géante chez l'Américain Verizon

 |   |  246  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Deux syndicats de l'opérateur de télécommunications, qui représentent 45.000 collaborateurs sur un effectif total de 196.200 personnes, appellent à la grève, face à certaines exigences de la direction. Celle-ci souhaite notamment pouvoir licencier plus facilement.

Les grèves dans le secteur de la téléphonie ne sont pas monnaie courante, en particulier aux Etats-Unis. Deux syndicats du groupe américain de télécommunications Verizon ont donc frappé fort dimanche, en appelant immédiatement à cesser le travail. Les deux organisations syndicales en question - Les travailleurs des télécommunications d'Amérique et La fraternité internationale des travailleurs de l'électricité - représentent 45.000 personnes, soit près d'un quart de l'effectif total de Verizon.

 

Si cet appel est massivement suivi, il pourrait peser sur le service de téléphonie fixe du groupe, ainsi que sur la fourniture d'accès à Internet et à la télévision. Verizon va toutefois faire appel à des salariés non grévistes pour tenter de limiter les conséquences de cet arrêt de travail.

 

Si les syndicats ont décidé d'une action aussi radicale, c'est qu'ils jugent disproportionnées certaines concessions que le groupe exige de leur part. Verizon souhaite en effet disposer de plus de souplesses pour licencier des collaborateurs, entend ramener le nombre de jours d'arrêt-maladie payés par l'employeur à cinq par an, et plaide en faveur de rémunérations davantage corrélées aux performances des salariés.

 

Pour justifier ces sacrifices, le groupe invoque les contre-performances de sa branche téléphonique fixe, dont le chiffre d'affaires a fléchi de 1,2% au premier semestre, alors que celui de la division téléphonie mobile a grimpé de 10%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :