Les forfaits mobiles 4G plus chers de 10% à 20% que la 3G en Grande-Bretagne

 |   |  389  mots
Everything Everywhere, rebaptisé EE, est l'opérateur né de la fusion d'Orange et de T-Mobile au Royaume-Uni. DR
Everything Everywhere, rebaptisé "EE", est l'opérateur né de la fusion d'Orange et de T-Mobile au Royaume-Uni. DR (Crédits : DR)
La filiale britannique d'Orange et de Deutsche Telekom, premier opérateur mobile à lancer la 4G au Royaume-Uni, vient de dévoiler ses tarifs. Le service sera opérationnel dans 10 villes le 30 octobre avant de couvrir 20 millions de personnes à Noël.

Enfin mieux se rémunérer sur la «data», l'Internet mobile, c'est le rêve secret des opérateurs mobiles avec la 4G. En Grande-Bretagne, le premier opérateur du pays, «EE», né de la fusion d'Orange et de Deutsche Telekom, sera le premier à lancer cette nouvelle génération de téléphonie mobile, au débit cinq fois plus rapide que l'actuelle 3G. L'opérateur aux 27 millions de clients ouvrira commercialement le 30 octobre son service 4G qu'il appelle «4GEE» dans 10 villes, dont Londres, puis six autres d'ici à Noël, couvrant environ 20 millions d'habitants. Ce lancement s'accompagnera d'une vaste campagne marketing de «plusieurs millions de livres», explique-t-il dans un communiqué. L'ex-Everything Everywhere a dévoilé ce mardi ses tarifs, qui se révèlent en moyenne 10% à 20% plus chers que les forfaits proposés avec la 3G (de l'ordre de 5 livres sterling de plus par mois), sans être non plus excessifs. En France, SFR doit lancer la 4G à Lyon le 28 novembre au même prix que ses nouveaux forfaits Carrés.

Pas de forfait illimité «data» à la "Full Monty"
Le forfait le moins cher démarre à 21 livres (plus de 25 euros), pour appels et SMS illimités mais seulement 500 Mo -ce qui semble très peu pour les technophiles qui seront les premiers à se ruer sur la 4G- et pour les propriétaires d'un téléphone compatible avec la 4G et n'ayant pas été acheté chez un concurrent (donc sim-locké). Le prix monte à 36 livres (44 euros) avec un téléphone subventionné et un engagement de 24 mois: par exemple le Galaxy SIII de Samsung revient à 185 euros, l'iPhone 5 d'Apple à 221 euros. Le forfait maximum, pour les gros consommateurs, à 8 Go, est vendu 56 livres (près de 69 euros) et uniquement avec téléphone et engagement (pas en «sim-only»). En revanche, il n'y a aucune offre totalement illimitée sur la «data», à l'image des forfaits «The Full Monty» commercialisés par T-Mobile en 3G à partir de 36 et 41 livres (44-50 euros), ce qui vaut déjà des critiques à EE. Les experts du secteur n'excluent pas que les prix baissent dès que les concurrents, O2 (Telefonica), Vodafone et 3 (Hutchison) lanceront leurs propres offres, au plus tôt mi-2013, après la vente aux enchères des fréquences qui sera lancée "d'ici à la fin de l'année", selon le régulateur du secteur, l'Ofcom

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :