SFR attaque Orange pour des pratiques jugées "prédatrices"

 |   |  266  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'opérateur téléphonique SFR réclame 218 millions d'euros à France Télécom-Orange. La filiale de Vivendi se dit incapable de répliquer aux offres proposées par son concurrent dans l'ADSL et la téléphonie fixe aux propriétaires de résidences secondaires.

SFR a saisi le tribunal de commerce de Paris à l'encontre de France Télécom-Orange. Selon l'Express, qui publie l'information ce lundi, l'opérateur lui réclame 218 millions d'euros. En cause: des offres aux propriétaires de résidences secondaires à laquelle la filiale de Vivendi estime ne pas pourvoir répliquer. 

A partir de 19 euros par mois, l'opérateur historique propose aux propriétaires de résidences secondaires une offre comprenant deux heures de communication par jour. Pour 21 euros, ses clients peuvent en outre avoir accès à internet. Il est possible de suspendre et de reprendre la ligne à sa guise. Or, SFR pourrait faire de même, mais il lui faudrait alors payer tous les mois France Télécom qui loue des lignes à ses concurrents. Et, selon le magazine, ces résidences ne seraient habitées que 44 nuitées par an. L'opération ne serait donc pas rentable pour SFR qui qualifie la pratique de "prédatrice".

La filiale de Vivendi a elle-même été attaquée par Free, cette fois pour concurrence déloyale. Une plainte a été déposée mi-juillet auprès du tribunal de commerce de Paris. L'entreprise dirigée par Xavier Niel blâme le système des subventionnements des téléphones.Ce dernier, en place depuis l'origine du marché mobile français, permet aux clients d'acquérir un appareil à moindre coût en échange d'un engagement sur 12 ou 24 mois. "C'est une façon de faire du crédit à la consommation déguisé, sans se soumettre aux contraintes légales", dénonçait le patron de Free dans Capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2012 à 2:28 :
Il existe en France une différence entre entreprise d'Etat et entreprise tout cout. Dans la première, cf Air France, tout le monde le sait, le client paye 30% de plus. A la sncf, la comptabilité n'existe pas.
a écrit le 06/08/2012 à 17:50 :
Il est vrai qu'avant l'arrivée de Free, le trio dormait tranquillement. Ca ronronnait gentilment sur le dos des consommateurs. Des mauvaises langues prétendaient même qu'il y aurait eu entente entre ces opérateurs.... Je ne peux le croire !
Réponse de le 23/08/2012 à 6:31 :
Ca sent les pigeons complice des anciens opérateurs mobiles .
Je ne crois pas dans ce monde une personne qui aime se faire entuber !

Ah si pardon !
à part certains cas ......
a écrit le 06/08/2012 à 17:17 :
décidément cette société a du mal a garder son sang froid depuis l'arrivée de FREE. Mauvais services, tarifs prohibitifs, SFR récolte une mauvaise politique commerciale.
a écrit le 06/08/2012 à 17:05 :
Encore une action de FT démontrant le besoin de séparer l'infrastructure métallique de l'opérateur de services Orange... Mais le gouvernement n'en a que cure, tant que ca permet de laisser 70000 fonctionnaires payés par le privé.
Réponse de le 06/08/2012 à 19:35 :
Il n'y a pas que le cuivre qu'il faut retirer des griffes d'Orange, il y a aussi la fibre et la radio (2G/3G/4G).
Réponse de le 06/08/2012 à 19:39 :
C'est sûr que l'état verrait d'un mauvais oeil le retour de 70 000 fonctionnaires sur la masse salariale de l'état, sauf...............tiens une soulte à l'envers, voilà qui ferait du bien aux caisses de cet état bien appauvri!
a écrit le 06/08/2012 à 15:31 :
La France est elle le seul pays où la concurrence tire vers le bas ?
Franchement, une société qui n'est pas capable de montrer sa valeur ajoutée ferait mieux de se demander comment elle peut proposer des services innovants au lieux de demander la régression des offres concurrentes !

Je vois là un exemple typique d'une société dirigée par des financiers sans projet industriel, sans plan d'innovation et sans stratégie au delà du cours de bourse.

Le temps a montré que ce genre de sociétés disparaissent, espérons qu'SFR réagisse vite sinon on reviendra vite à 3 opérateurs.
Réponse de le 06/08/2012 à 22:28 :
vous pensez vraiment que cela ameliorerais le ca de sfr s il vende des offres qui rapporte 42 ? par an cette offre orange existe depuis une dizaine d annee et jusque la personne a trouve a redire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :