Alcatel-Lucent pourrait supprimer 1.000 postes en Inde

L'équipementier franco-américain aurait décidé se séparer de 9% de ses effectifs en Inde, d'après le quotidien Economic Times.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Pour réduire ses coûts, Alcatel-Lucent préparerait pas moins de 1.000 licenciements en Inde. C?est ce qu?affirme lundi le quotidien Economic Times, qui cite "deux dirigeants au fait du dossier". Ces suppressions cibleraient essentiellement la gestion des services. Au total, celles-ci toucheraient donc 9% des effectifs d?Alcatel-Lucent en Inde, où le groupe s?occupe des réseaux mobiles de Reliance. Et de ceux, filiaires, de Bharti Airtel.

Au mois de juillet dernier, Alcatel-Lucenta avait annoncé la suppression de 5.000 emplois dans le monde d?ici à la fin 2013, ce qui représente plus de 6% de ses effectifs mondiaux. Cette annonce avait été faite dans la foulée d?un avertissement sur résultats lancés par le groupe, qui avait également annoncé renoncer à son objectif de marge pour 2012. Ce plan social doit se dérouler dans le cadre d'un nouveau programme de restructuration qui doit permettre de réduire les coûts du groupe de 1,25 milliard d'euros, soit 750 millions de plus que prévu initialement.

En perte de vitesse

Pour mémoire, au deuxième trimestre, le groupe franco-américain avait accusé une perte d'exploitation de 31 millions d'euros avec des revenus s'élevant à 3,545 millions, en repli de 7,1% par rapport à la période correspondante l'an dernier.

2 mn

En direct à 14h pm GMT - Africa digital economy forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 15/10/2012 à 19:49
Signaler
Pierre Suard avait créé un conglomérat Alcatel Alsthom, son successeur n'était peut être pas à la hauteur car dés qu'il a annoncé ses intentions de recentrage sur le coeur de métier et d'entreprise sans usine ça été le début d'un fort déclin, de plan...

à écrit le 15/10/2012 à 12:25
Signaler
Trop chers, les travailleuses indiennes. Qu'est-il possible de conseiller aux actionnaires ? Le Vietnam : trop cher ; la Corée du Nord : trop cher ; les kangourous : trop chers ; les écureuils : trop cher ; la vermine : à creuser, le gisement "rentab...

à écrit le 15/10/2012 à 10:48
Signaler
Alcatel c'est un peu comme la FRANCE; une profitabilité en raison inverse d'une entreprise dite "normale", des effectifs frappés de stupeur, une agonie interminable, et pompon une action à zéro attaquée comme jamais. Comme c'est le seul "winner" des ...

à écrit le 15/10/2012 à 10:34
Signaler
Les dernières rumeurs annoncent entre 1000 et 1500 suppressions d'emploi en France (officialisation la semaine prochaine)

à écrit le 15/10/2012 à 9:37
Signaler
Les plans de réductions de coûts et des effectifs se succèdent depuis des années chez Alcatel-Lucent ainsi que les pertes. Que fait encore ce titre sur le CAC 40 à 0,70 euro ?

le 15/10/2012 à 15:36
Signaler
Il me permet de gagner 5% en intraday !

à écrit le 15/10/2012 à 9:36
Signaler
ALU, incapable de devenir profitable dans des marchés en extension. la logique capitaliste voudrait que l'on vire l'intégralité du personnel et que l'on distribue ce qu'il reste de capitaux propres aux actionnaires. Un exemple parfait d'échec à la fr...

le 15/10/2012 à 20:39
Signaler
D?échec à l'anglo saxonne... tant que ALCATEL était Français il était leader mondial, avec le management à la roastbeef , ALU n'existe plus...

le 15/10/2012 à 21:55
Signaler
Alcatel leader mondial avant la fusion ALU? Leader en France peut être...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.