42% des Français n'ont jamais changé d'opérateur mobile

Cette proportion élevée de clients fidèles ressort d'une étude réalisée en mai par Deloitte et dévoilée mardi matin. Un chiffre issu de déclarations, qui semble un peu excessif par rapport à la réalité, surtout depuis l'arrivée de Free Mobile.
Copyright AFP.
Copyright AFP. (Crédits : AFP)

A la question « depuis quand avez-vous votre opérateur mobile actuel ? », 42% ont répondu n'avoir « jamais changé d'opérateur. » C'est l'un des chiffres dévoilés mercredi par le cabinet Deloitte qui a mené une étude sur les usages des Français en matière de téléphonie mobile (résumé de l'étude Deloitte). Il s'agit d'une enquête réalisée en ligne en mai dernier auprès d'un échantillon représentatif de 2.000 internautes français sur cinq tranches d'âge, par l'institut YouGov. Une proportion qui peut surprendre, dans un paysage mobile français en plein bouleversement depuis l'arrivée de Free Mobile en janvier. Prudence, il s'agit de données « déclaratives », potentiellement gonflées. Un opérateur reconnaît que « cela paraît beaucoup, cela a surpris nos équipes marketing », même s'il sait qu'une partie importante de ses clients est « extrêmement fidèles depuis de longues années », sans préciser. Les opérateurs disposent précisément de l'ancienneté de chacun de leurs clients, comme les banques, mais refusent de communiquer cette information stratégique.

Une ancienneté moyenne de 7 ans en 2009
« C'est sans doute un raccourci pour dire abonné chez le même opérateur depuis très longtemps. L'ancienneté moyenne des clients de la téléphonie mobile était de 7 ans selon des données communiqués en 2009 » indique Edouard Barreiro, de l'UFC Que Choisir. Selon l'enquête de Deloitte, 10% des abonnés mobiles ont leur opérateur depuis au moins 5 ans (« avant 2007 »). Les experts du cabinet de conseil, qui ne détaillent pas les chiffres par opérateur pour ne pas fâcher leurs clients, relèvent cependant « une accélération du churn », le changement d'opérateur, depuis 2010 : ainsi, 14% des personnes interrogées ont répondu avoir leur opérateur actuel depuis 2012, contre 13% depuis 2011 et 8% depuis 2010. Un effet Free Mobile indéniablement. D'ailleurs le régulateur des télécoms, l'Arcep, avait indiqué une explosion des demandes de portabilité depuis l'arrivée du quatrième opérateur.

Une fidélité remise en cause depuis l'arrivée de Free
Ainsi 2,6 millions de personnes ont demandé à garder leur numéro tout en changeant d'opérateur (pas nécessairement vers Free bien entendu) rien qu'au premier trimestre 2012, contre 1 million au quatrième trimestre 2011 et 808.000 seulement au premier trimestre 2011, et encore 1,38 million au deuxième trimestre. Free Mobile a annoncé fin août avoir conquis 3,6 millions de clients en six mois. Il n'y a en revanche pas de chiffre officiel du régulateur sur la fidélité des consommateurs à leur opérateur, seulement sur la part du parc qui n'est plus sous engagement (26,6% à fin juin contre 20% à fin décembre). Le nombre de numéros « portés » au total depuis 2003 atteint 14,55 millions, sur 70,4 millions d'abonnements actuellement (dont il faudrait soustraire 7 millions de cartes SIM des clés 3G, intégrées dans les autos ou les compteurs intelligents, etc). Sachant que l'on peut aussi changer d'opérateur sans garder son numéro...
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 18/09/2012 à 17:10
Signaler
Témoignage positif pour mon tel: ils sont toujours au top en terme de technologie et de prix. Chez Bouygues, le client sait qu'il tient compte des autres offres, il donne en plus un avantage fidélité. A ma première connexion, c'était l'été dernier da...

à écrit le 18/09/2012 à 16:25
Signaler
"disposent précisément de l'ancienneté de chacun de leurs clients, comme les banques, mais refusent de communiquer cette information stratégique." La valeur de cet article est donc ... nulle.

à écrit le 18/09/2012 à 15:50
Signaler
Le marché reste donc très lucratif pour les opérateurs

à écrit le 18/09/2012 à 15:19
Signaler
A la question « depuis quand avez-vous votre opérateur mobile actuel ? », 42% ont répondu « jamais. » C'est personnel mais j'en tire la conclusion que nous avons 42% des interrogés qui ne comprennent pas le français. Ou alors le journaliste ne se r...

le 18/09/2012 à 16:29
Signaler
Je me posais la même question

le 18/09/2012 à 16:33
Signaler
:D hilarant

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.