Softbank se paye un stade à 800 millions d'euros

 |   |  213  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Le groupe de télécommunications devient propriétaire d'un stade pour lequel il déclarait débourser 45 millions d'euros de loyer annuel afin d'y loger son équipe de baseball les Fukuoka Softbank Hawks. Les champions du Japon, que quelque 2,2 millions de spectateurs sont venus voir jouer l'an dernier, joueront désormais officiellement chez eux.

Le groupe de télécommunications japonais Softbank a annoncé lundi l'achat du stade où évolue son équipe de baseball, dans la ville méridionale de Fukuoka, pour l'équivalent de 800 millions d'euros. Softbank va racheter le Fukuoka Yahoo! Japan Dome à une filiale de Singapore Investment Corporation (GIC), une entreprise contrôlée par le gouvernement de Singapour, pour 87 milliards de yens (environ 800 millions d'euros).

Le groupe s'est félicité d'avoir réalisé une bonne opération financière, expliquant payer actuellement un loyer annuel de 5 milliards de yens (45 millions d'euros) pour l'utilisation de ce stade par son équipe de baseball, les Fukuoka SoftBank Hawks. "Cet achat nous permettra d'utiliser le stade avec plus de souplesse et d'en réduire les coûts d'utilisation", a souligné un porte-parole de Softbank auprès de l'AFP. Ce stade de 38.000 places a ouvert en 1993 à Fukuoka, métropole de l'île de Kyushu (sud-ouest). Hormis des rencontres sportives, il accueille des concerts et des expositions. Le baseball est l'un des sports les plus populaires de l'archipel et plusieurs entreprises de communication parrainent des clubs.

Les Fukuoka SoftBank Hawks ont remporté le titre de champion du Japon l'an passé, une saison au cours de laquelle quelque 2,2 millions de spectateurs sont venus regarder les matchs de l'équipe à domicile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :