Free Mobile crée "un déséquilibre de concurrence" selon Bouygues

En présentant les résultats de son groupe, fortement impactés par la chute des bénéfices de sa filiale télécoms, Martin Bouygues a fait valoir que la situation était problématique et devait conduire le régulateur à s'interroger. Verbatim de la conférence de presse et analyse.

4 mn

Martin Bouygues jge ce déséquilibre du marché mobile problématique. Copyright Reuters
Martin Bouygues jge ce déséquilibre du marché mobile "problématique." Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Free Mobile est-il responsable des difficultés de Bouygues Telecom ? En présentant les résultats de son groupe, fortement impactés par la chute des bénéfices de sa filiale télécoms, Martin Bouygues n'a pas directement accablé le nouvel entrant. Mais plutôt les conditions dans lesquelles il est entré sur le marché, en particulier le contrat d'itinérance conclu avec Orange qui permet à Free de construire progressivement son propre réseau et de faire transiter pour l'instant l'essentiel du trafic de ses abonnés sur celui de l'opérateur historique qui lui loue son réseau. « Nous sommes trois opérateurs à coûts fixes en compétition avec un opérateur aux coûts pour l'essentiel variables. C'est un cas quasiment unique en Europe. Cette situation de déséquilibre est problématique » a-t-il déclaré mercredi lors d'une conférence de presse au siège parisien du groupe. « Le régulateur a de vraies questions à se poser. Nous, nous sommes là pour nous adapter. »

Une baisse de prix « malsaine »
« Les difficultés que nous rencontrons sont largement dues aux conditions de concurrence. Les prix très bas de Free ne sont pas liés à un outil de production moins cher mais à ses coûts variables » a plaidé le patron du conglomérat familial. « Cette baisse de prix c'est plutôt malsain car elle conduit à une baisse de revenus et à une hausse des usages, et la réduction des coûts commerciaux ne la compense que partiellement » a-t-il ajouté. Bouygues Telecom a en effet réalisé 67 millions d'euros d'économies sur les frais commerciaux (coûts d'acquisition et de fidélisation des clients, subventions) et 27 millions sur les coûts d'exploitation dans le mobile au premier semestre.

Le numéro trois français du mobile, avec 10,85 millions de clients, a mis en place depuis février un « plan d'adaptation » devant conduire à 300 millions d'euros d'économies en 2013 et qui coûtera 150 millions cette année, y compris la mise en ?uvre du plan de départs volontaires portant sur 556 postes présenté le 3 juillet aux partenaires sociaux. Bouygues Telecom va notamment renégocier ses contrats avec des prestataires de centres d'appel, céder son grossiste Extenso et vendre divers actifs immobiliers, dont des pylônes. « L'Ebitda des télécoms cette année sera tout juste au-dessus du niveau des investissements ce qui nécessitera de prendre des mesures plus radicales » analyse Stéphane Beyazian, de Raymond James Equities. Les investisseurs, qui s'inquiètent pour le dividende, ont mal réagi à l'abaissement des prévisions de Bouygues Telecom mercredi : l'action Bouygues a clôturé en repli de 8,95% à 19,95 euros, soit une capitalisation de 6,28 milliards d'euros. Iliad, la maison-mère de Free, pèse près de 700 millions de plus en Bourse...

La 4e licence mobile, « un désastre »
Selon Martin Bouygues, « la 4e licence mobile devait se traduire par une amélioration du pouvoir d'achat mais celle-ci ne sera que passagère, par des créations d'emploi, or c'est plutôt un désastre, et par des recettes fiscales, mais l'Etat va en perdre plus d'un milliard », du fait de la baisse des résultats des autres opérateurs. Se montrant malgré tout optimiste, le patron a fait valoir que Bouygues Telecom traversait « une période difficile mais pleine d'espoir car les télécoms restent un univers indispensable dont un pays moderne ne peut se passer. » Il veut lancer au plus vite la 4G et espère un retour à des conditions de concurrence rééquilibrées. « Free annonce que son réseau lui coûte 1 milliard. Or un réseau mobile couvrant la France coûte au minimum 10 milliards. Cherchez l'erreur ! Si l'accord d'itinérance perdure, c'est une catastrophe » a-t-il souligné, reprenant l'argument développé dans un courrier adressé début juillet à tous les parlementaires. « Le précédent gouvernement nous a fait les poches en demandant des montants considérables pour les fréquences 4G et, un mois après, nous fracassait avec un nouvel opérateur... » a-t-il lancé.
 

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 60
à écrit le 26/09/2012 à 21:53
Signaler
Le malheur des uns fait le bonheur des autres, 5euros d?économie pour le porte monnaie français, whaaaaaaaaaa, quel exploit, mais 100euros de plus d?impôt c'est mieux pour payer les futurs chômeurs de nos 3 opérateurs....

à écrit le 01/09/2012 à 14:50
Signaler
Monarque du haut de son château, tentant de repousser la plèbe loin de son parc bien tondu, M. Bouygues a du laisser son correcteur orthographique se tromper de terme. Il fallait lire "un déséquilibre dans l'oligopole".

à écrit le 31/08/2012 à 9:04
Signaler
Bravo Free! Une des seules entreprises en France qui aide véritablement à réduire les factures! Tous les autres où presque vivent soit sur la rente des monopoles, soient des réglementations favorables, du mensonge marketing ou encore des liens indues...

à écrit le 30/08/2012 à 19:32
Signaler
Pauvre Bouygues;il doit vendre son yacht à 65 millions d'euros !!

à écrit le 30/08/2012 à 19:30
Signaler
l'entente entre les opérateurs pour faire de super bénéfices semble terminée.Tant mieux pour les clients.

à écrit le 30/08/2012 à 18:14
Signaler
Ces patrons fervents du capitalisme ultra libéral qui trouvent normale la loi de la jungle ou le plus faible est éliminé. Mais monsieur Martin Bouygues ce sont vos règles du jeux, et vous ne pouvez pas dire "pouce on ne joue plus" quand le jeu ne vou...

à écrit le 30/08/2012 à 18:08
Signaler
Je ne doute pas que si la concurrence était favorable à BT, monsieur Bouygues tiendrait les mêmes propos sur les conditions de la concurrence.

à écrit le 30/08/2012 à 18:02
Signaler
Ils sont vraiment durs chez Free, à cause d'eux Bouygues ne peut plus matraquer ses clients comme il veut c'est à dire à mort.

à écrit le 30/08/2012 à 16:30
Signaler
c'est effectif, le millardaire du minitel rose qu'on fait passer pour un sain bénéficie de largesses du régulateur : licences moins chères et surtout surtarification des terminaisons d'appel qui fait qu'un abonnement à free à 19,9 e est subventionné ...

à écrit le 30/08/2012 à 14:25
Signaler
je ris....ainsi donc ce "grand patron" clame partout liberalisme.... sans concurrence donc....ça ,ça se nomme monopole, et ça conduit à la...dictature des prix....et ben Mr Bouiigues le client ,celui qui pour vous n'est qu'une stat...sait compter a...

à écrit le 30/08/2012 à 14:16
Signaler
Le capitalisme est cette croyance stuféfiante selon laquelle les pire des hommes (Martin) vont faire les pire des choses (concurrence déloyale) pour le plus grand bien de tout le monde. Keynes

à écrit le 30/08/2012 à 14:07
Signaler
Malheureusement Mr BOUYGUES a raison. FREE a un réseau qui couvre tout le Pays pour des clopinettes, cette concurrence n'est pas saine. Tôt ou tard le marché régulera tout cela et les prix bas auquels les consommateurs reviendront à leur triste réali...

à écrit le 30/08/2012 à 14:04
Signaler
Le patron de Free est vraiment un patron qui pense l'intérêt des consommateurs. Ces genres de patron en France est rare, c'est ainsi il est agressé par ses concurrences. Bravo Mr. Niel et merci.

à écrit le 30/08/2012 à 13:09
Signaler
Ben oui, c'est ce qui se passe en cas de "vraie" concurrence.

à écrit le 30/08/2012 à 12:57
Signaler
Apres des années de gavage... Pauvre Martin, dommage sieur Nicolas ne peut plus légiférer

à écrit le 30/08/2012 à 12:32
Signaler
Si l'accord d'itinérance est aussi intéressant pourquoi Bouygues ne le signe pas aussi avec Orange ou SFR ?

à écrit le 30/08/2012 à 12:30
Signaler
Il ne peuvent s'en prendre qu'a eux ! šPour mon cas j'étais chez Bouygues depuis quelques années et malgré un service client déplorable (c'est pareil chez les autres) je n'avait pas du tout l'intention d'en partir seulement voila n'étant plus engagé ...

à écrit le 30/08/2012 à 11:53
Signaler
Les 3 opérateurs ont payé une forte amande pour concurrence faussée et ne se sont jamais plein ils avaient encore de la marge.Ce sont ces mêmes personnes qui nous pourrissent la vie, la bourse, les actionnaires, les dividendes.Ils tueraient leur proc...

à écrit le 30/08/2012 à 11:41
Signaler
Le service client de bouygues est LAMENTABLE ! Délocaliser dans des pays qui ne comprennent pas le français c'est SCANDALEUX ! Il ma fallu plus de 6 MOIS pour récupérer le fric prélever à tord sur mon compte ... bouygues est même un escroc, car les p...

à écrit le 30/08/2012 à 10:48
Signaler
Depuis 2009, si je ne me trompe pas, que les 3 gros opérateur téléphoniques ont eu vent de l'arrivé de Free, grâce à Fillon et non Sarko qui lui était contre la venue de Free. Les syndicalistes des Télécoms (d'Orange, de SFR et de Bouygues) savaient ...

le 30/08/2012 à 11:38
Signaler
Méfiance des apparences trompeuses que Sarko était contre Free !!! Quelle mascarade, Frre n'aurait jamais eu les conditions favorables d'itinérance sans Sarko avec l?utilisation du réseau d?un autre opérateur pour des cacahouètes par rapport au cou...

à écrit le 30/08/2012 à 10:33
Signaler
Son père dans les années 1960/1970 à fait rentrer des immigrés en France pour travailler sur les chantiers avec l'aval des politiques pour casser le salaire des Français de l'époque qui travaillaient dans le bâtiment, la roue à tournée, maintenant Fr...

à écrit le 30/08/2012 à 9:39
Signaler
"Les investisseurs, qui s'inquiètent pour le dividende, ont mal réagi à l'abaissement des prévisions" Ben oui, le problème est là, le seul et unique. C'était tellement juteux. Pour arriver à servir autant de dividendes qu'avant, il va falloir mettre ...

à écrit le 30/08/2012 à 9:34
Signaler
C la concurrence mr bouygues!!! Je suis bien content que free soit arrivé . C fini le vol en bande organise !!!! Ahah

à écrit le 30/08/2012 à 9:17
Signaler
C'est la concurrence mon garçon. Perso, passé de SFR (40? mensuel) à Free (15? mensuel - déjà abonné Internet). Gain : ?300 par an... Vive Free!

à écrit le 30/08/2012 à 8:56
Signaler
En louant et en fabriquant, le nouveau fait moins cher que ceux qui ont déjà tout en place ? Comment ? Je crois que quand on se gave et qu'on prend un train de vie déraisonnable, on n'arrive pas ensuite à se modérer En cette période de crise, on aura...

à écrit le 30/08/2012 à 8:43
Signaler
Arrete de te plaindre Martin Bouygues tu vas nous faire pleurer tu es gaver , et Free est une bonne chose ,il fallait se reveiller avant et faire de meme ou du moins etre plus a l'ecoute desconsomateurs .... alors arrettons de tjrs rejeter la faute...

à écrit le 30/08/2012 à 8:17
Signaler
Ce brave homme oublie dans quelles conditions leurs réseaux (des 3 historiques) se sont développés au départ... c'était pire encore que pour Free. Et puis ils se sont gavés sur notre dos pendant des années, qu'ils assument maintenant.

à écrit le 30/08/2012 à 7:54
Signaler
Contrairement à ce que dit M Bouygues, Free mobile ne s'est pas contenté de baisser les prix et de réduire les marges. Free mobile a aussi développé le marché : de nombreuses lignes ont été créées ; des personnes sont monté en gamme (illimité, 3G, et...

à écrit le 30/08/2012 à 7:49
Signaler
Pauvre chéri. Quand ils n'étaient que trois, personne ne pleurait. C'est ca la concurrence mes chefs; vous n'avez que ce que vous méritez.

à écrit le 30/08/2012 à 6:53
Signaler
Cela fait des années que les associations de defense de consommateurs denoncent l'entente tarifaire entre bouygues ; sfr , et orange ...à force de prendre le consommateur pour un con ils en payent le prix ...je suis chez Free et j'en suis trés conten...

à écrit le 30/08/2012 à 6:48
Signaler
La perte de clients, ne vient pas que de free mais de la gestion des incidents sur la box. intervention trop longue, suivi de la pane, explications néantes!!! délai de lrésolution néant. celà fait 23 jours que je suis sans internet!" voilà une part...

à écrit le 30/08/2012 à 6:18
Signaler
On croit à la concurrence jusqu'à ce qu'on en soit victime...

à écrit le 30/08/2012 à 4:31
Signaler
Je peux comprendre Bouygues car là l'Etat "protecteur" et donneur d'ordres facile comme le Pentagone à la française, qui va avoir un coût exorbitant pour le contribuable et va faire les beaux jours de cet entrepreneur à la française ou politique et i...

à écrit le 30/08/2012 à 0:43
Signaler
J ai quitté Bouygues et je suis ravie ! Vive Free grâce à lui je réalise de sacrées économies mensuelles Ce n est plus le moment de pleurnicher Martin B ni d écrire aux parlementaires pour les sensibiliser à ton sort de pauvre fils de riche n oubli...

à écrit le 29/08/2012 à 23:10
Signaler
Rien que pour ces propos stupides je résilié mon abonnement Bouyguestel

à écrit le 29/08/2012 à 23:02
Signaler
c'est comme les banques, ça se veut systémique...

à écrit le 29/08/2012 à 22:52
Signaler
C'est les vrais faux entrepreneurs, au moindre problème on va pleurer à maman l'état. Y en a marre du vrai faux privé qui pleure à la moindre difficulté et qui maltraite ses salariés. Donc la sécurité d'emploi pour lui au salaire du niveau et les cli...

à écrit le 29/08/2012 à 22:20
Signaler
Il ne peut y avoir de déséquilibre dans une concurrence loyale, et ce Monsieur Bouyges rage tout simplement de constater que des clients font le choix libre d'aller chez Free, car cet opérateur leur apporte une réduction de leurs factures tant attend...

le 30/08/2012 à 10:50
Signaler
Mr Bouygues fait partis de ceux que j'ai appelé le capitalisme de coquin et qui fait un tord considérable au libéralisme, car il ne veut pas de concurrence il veut garder une rente de position. d'autre part il ne pleurnichait pas lorsque BT prenait d...

à écrit le 29/08/2012 à 21:52
Signaler
Triste lobbyiste que ce monsieur qui défend assez lamentablement ses intérêts. Bouygues a fait les poches des Français pendant des années et il vient pleurnicher maintenant que l'orgie est finie?

le 30/08/2012 à 0:35
Signaler
Bien d'accord.

à écrit le 29/08/2012 à 21:52
Signaler
Il est entendable que la division Telecom soit impactée par l'arrivée d'un 4ème operateur. Pour autant le coeur de métier de ce groupe est le BTP. L'argument avancé par son dirigeant pourrait convaincre des élèves en Lycée mais aucun expert ne po...

à écrit le 29/08/2012 à 21:50
Signaler
Ah le looser, pourquoi ne pas dire que l'immobilier est trop cher et cela est malsain. ah, il a oublié le passé ou il a profité des prix plus intéressant dans les télécom +'avantages... Je réinterroge mais par rapport à cette marque. bref, dans les t...

à écrit le 29/08/2012 à 21:48
Signaler
et ouiiiiiiiii martin, tu es contre la concurrence......tu as profité, avec les deux autres escrocs pendant des décennies pour vous remplir les poches... terminus, Xavier est arrivée.... de plus, tu oublies les facilités que tu as eu lors de ton a...

le 30/08/2012 à 0:32
Signaler
Tout à fait!

à écrit le 29/08/2012 à 21:48
Signaler
Qui n'en veut...? Cipacher

à écrit le 29/08/2012 à 21:39
Signaler
Cela s appelle la concurrence c'est nouveau cela vient de sortir. Cela va pousser tous les acteurs de ce secteur a donner le meilleur d eux memes pour ne pas mourir. Il en faudrait un peu plus dans notre beau pays.

à écrit le 29/08/2012 à 21:25
Signaler
Nous avons enfin le juste prix dans la téléphonie.... Merci qui..? Merci Free...!

à écrit le 29/08/2012 à 21:24
Signaler
Je passe ma vie sur ce forum a plaider le liberalisme alors la franchement Martin tu nois deçois. C'est bien cela la regle du jeu, tu as le droit de te gaver quand ca marche mais quand ca marche pas c'est la vie...

à écrit le 29/08/2012 à 21:19
Signaler
BOUYGUES ALALALALAA TOUJOURS IL CRITIQUE MAIS A CETTE HEURE ci c'est qui qui utilise le réseau sfr et numericable pour l'adsl? C'est bouygues

à écrit le 29/08/2012 à 21:15
Signaler
Encore des mecs qui prônent le libéralisme mais qui ne supportent pas la vraie concurrence ! Tout est éphèmère dans l'univers enchanteur du libéralisme , même votre monopole , M BOUYGUES , même l'amour !!!!! n'est-ce pas Mme PARISOT .

le 29/08/2012 à 22:25
Signaler
Commentaire stupide !! Les monopoles sot l'inverse du libéralisme, meme si je partage votre point de vue sur Mr Bouygues. Vous devriez commencer par vous faire une culture économique et libérale pour éviter de dire trop d?âneries sur le sujet.

le 30/08/2012 à 13:06
Signaler
Cest exactement ce qu'il vient de dire...

à écrit le 29/08/2012 à 21:09
Signaler
Alors, Martin, ça fait quoi de se faire faire les poches ? Pas marrant, hein ? La roue tourne, Martin, la roue tourne...

le 29/08/2012 à 21:49
Signaler
Excellent !

à écrit le 29/08/2012 à 21:04
Signaler
Pour M. Bouygues il vaut mieux des prix élevés, ça fait des marges pour les entreprises et des impôts pou l'état. Et que fait Bouygues de ses résultats ? Il les distribue à ses actionnaires. Et si la priorité c'était de faire profiter le consommateu...

à écrit le 29/08/2012 à 21:01
Signaler
On va vous plaindre les 3 gros operateurs historiques....

à écrit le 29/08/2012 à 20:58
Signaler
Ah là là ! Que c'est dur de voir un vrai concurrent arriver, qui ne respecte pas les règles du cartel... Un concurrent qui a variabilisé ses coûts, ce qui n'est pas interdit, mais juste intelligent. Allez, rassurons-nous : il reste les banques qui so...

le 30/08/2012 à 1:15
Signaler
C'est vrai ça....à quand une "Banque Free" Mosieur Xavier?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.