Free : le numéro d'autosatisfaction de Xavier Niel

La parole était à "l'accusé" en quelques sortes jeudi. Iliad, la maison-mère de Free, cotée en Bourse, a présenté ses résultats annuels et répondu aux nombreuses questions en suspens et aux attaques des concurrents. Résumé des déclarations les plus saillantes.

8 mn

Xavier Niel (au centre), aux côtés de Maxime Lombardini (à gauche) et Thomas Reynaud (à droite) jeudi au siège d'Iliad.
Xavier Niel (au centre), aux côtés de Maxime Lombardini (à gauche) et Thomas Reynaud (à droite) jeudi au siège d'Iliad. (Crédits : DR)

Combien de clients au mobile et d'où viennent-ils?
Les dirigeants d'Iliad ont dès le début de la conférence de presse prévenu qu'ils ne révéleraient pas le nombre d'abonnés au mobile. « On attend le mois de mai pour communiquer sur un trimestre entier », a répondu Xavier Niel. Pas de confirmation du chiffre de 1,5 million soufflé mi-février par Orange. « On fait bouger assez brutalement les lignes après 20 ans d'oligopole », a commenté Maxime Lombardini, le directeur général. C'est « un immense succès commercial » selon le directeur financier Thomas Reynaud, qui précise que les pertes de démarrage du mobile imputées sur 2011 sont « d'une petite vingtaine de millions » d'euros.

« Je crois qu'il n'y a pas eu d'opérateur dans le monde, même dans les pays en forte croissance comme au Pakistan, qui ait eu autant d'abonnés au lancement » s'est auto-congratulé Xavier Niel. Quant à la provenance des clients, le fondateur de Free a juste indiqué « nous avons un parc de gens abonnés depuis longtemps (au fixe) qui sont très vite venus s'abonner au mobile. » La répartition entre clients au forfait à 2 euros et ceux à l'offre à 19,99 euros serait « équilibrée. » Désormais, « le marché se fluidifie. » Le délai de portabilité a été ramené à « 4 ou 5 jours. »
 

Quid du cap des 3 millions de clients : l'offre va-t-elle évoluer ?
L'offre sera-t-elle effectivement réservée aux trois premiers millions de clients ? Xavier Niel a d'abord botté en touche, lançant « nos concurrents disent qu'on augmentera les prix après, alors dépêchez-vous de vous abonner ! » Redevenant sérieux, il a observé que « Free a gardé son prix inchangé pendant 8 ans dans l'ADSL à 29,99 euros, et ça nous a plutôt bien réussi. » Pour ce qui est de l'offre à 2 euros « nous allons encore l'améliorer. Nous espérons ouvrir cette semaine le paiement par carte bancaire. Et nous allons travailler le secteur du prépayé pour les clients non bancarisés, qu'on adresse mal avec nos offres » a reconnu Xavier Niel.
 

Combien d'antennes : le déploiement est-il au point mort ?
Dans un communiqué à part de 2 pages consacré à son réseau mobile, « en réponse à la campagne de dénigrement orchestrée ces dernières semaines », le groupe Iliad indique avoir 1.000 sites « actifs » (construits et allumés), son objectif étant d'en avoir au moins 2.500 à la fin de 2012. La priorité sera à la densification du réseau : car la couverture est aujourd'hui « discontinue. Les abonnés sont donc souvent en itinérance. Du fait des difficultés de déploiement d'antennes sur les zones les plus denses, le réseau ne couvre pas les zones à fort trafic ». Par exemple, « à Paris, nous avons 10 antennes actives, il nous en faudrait 300 pour une couverture parfaite » a relevé Xavier Niel. Il veut « aller le plus vite possible et en particulier sur des poches données atteindre une couverture à 100% » Le groupe a mandaté des prestataires et TDF pour la recherche et la construction de plus de 6.000 sites équivalents à la couverture de plus de 75% de la population.
 

Un vrai réseau ou un "coucou" ? 
Quant à la polémique sur l'inadaptation de la méthode de mesure, le groupe observe que « ce protocole n'a jamais été critiqué » auparavant et « ce n'est qu'après le lancement de Free Mobile que certains ont remis en cause ce qui était accepté sans réserve jusque là. » En forme de pied de nez, le groupe note que « Free Mobile est le premier opérateur à respecter ses obligations de couverture 3G dans les délais de sa licence », Orange SFR et Bouygues ayant obtenu des reports après injonction.

Le ton se fait ensuite plus comminatoire : « à compter de ce jour, Free Mobile attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements. Depuis le 10 janvier, le marché français du mobile est concurrentiel et les Français s'en réjouissent, il faut l'accepter. » Eric Besson, le ministre de l'Industrie qui a demandé à l'agence nationale des fréquences un rapport sur la couverture réelle du réseau Free, n'a pas été épargné : « M. Besson se croit encore salarié de Vivendi, ou bien il veut peut-être y retourner. Il a toujours été contre l'attribution de la quatrième licence. Quand vous êtes ministre, vous travaillez pour l'intérêt général » a lancé Xavier Niel.

« On n'est pas du tout un opérateur coucou, on n'a pas un vrai-faux réseau. On a l'ambition d'avoir un réseau complet à l'horizon 2018. On respecte naturellement nos obligations de couverture, qui ont été vérifiées à deux reprises par l'Arcep» a déclaré Maxime Lombardini. Le lancement commercial des services 4G sera pour début 2013. L'opérateur a rappelé qu'il avait investi 242,7 millions d'euros pour sa licence 3G en 2010 puis 274,5 millions en 2011 pour sa licence 4G, soit 517 millions, auxquels il faut ajouter 400 millions d'euros d'investissement engagés dans le déploiement - dont 170 millions déjà décaissés, le contrat avec l'équipementier Nokia Siemens Networks permettant d'étaler les paiements. Un montant élevé « pour un opérateur qui ne voudrait que bénéficier de l'itinérance » ironisent les dirigeants.
 

Combien lui coûtera in fine le contrat d'itinérance avec Orange ?
« Pour nous l'itinérance est un mal nécessaire qu'on espère temporaire » a expliqué Maxime Lombardini. Thomas Reynaud a admis que « 85% à 90% » du trafic de free Mobile transite actuellement par le réseau d'Orange : « c'est le début, ça ne fait que deux mois » pondère-t-il. « Notre accord d'itinérance avec Orange n'est ni plus ni moins qu'un accord de « full MVNO », comme celui de Virgin Mobile, nous n'avons aucun avantage spécifique. Ce contrat n'est pas quelque chose sur lequel on peut faire reposer un modèle » a martelé Xavier Niel. « Il y a ensuite la terminaison d'appel, qui sera asymétrique, comme pour Virgin. »

Le trafic et le nombre d'abonnés étant plus élevés que prévu, coûtera-t-il plus cher que 1 milliard d'euros six ans ? « On entend 1 milliard ou 1,5 milliard, ou même des chiffres supérieurs. Si on avait la possibilité de mettre 1 milliard d'euros sur la table pour avoir notre réseau tout de suite, ce serait bien plus avantageux financièrement. » Les dirigeants d'Iliad ont indiqué avoir reçu, avant de signer avec Orange l'an dernier, « des propositions des deux autres opérateurs (SFR et Bouygues) assez agressives en particulier sur la voix et le SMS. » Sur la 3G, on ne saura pas si Orange a été le seul à la proposer.
 

Quid du sort des MVNO ?
Les opérateurs mobiles virtuels, regroupés au sein de l'association Alternative Mobile, ont demandé à l'Arcep d'ouvrir une procédure de sanction contre Free pour non-respect des engagements pris dans sa licence sur l'accueil des MVNO, jugeant scandaleux les tarifs proposés dans ses offres de gros. « Les prix étaient connus, nous les avions donnés dans notre licence. Les MVNO inventent des histoires. Aucun ne nous a contactés pour souscrire à nos offres de gros » a affirmé Xavier Niel. Et d'ajouter « Notre offre est financièrement plus agressive que ce dont ils bénéficient actuellement auprès de leur opérateur hôte. Ils aimeraient juste qu'on remonte nos prix de détail ! »
 

Quand Free vendra-t-il l'iPhone 4S ?
« Nous avons volontairement retardé la commercialisation. Nous ne voulions pas ajouter des problématiques de terminaux aux problèmes de portabilité » a indiqué Xavier Niel. L'iPhone 4S, prévu initialement pour le 27 janvier, sera disponible « courant mars » chez Free. Les prix des terminaux vendus sur le site de Free Mobile, qui étaient parfois plus élevés que chez la concurrence, viennent d'être baissés de 15% à 30% il y a quelques jours, en particulier le Galaxy SII de Samsung passé de 479 à 399 euros.
 

Quel effet sur les ventes ADSL ?
« On voit un intérêt renforcé des abonnés Free Mobile pour la Freebox Révolution » a observé Xavier Niel. Mais interrogé sur le lancement d'une offre quadruple-play, combinant abonnement haut débit (triple-play) et forfait mobile, il a répondu que « chez Free, on est pour la liberté, on ne contraint pas à s'abonner aux deux, on garde deux factures. » Par ailleurs, sur l'ADSL ? « On avait dit qu'on approcherait des 5 millions d'abonnés fin 2011, on y est presque » a souligné Maxime Lombardini : 4,849 millions exactement. « Le niveau de migration des clients Alice vers Free est assez satisfaisant » selon lui : en réalité, sur l'année, Alice a perdu 177.000 clients, à 388.000 fin 2011 contre 678.000 fin 2009, mais Free n'en a récupéré que la moitié, 85.000. Pour la fibre, le DG a dû revoir à la baisse son objectif de 100.000 abonnés à fin 2011 : il n'en a que « quelques dizaines de milliers. La mutualisation se passe bien mais c'est un combat de tous les jours d'entrer dans les immeubles, ça prendra plus de temps. »
 

Combien de boutiques Free Center ?
Il y aura bientôt 15 Free Centers en France, ce sont le nombre de baux signés à date. Trois boutiques (Rouen, Troyes, Angers) sont déjà ouvertes, d'autres vont suivre dont une à Paris « avant la fin juin. » A terme, l'objectif est d'en avoir une centaine. Car dans les zones où ces boutiques ont été implantées, l'opérateur observe qu'il « recrute mieux et fidélise ».

8 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 17/03/2012 à 17:17
Signaler
toujours pas de nouvelle du free center de LAVAL qui recrute depuis fin 2011 ou en est la mise en service

à écrit le 09/03/2012 à 21:49
Signaler
ce qui est lamentable , c'est que FREE ainsi que BOUYGUES se fournissent exclusivement chez des fournisseurs étrangers , alors que la FRANCE a un fournisseur mondialement reconnu : ALCATEL-LUCENT . Et tout ceci avec la bénédiction de l'état et de l' ...

le 10/03/2012 à 11:52
Signaler
Et Alcatel Lucent fabrique et se fournit directement en Chine.....au détriment des fournisseurs, sous traitants et fabricants français!

le 10/03/2012 à 22:42
Signaler
Effectivement, cette section d'Alcatel a été rachetée par les chinois. Les portables ne sont plus conçus ni fabriqués par Alcatel, ils n'en porte que le nom de marque.

le 12/03/2012 à 14:27
Signaler
Et Lucent est bien évidemment européen depuis que la dérive des continents s'est accélérée :D

à écrit le 09/03/2012 à 15:27
Signaler
Manifestement les actionnaires de la tribune ont repris le contrôle des informations concernant free mobile. Soir ce que dit XN est faux ou exagéré, et le titre est légitime, soit, ce qui parait plus vraisemblable vu l'absence d'informations contradi...

à écrit le 09/03/2012 à 8:58
Signaler
Pourquoi ce titre ? je trouve que ce qui a été dit est plutôt dans la norme pour une présentation annuelle. Evidemment, cela change de la prose de la concurrence ! La Tribune aurait-elle intérêt à ce que Free mobile échoue ?

à écrit le 09/03/2012 à 8:41
Signaler
Quel pays et quelle mentalité. En France on paie presque tout beaucoup plus cher que les allemands : alimentation, médicaments, autoroutes, énergies, etc. Et dès qu'une entreprise propose moins cher, c'est à une campagne de destruction que l'on assis...

le 09/03/2012 à 9:43
Signaler
Il faut finir par admettre que la spécialité nationale c'est râler, ignorer, et passer à autre chose. Parfois, un niveau de râleries plus élevé indique quelque chose. Ou pas.

le 09/03/2012 à 10:40
Signaler
Tu oublies aussi de préciser que les entreprises payent aussi bq plus d?impôts en France qu'en Allemagne. Même si les gouv disent que les entreprises doivent payer, mais les entreprises répercutent ces taxes sur les leurs produits. donc c'est toi qui...

le 11/03/2012 à 8:01
Signaler
De toute façon, QU'ON SE LE DISE !!! , c'est TOUJOURS le dernier client (NOUS) qui paie le prix de TOUT ! Qui cela pourrait-il être , si ce n'est LUI !!! Pas la peine de palabrer !Le cochon payant c'est TOUJOURS NOUS !!!!!

le 11/03/2012 à 11:26
Signaler
je vois que la vigilance est rapide, n'en soyez pas fiers , c'est assez dégeu !!! bye

à écrit le 09/03/2012 à 8:39
Signaler
vous avez oublié le free center de laval

à écrit le 09/03/2012 à 8:06
Signaler
Free s'est construit sur les réseaux développés par les autres opérateurs, et ça continue. C'est comme le gui dans un arbre. En général, l'arbre crève, et le gui privé de substance en fait autant.

le 09/03/2012 à 8:52
Signaler
Ah bon ? Free a pourtant bâti son réseau ADSL et a été le premier a sortir une box, devant FT, non ? S'il s'agit de Free mobile, on en reparlera dans quelques années, mais l'exemple de l'ADSL montre que la mort pour tout le monde est peu probable. Et...

le 09/03/2012 à 10:21
Signaler
Tout d'abord, à la Tribune, votre site sans forum, avec des mises à jours qui font perdre tout un commentaire, est une aberration en 2012... Ensuite, pour Lucien, si vous parlez du réseau c?ur, chaque opérateur a déployé le sien sur ses fonds propres...

le 09/03/2012 à 10:37
Signaler
Faux, Free a sortie une Box ADSL, mais c'est FT qui a construit le Réseau ADSL. Les premiers abonnements Wanadoo étaient avec des modems USB ADSL. Entre parenteses, c'est FTRD et ALCATEL qui on développé cette techno. Free s'est contente de sucer le ...

le 09/03/2012 à 11:20
Signaler
un réseau téléphonique en cuivre s'entretient et cela coûte très cher. L'investissement initial, payé par le contribuable il est vrai, doit être maintenu. Ce n'est pas un hasard si Free freine autant ses investissements dans le réseau Fibre. Ils comm...

le 09/03/2012 à 11:47
Signaler
Le prix du réseau cuivré est sans commune mesure avec celui du réseau fibré, et la maintenance du réseau cuivré est payée (il y a même un bénéfice substantiel, d'après plusieurs rapports comptables) par la location de celui-ci (plusieurs centaine de ...

le 09/03/2012 à 11:54
Signaler
@ alex : Le réseau ADSL c'est le réseau cuivré (celui du téléphone) donc il n'a pas été "construit" à proprement parler.

le 09/03/2012 à 12:13
Signaler
Si ça peut vous aider à y voir plus clair, voici le rapport au parlement sur le coût de la boucle locale, un simple calcul nous montre que depuis 2012, plus de la moitié du cout de la maintenance et du déploiement du réseau est à la charge des opérat...

à écrit le 09/03/2012 à 1:44
Signaler
Client free internet depuis 2002. Client free mobile depuis 2012. Toujours parfait, merci free ! Délais annoncés respectés, portabilité effectuée à l'heure convenue. Tout est OK, émission/reception appels, sms, sms, imessage, internet, mails... ...

le 09/03/2012 à 10:02
Signaler
même chose pour moi ! tout à fait d'accord avec vous ! vive free

à écrit le 08/03/2012 à 19:40
Signaler
de quoi vont-ils vivre ?

à écrit le 08/03/2012 à 18:53
Signaler
Titre méprisant et méprisable

le 09/03/2012 à 13:57
Signaler
Ouf, je ne suis pas le seul à m'offusquer d'un titre aussi lamentable..... J'imagine que la pression des annonceurs Orange,Vivendi, Bouygue doit pousser a ce genre de dérapage

à écrit le 08/03/2012 à 18:51
Signaler
En attendant on va attendre un an révolu avant de migrer vers Free qu'ils aient leur propre réseau et qu'ils aient démontré qu'il fonctionne

le 09/03/2012 à 8:56
Signaler
Il faudra attendre plus d'un an dans ce cas, il suffit de lire le planning de déploiement dans la presse ! mais rien n'est irréversible, et si le service n'est pas satisfaisant, il est facile de sortir d'une offre sans engagement. C'est ce que je fer...

à écrit le 08/03/2012 à 18:43
Signaler
CQFD

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.