Effet Free Mobile : Phone House va fermer tous ses magasins

 |   |  435  mots
Copyright Phone House.
Copyright Phone House. (Crédits : DR)
La chaîne de magasins spécialisés en téléphonie, qui emploie 1.200 personnes, invoque la « non-viabilité de son modèle », après avoir perdu le contrat de Bouygues Telecom et bientôt celui d'Orange. Son actionnaire principal, l'américain Best Buy, également en difficultés, se retire d'Europe.

C'est un peu la chronique d'une catastrophe annoncée. La forte baisse des prix survenue depuis l'arrivée de Free Mobile avait conduit les opérateurs à revoir leurs relations avec les sous-traitants. En particulier, Bouygues Telecom n'avait pas reconduit son contrat avec la chaîne de magasins spécialisés en téléphonie Phone House et Orange, qui représente plus de moitié de ses ventes, s'apprêtait à faire de même. Dans une situation très délicate, le distributeur fondé en 1996 par Geoffroy Roux de Bézieux, l'actuel président de Virgin Mobile France et candidat à la présidence du Medef, vient d'annoncer en comité d'entreprise à ses salariés et dans un communiqué qu'il allait « cesser son activité de distribution en propre en France de manière progressive courant 2014 », invoquant «la non-viabilité démontrée de son modèle de distribution. »

« Un marché en pleine destruction de valeur avec des offres à 2 euros »
La chaîne, qui emploie 1.200 personnes dont 900 en boutiques selon les syndicats, avait d'abord envisagé en septembre un plan social prévoyant la suppression de 246 postes et la fermeture de 79 magasins (sur 325 dont une trentaine en franchise). Le groupe avait suspendu ce plan et lancé une revue stratégique mars pour étudier l'impact de la décision d'Orange de ne pas renouveler le contrat et « face à un marché de la téléphonie en pleine destruction de valeur avec des offres à 2 euros » explique la direction dans le communiqué. De surcroît, son actionnaire, l'américain Best Buy, chaîne de magasins d'électroménager, lui-même en difficultés, vient d'annoncer ce mardi matin son retrait d'Europe et la revente de ses parts au britannique Carphone Warehouse (chaîne The Phone House au niveau européen, également actionnaire de Virgin Mobile).

Revente des magasins pour préserver l'emploi
« La première priorité de la direction est de minimiser la perte des emplois et de sécuriser les meilleures solutions possibles pour ses collaborateurs » indique la société dans le communiqué. Elle évoque « des discussions actives » engagées avec « plusieurs acteurs » pour la vente de magasins afin de préserver les emplois. « Il y aura de nombreux candidats à la reprise, car le parc est de qualité mais il y aura de la casse au siège », analyse un bon connaisseur de l'entreprise. Depuis l'arrivée de Free Mobile, Bouygues Telecom a supprimé 542 emplois dans le cadre d'un plan de départs volontaires et SFR a annoncé lui aussi un plan de ce type qui devrait porter sur 1.123 suppressions de postes et 267 créations, en cours de discussions avec les partenaires sociaux.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2013 à 11:02 :
Souhaitant acheter un accessoire pour mon photophone Nokia 808 (41 millions de pixel, CPU 1,3GHz, HDMI, Video HD 1280 ...), je me suis présenté à une boutique Phone House.
Au bout de plusieurs minutes d'attente (personne dans la boutique pourtant), on daigne s'occuper de moi. Le produit demandé (option Nokia référencé sur site Nokia France) n'est pas disponible en magasin (pas de souci, ça peut arriver) mais le plus grave, c'est qu'on ne peut même pas le commander. Cherchez l'erreur.

Bref, quand on s'intéresse aussi peu aux demandes des clients, il est normal de finir ainsi.
a écrit le 06/05/2013 à 18:21 :
Titre franchement honteux, c'est à se demander s'il n'y a pas une volonté de brosser les annonceurs dans le sens du poil. Oui, Free a cassé les prix et s'est rendu responsable du dérèglement du secteur télécom, qui n'a jamais pu justifier les hausses de prix improbables des dix dernières années grâce à l'innovation.
Je rejoins plusieurs commentaires ci-dessous en invoquant le manque de prévoyance de Phone House qui aurait pu et dû se poser en fer de lance de la vente de téléphones nus, un atout que je leur ai reconnu quand j'ai justement cherché à changer de mobile suite à mon départ d'Orange pour Free, et pour éviter les surcouches logicielles bridantes classiques chez Orange.
En tant que journaliste, un tel choix manque cruellement d'objectivité et pointe du doigt un acteur qui a eu le mérite de transformer une industrie qui prend les consommateurs pour des vaches à lait.
a écrit le 01/05/2013 à 19:01 :
C'est bien effectivement une des conséquences de l'arrivée de Free Mobile. Avec les prix pratiqués aujourd'hui, il n'est plus possible de rémunérer le réseau de distribution d'ou la fermeture progressive de l'ensemble des boutiques
Je ne remets pas en cause la concurrence, mais la manière de faire de FREE est largement contestable. Un forfait à 2 euro n'a pas de sens économique, c'est juste un moyen de détruire SFR ou Bouygues... Sans parler des MVNO qui sont condamnés à disparaitre. FREE ne pourra pas maintenir son offre à 2 euro très longtemps.....
Réponse de le 01/05/2013 à 20:01 :
L'offre à 2? peut durer longtemps, coté prix, ca n'est pas si different si on compare à ceux qui utilisait des cartes rechargeable. Chez SFR, c'était 15? tout les 6 mois pour conserver son numero pour 1 mois de communication, ca fait sur l'année 30?.
Free mobile fait une offre à 2?/mois ce qui fait 24?/ans. Le coût pour l'utilisateur est similaire avec l'avantage énorme de conserver de pouvoir utiliser son crédit de communication toute l'année par rapport à l'autre systeme.  

Pour les MVNO, ils étaient condamné d'avance car ils reposaient sur le fait que les opérateurs ne se faisait pas de véritable concurrence en proposant des offres à bas coût.
Hors, un grand principe en économie c'est qu'une forte concurrence diminue le nombre de concurrent et qu'une faible concurrence et de forte marge en créent.  
On l'a vu sur la téléphonie fixe (cegetel, le neuf, ...), puis sur les offres internet (aol, freesbe, free, wanadoo, m6net ...) et l'erreur est encore reproduite sur la téléphonie mobile.
Erreur stratégie qui à permis la création de Free mobile.
Réponse de le 03/05/2013 à 16:37 :
Si free pourra conserver cette offre étant donné que les sms et la voix ne leur coûte rien...
Ils y sont gagnant meme à ce prix et nous aussi.
Ce sont les 3 géants qui se sont engraissés avec notre fric pendant des années.
Les cartes sont redistribuées et ce n'est pas plus mal.
a écrit le 01/05/2013 à 18:08 :
Vive Free ! (et pourtant je suis retourné chez Soh/Orange) car grâce à Frre, mon budget téléphone portable est passé de 55 ? / mois à 19.90 ? avec plus d'internet...et plus de voix. Cherchez l'erreur ! Merci donc à Free d'avoir enfin fait baisser les coûts. Si Orange (avec Sosh), SFR (avec Red) et BT (avec B&You) ont répliqué avec des offres low-cost, c'est qu'ils pouvaient le faire.... avant ! Je ne pleurerai donc pas. Par contre pour a chaîne The Phonehouse, je suis désolé pour ceux qui y travaillaient et qui risquent de perdre leur emploi. Mais il existe encore des possibilités : vente de portables sans abonnement, neufs ou reconditionnés neufs par exemple, Il existe un marché. il n'y a qu'à voir les annonces de particuliers... Ensuite n'est-ce pas Free qui cherchait à s'installer en boutiques ? Pourquoi ne rachètent-ils pas certains magasins ?
Réponse de le 01/05/2013 à 22:14 :
The Phone House vendait déja des téléphones nu (donc sans abonnement ou carte sim) depuis longtemps.

C'est d'ailleur dans une de leurs boutique que j'ai acheté un téléphone avant l'annonce de l'arrivé de Free Mobile et je l'ai eu immédiatement.

Le seul truc, c'est qu'ils n'ont pas cherché à profiter de l'apparition de Free Mobile pour faire de la pub sur cette activité et booster les ventes.

Maintenant, ils payent cette lourde erreur.
a écrit le 01/05/2013 à 17:07 :
Free n'est pas responsable des déboires de The Phone House, bien au contraire.

En dehors de The Phone House, il était presque impossible d'acheter un téléphone mobile nu en dehors d'internet (et la disponibilité des mobiles est immédiate).
L'apparition des offres Free mobile vendu sans téléphone aurait due permettre à The Phone House de vendre du téléphone nu en quantité.

Seulement au lieu de faire de la pub pour réussir à accrocher ce marché, ils ont tenté de resté accroché sur l'ancien modele des mobiles subventionné qu'ils vendaient aussi (ils ont même fait début 2012 une pub pour soutenir les mobiles subventionné).

C'est donc une erreur purement marketing et non un effet Free Mobile.

Mais bon, quand on est un journaliste qui n'a jamais eu à gerer une entreprise, les histoires de stratégie commerciale, ca vous dépasse...
Réponse de le 02/05/2013 à 11:51 :
Cherchez donc plutôt à savoir pourquoi ils ne se sont pas étendus sur la vente de mobiles nus??? Il faut voir un petit peu plus loin que son intérêt personnel, mais tout simplement comprendre que le business plan d'une telle société, reposant auparavant sur la subvention opérateur, n'a pas pu se changer du jour au lendemain... En effet aujourd'hui vous ne connaissez pas la rémunération obtenue par l'enseigne sur une vente d'abonnements et sur un mobile nu... Elle est divisée par 10!!!
Une solution peut être?!
Réponse de le 02/05/2013 à 17:53 :
Sauf que Free Mobile n'est pas arrivé du jour au lendemain, l'attribution des licences étaient effective au 1er janvier 2010 donc ils ont eu 2 ans pour se préparer et on savait déja qu'ils se préparait à casser les prix.

En deux ans, on a le temps de préparer les différents scénari, même les plus improbable.

Quand au fait de vivre d'une rente provenant des opérateurs, c'est ce que je qualifierais d'énorme erreur de strategie commerciale car ca ne reposait que sur l'entente de fait sur les prix qu'aucun profesionnel du secteur n'ignorait.
Il ne fallait pas mettre tout ses oeufs dans le même panier.

Et les erreurs de ce genre, on fini toujours par les payer.
a écrit le 01/05/2013 à 10:27 :
Si les boutiques de téléphones mobiles ne sont pas subventionnées par des opérateurs, elles meurent.
Il y a d'autres exemples et avant free. Prenez photoservice qui s'est reconverti dans le mobile. Ils ont liquidé des centaines de boutiques et ils ne survivent que par mes méga-subventions de la maison mère Orange !
a écrit le 01/05/2013 à 9:42 :
Free n'a rien voir dans le d?in de ces boutiques. J'ai voulu prendre un abonnement dans la boutique SFR de carrefour vitrolles, a l'?que nous ?ons clients mobile free mobile n'existait pas encore. Nous avons re?un accueil tr?mauvais nous sommes rest?10 minutes. J'ai pris mon tel j'ai appel?REE l'accueil a ? excellent plus de 30 minutes, j'ai re?ma box quelques jours apr?sans probl?. Nous sommes pass?FREE mobile pour nous 2 lignes. Les boutiques de ce type ont des employ?pas qualifi?des vendeurs c'est tout. Il vaut mieux se passer de boutiques et tout faire en ligne, c'est moins cher 900€ d'?nomie par an.... Merci FREE
a écrit le 01/05/2013 à 9:31 :
Les 3 opérateurs historiques feraient mieux de rapatrier en France leurs call centers pour leur hotline, au lieu de pleurnicher et de justifier des licenciements en France. D'autant plus que ces hotline installées au Maghreb offrent un service déplorable
Réponse de le 02/05/2013 à 19:14 :
Pas logique mon grand...tu n'as pas du voir l'actualité récente, on arrive à 1500 suppressions de poste entre bouygues et sfr..pardon départs volontaires...
Autre chose, arrêté de croire que toutes les hotlines sont à l'étranger...
Réponse de le 03/05/2013 à 1:49 :
@Nielsefoutdevous

Elles ne sont pas toutes à l'étranger, seulement à 99,9 %. Pas de quoi en revendiquer le "Made in France"... D'un autre côté les opérateurs n'ont pas d'autres alternatives que de délocaliser des emplois à faible valeur ajoutée que les clients ne veulent plus payer. Essayez de monter votre propre hotline en France avec la fiscalité qui l'accompagne et vous verrez par vous mêmes si c'est un secteur juteux que tout le monde est prêt à payer.
a écrit le 01/05/2013 à 9:26 :
Article honteux. En temps de crise, Free a l'énorme mérite de nous faire économiser beaucoup d'argent. On devait bien payer plus de 25 euros par mois avant l'arrivée pour seulement 2 heures d'appel, contre 2 euros aujourd?hui. Et cet argent est réinjecté dans l'économie!
Réponse de le 02/05/2013 à 11:54 :
Il est fort intéressant de voir que vous vous réjouissez de payer 2? votre forfait par mois, que vous vantez les mérites de free, quand l'article parle de 1200 suppressions de postes...
Nous voyons ici toute l?étendue de la clientèle "low cost..."
Réponse de le 02/05/2013 à 13:04 :
@ jojo, il s'agit d'un réajustement économique.
Les dirigeants de cette chaine n ont pas su s'adapter au marché.
Mauvaise politique stratégique et surtout des dirigeants qui n 'ont pas su anticiper l'arrivée de Free
a écrit le 01/05/2013 à 7:43 :
dans les boutiques Orange-Bouygues-SFR-Phone House vous avez l'impression (mauvaise)
d'avoir à faire à des prix nobel de la com.Tous des phénomènes à vous expliquer les derniers
gadgets,etc.Tous ont le meme langage comme les robots chargés avec duracell.
En dehors de leurs boutiques j'ai eu le constats amer,que sont totalement déconnectés de la
vie de tous les jours.Une des raisons de fermetures des boutiques et la montée de Free
a écrit le 01/05/2013 à 1:15 :
Vive la concurrence !
a écrit le 01/05/2013 à 1:13 :
Point de destruction de valeur : ce n'est qu'un réajustement de la réalité des couts des appels téléphoniques. Bon pour faire court : rappelez vous de France Telecom, cette boite pleine de fonctionnaires grassement payés qui ont du aller vers l'ADSL à marche forcée et qui faisait payer les communications nationales à un prix exorbitant... pareil pour le téléphone mobile, ce n'est que le renouvellement de l'histoire. Certains pays sont déjà full 4G, et on nous vend cela comme étant une révolution de la mobilié....certes, quelques villes en sont équipées, certes il y a quelques antennes, mais bon sang, qu'est ce qu'ils ont foutu de leur cash ces abrutis d'opérateurs avant l'arrivée de Free ? ils se tournaient les pouces ? ils se payaient (très) grassement avec un réseau peu glorieux (on a majoritairement de la 2G en province) mais bordel, ils ont été à l'école ces troufions ! et qu'est ce qu'on apprend à l'école ? pour garder son avantage concurrentiel, il faut investir dans la recherche et développement....Ah oui, tournez vous vers le secteur automobile pour voir ? Ah la même chose....L'industrie en général ? on a bien encore quelques champions mais ils appliquent à la lettre ce qu'ils ont appris (R&D pour enfoncer le clou encore et encore)
a écrit le 01/05/2013 à 0:01 :
ce n'est pas free, mais l'achat via internet qui "remplace" la vente en boutique!
il n'ont choisi de vendre que des "marques" , une fois le marché écrémé, c'est du bas de gamme qu'il faut fournir mais les marges sont faibles en absolu., et les loyers des boutiques en augmentations! d'où leurs difficultés
a écrit le 30/04/2013 à 23:32 :
merci free il faudrait beaucoup de free vendeur et acheteur
a écrit le 30/04/2013 à 23:30 :
Il faudra pas compter sur moi pour plaindre cette enseigne.
a écrit le 30/04/2013 à 18:53 :
Quel titre étrange !

Le business model de phone house est de vivre sur les subventions payées par les opérateurs alors évidemment quand Bouygues et Orange décide de retirer leurs offres de chez Phone House tout s'écroule car bien évidemment aucune anticipation n'a été effectuées par les têtes pensantes de Phone House.

Quant à Free, juste un exemple qui est le mien, en quittant Orange pour Free j'ai gagné 1200 euros de pouvoir d'achat par an (2 lignes), puisque je payais 135 euros par mois avec Orange pour 2 lignes alors que je ne paye plus que 35,98 chez Free.

Free n'est surement pas responsable des vieux modèles économiques qui ont amené tant et tant de bénéfices aux actionnaires des opérateurs ........ et de Phone House.
a écrit le 30/04/2013 à 18:07 :
on attend le chevalier Montebourg sur son grand cheval bleu-blanc-rouge pour venir sauver ce réseau de téléphonie ...
a écrit le 30/04/2013 à 17:39 :
Je trouve déplacé de venir faire porter le chapeau à Free, alors même que The Phone House à des problèmes remontant bien avant la création de Free Mobile. Le bouc émissaire facile, on attends quand même un peu plus de sérieux d'un site comme La Tribune !
a écrit le 30/04/2013 à 17:25 :
Encore de la haine contre Free ! Décidément, c'est dur de supprimer les monopoles... Merci Free, éh éh 2 heures/mois et SMS illimité : 2euros et pas 10, 20, 40 euros !!!
Réponse de le 30/04/2013 à 23:05 :
Aujourd'hui 2h c'est 14,9euros AVEC subvention de mobile et biensur un service boutique avec le sourire :) mais c'est pas grave...
Réponse de le 01/05/2013 à 9:29 :
Le sourire?? haha la bonne blague. Et le mobile subventionné, une bonne blague. Tous les comparatifs montrent que c'est plus économique sur 24 mois d'acheter un mobile seul avec un forfait illimité a 20 euros par mois.
a écrit le 30/04/2013 à 16:02 :
Il est tentant de délirer sur Free alors que cet opérateur n'est qu'un outil stratégique de Orange. Première étape : la téléphonie mobile explose et les acteurs se placent. Il faut faire croire à une concurence et des MVNO multiples appraissent : le 9, Virgin, etc. Les opérateurs historiques remboursent alors la colossage ponction/impôt d'état car les prix augmentent. Seconde étape : le marché devient mature, le maximum d'argent engrangé, il faut partir à la conquête des autres pays. On démonte alors le prétexte de la concurence et des MVNO. Troisième étape : le formatage financier étant établi il s'avère que seuls quelques grands opérateurs peuvent en acquérir d'autres pour cause de seuil. Il s'agit alors de faire baisser le prix des acquisitions voire de pousser les concurents à la faillite, les frais de cet achat étant la mise dans la baisse préalable des prix. Pour ce faire on lance le missile Free qui repositionne les prix. Dernière étape : le cartel et ses membres en place, les prix augmentent fortement. Les segments d'activité, dont la téléphonie, en Europe ? Uniquement des cartels !
Réponse de le 30/04/2013 à 16:47 :
Médiocre théorie conspirationniste ou la réalité (le cycle de vie de la téléphonie mobile) cotoie le roman de gare pathétique (Orange en grand timmonier qui tire les ficelles, les cartels..)
a écrit le 30/04/2013 à 15:45 :
Il est probable que Best Buy soit repris par Amazon. Les fermetures correspondent plus au pré-recalibrage de la multinationale pour son nouvel acheteur. Amazon est la plus belle performance du mix business. On lui prête d'ailleurs aussi l'idée d'une alliance avec Dell.
Réponse de le 01/05/2013 à 11:51 :
Analyse très pertinente à mon sens.
a écrit le 30/04/2013 à 15:37 :
Arrêter avec votre EFFET FREE MOBILE, c'est trop facile pour les autres opérateurs de se défausser sur Free.
On avait dit la même chose lorsque Free était arrivé dans l'Internet...désolé mais à l'époque pour le même prix que Wanadoo Free proposait 3 ou 4 fois plus d'heures de connexion.
Réponse de le 02/05/2013 à 19:06 :
L'effet free cela veut juste dire que l'arcep, autorité qui régule les telecom a favorisé l'arrivée d'un nouvel opérateur mobile sur un marche ou il n'y à plus de croissance....donc si le gâteau se partage en 4 et non plus en 3, économiquement ce n'est plus la même chose...la faute n'est pas a incomber à Monsieur Niel mais plutôt à l'arcep et au gouvernement qui ont voulu vendre une nouvelle licence mobile....mais cela à déstructuré le marche français et les 3 opérateurs mobiles en place....donc on arrive à des licenciements massifs de salaries dont ici personne ne parle...c'est vrai que free avec ses 1000 salaries et son tout "sous traitance" , pour l'instant ne vous évoque rien....free c'est pas cher mais c'est moins de qualité, moins de serviçe, moins de réseau "propre", pas de maintenançe reseau propre (cela coute cher)puisque 70% de leur réseau physique repose sur orange... Et achat de
Donc comparons ce qui est comparable : à date free ne peut se comparer aux autres car ils sont encore trop favorisés par leur "jeune"expérience dans la mobilité...je vous passe les coûts de terminaisons d'appels entre opérateurs favorables encore à free pendant encore quelques mois car on va me taxer d'anti Free...
Free c'est bien pour beaucoup mais ne juger pas trop vite les autres..!
a écrit le 30/04/2013 à 15:26 :
Non free malgre tout ce qu on entend n a rien a voir la dedans, toujours plus facile de trouver un bouc emissaire, c'est juste un marché qui arrive a maturité en Europe, donc en France, pratiquement tout le monde a un portable ou un smartphone, de plus comme pour le PC la technologie evolue moins vite...... Des lors on est dans un marché de renouvellement plus que d equipemen..... Ce sont les acteurs qui n ont pas anticipé une fois de plus et comme a chaque fois les salaries payent.
a écrit le 30/04/2013 à 15:19 :
Depuis des décennies les 3 opérateurs se sont goinfré de bénéfices et de subventions. De plus, ils avaient tous un deal avec TPH. Il suffit simplement qu'un nouvel opérateur apparaisse sur le marché et tout s'écroule. Soyez objectif, et arrêtez de pleurer sur votre sort.
La fin des monopoles est amorcée.
a écrit le 30/04/2013 à 15:18 :
Bien fait ! Les deux fois où je me suis rendu dans une de leur boutiques ( une fois Av. de la Grande Armée à Paris, une fois dans un centre commercial du Sud de la France ) j'ai été MAL reçu, MAL conseillé, MAL traité par le "vendeur". Vous connaissez le dicton: qui perd un client perd dix clients. Allez, ouste, dehors...et qu'on ne vienne pas pleurer sur le sort de ces " commerciaux en boutique" qui vont se retrouver à Pôle Emploi. Quand on traite le client comme de la m...faut pas s'étonner du résultat.
Réponse de le 30/04/2013 à 17:40 :
il n'y a jamais eu de Phone House av de la Grande Armée...
Réponse de le 30/04/2013 à 17:58 :
Le commentaire type de quelqu'un qui ne sais pas ce qu'est le travail...
Réponse de le 30/04/2013 à 23:09 :
Une personne aimable qui met tout le monde dans le même panier... C est beau, vous devez sûrement être un client parfait !
Réponse de le 30/04/2013 à 23:33 :
Et pourtant, il n'a pas tort. Les pratiques commerciales de The Phone House sont douteuses au possible. J'en ai fait la malheureuse expérience.
Réponse de le 01/05/2013 à 0:46 :
C'est bizarre la plupart des clients phone house viennent en boutique pour la qualités de services et des offres proposées. A savoir que quand vous avez une boutique phone house il y a les boutiques des autres opérateurs qui sont juste a côté ou a Maître angle de rue ou même encore Tel and com ! Alors pourquoi si cela vous convient pas vous y aller et y retourner en plus ! Fait vraiment avoir des pb !!
Réponse de le 01/05/2013 à 10:05 :
Eh vous tous là qui êtes juste bons à écrire des commentaires débiles et haineux : JE SUIS LE CLIENT ET JE FAIS CE QUE JE VEUX. Salut. ps. C'était Av. de Wagram. dsl.
Réponse de le 02/05/2013 à 0:44 :
T'es surtout un grand malade qui connait rien à la vie. JE SUIS LE CLIENT ET JE FAIS CE QUE JE VEUX. T'as vu jouer ça où? Vive la loi de la jungle, c'est ça?
Je reconnais bien là le pauvre français de base qui a une culture générale égale à zéro!!
Fallait écouter à l'école! Pour info, ça ne sert pas qu'à former un bon gentil travailleur, ça sert aussi et surtout à former un citoyen. Mais avec toi c'est visiblement mission complètement ratée pour les 2 parties!
Allez, va continuer à faire ce que tu veux puisque t'es client!!
Mort de rire!!!!!
a écrit le 30/04/2013 à 15:17 :
A 2 euros l'abonnement chez Free, il y a une sacré différence avec d'autres opérateurs.C'est bien appréciable en cette periode de vaches maigres.
a écrit le 30/04/2013 à 15:15 :
Bonjour,

je suis content car les commerciaux de cette chaine de vente sont des véritables voleurs et des menteurs.

merci FREE.

Réponse de le 01/05/2013 à 19:56 :
Malheuresement, ces gens n'ont pas d'autres choix que de suivre la politique de leurs employeurs, à quoi ça sert de maltraiter ces salariés, vous savez très bien que ce sont des gens comme tout le monde ; ceux qu'ils faut accuser sont les dirigeants.
Réponse de le 03/05/2013 à 16:35 :
En meme temps on ne leur met pas le couteau sous la gorge pour te vendre des forfaits à des prix exorbitants !
Ils te mettent d'office des assurances que tu n'a pas demandé,etc....
a écrit le 30/04/2013 à 14:58 :
Ouf !!! Enfin plus de tél portable !!!! Le calme complet !! Plus de communications à voix hautes dans la salle d' attente du médecin, à la caisse du supermarché, dans les rayons alimentaires, ( mon chérie tu chausses du combien ? ) ou alors ( Tu peux venir me voir à 20 h ce soir , mon mari est au boulot jusqu' à 24 h !! ) Finie le déballage de la vie privée devant tout le monde !!! Quand ils viennent au monde, ce n' est plus avec une totote dans la bouche , mais un tél portable dans le derrière !!! Le jour , la nuit, 24h sur 24h, 7 jours sur 7, ils sont raccordés à ce bout de plastique qui pollue la planète !!! Ils ne voient plus les personnes qui les croisent dans la rue, qui leur disent bonjours, Ah oui j' oubliais, le mot bonjour n' existe plus dans le langage des SMS !!!
a écrit le 30/04/2013 à 14:58 :
Ayant un contrat avec Free, je me suis présenté chez eux pour acheter un iPhone 4S. Il ne le vendait qu'avec un abonnement .... Cherchez l'erreur !
Réponse de le 30/04/2013 à 15:07 :
Vous n'êtes pas bien malin...
Ils ne font d'argent sur les mobiles mais sur les abonnements.
C'est comme d'aller chez un concessionaire automobile pour acheter de l'essence.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:58 :
Alors qu'ils ne s?appellent pas the phone house mais the FAI house... Mauvaise métaphore, chez une vendeur de téléphone, on viens acheter un téléphone (pas un forfait), chez un concessionnaire une voiture effectivement.
Réponse de le 30/04/2013 à 16:44 :
je crois que vous pouvez acheter un iphone chez free, en ligne
a écrit le 30/04/2013 à 14:55 :
je n'ai bien sûr pas visité tous les phone house de France, mais vu le niveau de qualité et de service que j'ai rencontré dans le seul où je sois jamais allé (Lyon Part-Dieu), je ne m'étonnerais pas si d'autres auraient également décidé de ne plus y mettre les pieds.... Mais ce n'est bien sûr pas la raison principale de leur échec.
a écrit le 30/04/2013 à 14:48 :
Ah !!!! Plus de portables ...enfin le calme !!!
a écrit le 30/04/2013 à 14:47 :
Bonjour,
Free n'est pas responsable de ce problème. The phone house a exploité pendant 10 ans un modèle qui n'existe plus aujourd'hui. Ajoutons à cela que Bouygues et Orange ont besoin de rentabiliser leur propre boutique donc plutôt que se faire concurrence à eux même via the phone house ils se recentrent sur leur propre magasins.
The phone house aurait du créer des espaces médias et vente de terminaux moyen et haut de gamme il y a déja 4 ans. Ils n'ont pas anticipé la demande. Encore une boite lambda qui a servi de cash machine pour des investisseur pas "fair" du tout et des employés qui en font les frais lorsque le modèle est essoufflé. Typique de l'emploi et de l'investissement que je qualifierais de fast food de ces dernières années de finance débridée. L'entreprise était un produit qui n'est plus rentable donc exit. Un réel entrepreneur aurait anticipé le changement de modèle et s'y serait adapté on en est très loin dans le cas présent ... . Mauvaise gestion et désintérêt de l'innovation et des tendances du marché ont menés à cette faillite.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:08 :
Quel limite dans votre raisonnement...
Ca fait de la peine.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:39 :
Raisonnement détaillé d'un côté, réponse d'une ligne insultante de l'autre. Ca va être dur de déterminer qui fait de de la peine.
a écrit le 30/04/2013 à 14:46 :
Abonné a Orange avec un forfait a 20 euros, je suis passé il y a quelques mois a un forfait a 2 euros. les 18 euros d'économisé, ne sont pas de l'argent perdu, il y simplement eu un transfert de pouvoir d'achat. L'argent économisé me sert a autre chose tout simplement. Dans la vie il y a autre chose que son téléphone portable.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:09 :
Mais oui rassurez vous comme vous pouvez.
Continuez de scier la branche sur laquelle vous êtes assis.
Ne réfléchissez pas surtout
Réponse de le 30/04/2013 à 16:44 :
jmarcel a raison la valeur ajoutée d'un abonnement de portable est quasiment nulle aujourd'hui, peu de raisons de payer plein pot. Maintenir de l'emploi condamné à terme en pérénnisant des offres peu compétitives est illusoire. Subventionner l'emploi en suportant des marges hors-marché est absurde et je me félicite de voir free donner un coup de pied dans la fourmilière de la petite entente entre les opérateurs. Ceux-ci n'ont qu'à se trouver d'autres relais de croissance, ils vivaient jusque là sur une innovation devenue une rente depuis trop longtemps.
a écrit le 30/04/2013 à 14:44 :
y a pas de secret, va falloir taper dans les couts, et les grands operateurs telecoms vont deevoir fermer egalement bcp de leurs magasins, desormais inutiles, vu que les clients n'en veulent plus
a écrit le 30/04/2013 à 14:31 :
Un distributeur multicarte de téléphonie devrait être plus productif et efficace qu'une boutique spécialisée d'opérateur. Les technologies et terminaux clients sont essetiellemnt les mêmes sur les différents réseaux. Cela laisse le goût amer d'un traitement préférentiel accordé par les opérateurs à leurs boutiques.
a écrit le 30/04/2013 à 14:20 :
Le titre est quelque peu arbitraire, attribuer tout cela à Free est un peu présomptueux, l'an dernier juste à l'arrivée de Free, ils n'étaient pas vraiment en pleine forme...
Réponse de le 30/04/2013 à 14:45 :
Free a acceleré le phénomène mais ça reste effectivement le sens de l'histoire, celle-ci va se répeter le hardware n'a pas d'avenir, pas plus que les abonnements internet ou téléphone dans 10 ans, seul le contenu comptera le reste c'est de la poudre aux yeux. La valeur ajoutée c'est le contenu; les grandes ruptures technologiques sont derrière nous. la distribution physique de produit de grande consommation autre qu'alimentaire est totalement has been. Penser que l'on pourra perenniser des activités de ce type dans les années qui viennent est à peu près aussi con que de soutenir la production de voitures moyenne gamme en france au lieu de chercher les débouchés de demain : les chinois et les coréens le font aussi bien que nous et moins cher, c'est une guerre perdue d'avance.
Réponse de le 30/04/2013 à 16:57 :
@Sun Tzu. Je suis d'accord avec vous sur la conclusion: le hardware a peu d'avenir. Mais je le formulerai autrement; pour le consommateur, avoir du hardware fiable et peu cher va devenir normal. c 'est normal d'avoir un téléphone qui marche ou une connexion internet qui fonctionne. Donc oui, le différenciateur, c'est le contenu. Et orange ne s'y est pas trompé: c'est pour ça qu'il se diversifie dans le cinéma (chaines Orange) ou en ayant racheté Dailymotion, etc...Donc, le hardware finira par devenir "banal". Et vendre des téléphone avec abonnement est banal. quelle est la valeur ajoutée de Phone House par rapport à une boutique d'opérateur ou par rapport à un site de vente de téléphone nu en ligne ? Leur modèle n'ést plus viable. Free a "juste" accéléré leur descente aux enfers.
a écrit le 30/04/2013 à 14:18 :
J'irai chez Free quand sa hotline ne sera plus au Maroc mais en France.
Free = destructeur d'emploi
Réponse de le 30/04/2013 à 14:25 :
Donc vous n'avez pas de portable ! Free ou pas !
Réponse de le 30/04/2013 à 14:34 :
Free a une centrale d'appel au Maroc et 4 autres en France. Free mobile n'a AUCUNE hotline à l'étranger. Ton argument n'est donc pas tenable ;)
Réponse de le 30/04/2013 à 14:47 :
Ils le font tous plus ou moins, mais de la à dire que free (tout seul) serait un destructeur d'emplois, c'est ridicule. Une entreprise nait et disparait en fonction des possibilités que le marché, les réglementations et le montant des taxes et charges permettent de faire. Par conséquent ce ne sont pas aux entreprises de changer, mais à l'environement fiscale français, inadapté à la libre entreprise, et donc à la création d'emploi. Mais je suppose que vous vous travaillez pour un entrepreneur qui lui a eu le courage de prendre des risques, et qui peut tout perdre demain, sans chomage bien qu'il cotise. A moins bien sur que vous soyez fonctionnaire, dans ce cas, vous qui vivez sur le dos des contribuables, vous etes mal placé pour donner des leçons, voir le poids de votre corporation sur les plans politiques et couts pour la nation.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:47 :
La hotline Free ce trouve en France... Arrêtez avec vos informations de 2008 !

Une hotline Free toute neuve à Cantini Marseille 13006 exemple.

Il y a aussi plusieurs centre à Paris et d'autres à Marseille et dans d'autres villes.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:48 :
Mais tous les opérateurs ont leurs hotlines à l'étranger!!! Orange = Tunisie, SFR=Maroc (marrakech, casablanca,... Et ainsi de suite!!
Réponse de le 30/04/2013 à 14:53 :
Seulement une partie est au Maroc. Free a des centres à Paris, Vitry, Colombes, Bordeau, Marseille ...

Quel est votre opérateur actuel, pour comparer sa hotline
Réponse de le 30/04/2013 à 15:00 :
la hotline de free est au moins en partie à Paris, j'a un ami qui y travaille.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:06 :
Free n'a AUCUNE HOTLINE.
Que des sous traitants sur lesquels ils tournent la vis, qui tournent la vis sur les employés.
(salaires de miséres, aucune prestation sociale, aucun avantage)


Réponse de le 30/04/2013 à 15:27 :
c'est faux ! tous les centres d'appel de free sont des filiales, et leur hotline est la seule en France à être normee par l'Arcep et l'Afnor. un hotliner free est payé entre 1400 et 2000e bruts selon ses performances.
Réponse de le 02/05/2013 à 19:11 :
Que veut dire norme par l'arcep ? Rien du tout...c'est du gros blabla de Niel
Les 3 autre opérateurs ont bien d'autres normes iso pour leurs services clients autrement plus valorisantes..
S tu veux parler de la "filiale"marocaine qui a fait grève il y a 6 mois car les conditions de travail étaient déplorables ....
Arrêtez d'idéaliser ce qui ne doit pas l'être!
a écrit le 30/04/2013 à 14:01 :
Quand on vend trop cher il ne faut pas s'étonner de fermer boutique. Pourquoi payer plus pour le meme service?
Réponse de le 30/04/2013 à 14:23 :
+ 1 !!
Réponse de le 10/12/2014 à 1:43 :
Ca me fait marrer ce genre de réponses betes !!

Les magasins facturent plus chère que internet pour le même service ?

Je ne savais pas que les sites internet reçoivent leurs clients dans des locaux à proximité de leurs localisations, je ne savais pas que les sites internet ont du personnel pour renseigner les clients avant et l'achat et assurer le service après la vente, ...

C'est sans doute pour cela qu'au magasin j'avais toute la journée des clients qui venaient pleurer pour que je leur installe et que je leur explique le fonctionnement des téléphones qu'ils avaient achetés sur internet !!!
a écrit le 30/04/2013 à 13:56 :
Destruction de valeur ou plutôt redistribution des cartes? C'est aussi cela la concurrence.
a écrit le 30/04/2013 à 13:52 :
Et oui quand ça marche plus vous faire autre chose, mais ceci dit cela fait un bout de temps, des années que c'est magasins existaient, ils ont eu leur heure de gloire. Next please !!
a écrit le 30/04/2013 à 13:45 :
Même si Free mobile n'avait pas existé The Phone House aurait quand même fermé faut arrêter de leur rejeter la faute. Ils n'ont pas arrangé la situation c'est sûr mais TPH était déjà voué à l'échec.
a écrit le 30/04/2013 à 13:34 :
Bien sur encore la faute de FREE.... On y croit...
Réponse de le 30/04/2013 à 13:54 :
Oui Patou vous avez raison. Si Free a du succès c'est simplement parce que ses services plaisent aux consommateurs, c'est tout. Si les gens n'en voulaient pas, ils n'auraient pas de succès, donc ce n'est pas à cause de Free que Phone House ne fonctionnent mais simplement parce qu'n marché ça bouge, ça évolue, et les gouts des clients changent, sans parler de l'innovation, et les prix. Donc bravo Free et bonne chance.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:59 :
Les économies réalisées par les consommateurs grace à Free sont perdus par les salariés qui perdent leur boulot du fait des prix plus compétitifs de Free.

Et il faut être Naif pour croire que c'est une question de difference de marge bénéficaire. Il suffit de comparer la marge de Free qui est la plus élevée du secteur de la téléphonie.

Normal, il emploie des milliers de salariés quand Orange en emploie des dizaines de milliers....

Bienvenu dans le low cost : abonnement Free, voiture Dacia, habillement Chinois ou Indien....

Après on se demande ce que fait le gouvernement pour lutter contre le chomage...

Et si l'on commencait par se demander ce que l'on peut faire en temps que consommateur.

Le slogan " Nos Emplettes sont nos emplois " qui suscite bien des sourires moqueurs est pourtant plein de bon sens.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:08 :
C'est pas une question d'y croire ou pas, évidemment que c'est la faute de Free!
mais ce n'est pas forcément un mal et c'est dans la nature des choses d'évoluer.
Tout comme les cabines téléphoniques qui disparaissent depuis l'arrivée des téléphones portables.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:21 :
"ce que le gouvernement fait" ? Ah bon e gouvernement doit "tuer" les entreprises dont les produits sont achetés par des clients au titre que d'autres entreprises, plus ancienne, intérressent moins les consommateurs ? C'est ridicule, comme votre avis sur le chomage. Je vous informe que l'économie moins l'état intervient dedans et plus elle se porte mieux. Les emplois sont issus des entreprises qui vendent des produits et des services, et non par décision administrative. Si vous avez des leçons à donner aux entrepreneurs, montrez l'exemple, et créez votre boite vous memes, après des petits comme nous commenterons votre marge bénéficiaire, et nous demanderons au gouvernement d'intervenir si nous estimons que vous pas "bon" pour la société et la collectivité. Mort de rire...
Réponse de le 30/04/2013 à 14:23 :
à "jpm", c'est la faute de personne ce sont les choix des consommateurs. Ce sont les clients qui veulent s'abonner chez Free, Free ne force personne. C'est à la concurrence de s'adapter, pas aux meilleurs de disparaitre. Qui a le droit d'imposer aux consommateurs ce qu'ils doivent consommer ou pas ?
Réponse de le 30/04/2013 à 14:50 :
Tout ce qui est dit ici aurait un sens si la concurrence du marché des télécoms était libre et non-faussée. Or, c'est tout le contraire qui se passe. Un régulateur, l'ARCEP, attribue des licences, impose des règles asymétriques au marché pour favoriser l'émergence d'un 4ème opérateur. L'objectif est de baisser le coût des télécommunications pour les clients.

Mais quand on voit les conséquences pour les salariés du domaine et à terme pour les investissements des entreprises, on est en droit de se demander si tout cela n'est pas suicidaire.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:50 :
@jpm

Et pourtant la mutualisation des moyens et le prix des communications sur les lignes fixes devrait rendre le coût d'un appel dans une cabine aussi compétitif qu'à la maison depuis une ligne internet. Pourquoi n'existe-t-il aucun dégroupage des lignes téléphoniques raccordant les cabines publiques? Cela serait trop dangereux pour le marché de la téléphonie mobile. Appeler en illimité pour moins 10 euros par mois depuis une cabine publique, qui oserait encore se payer un smartphone sinon pour faire mumuse?
Réponse de le 30/04/2013 à 20:29 :
bonsoir,
et moi qui pensais que ces magasins aller s'orienter vers la vente de téléphone nu.
nombreux sont ceux qui recherche des téléphones neuf sans entraves, faire des prix, cela reviendrait a avouer que le prix des téléphones étaient surestimé.
après une visite chez un autre vendeur de produit électronique en tout genre dont le nom se rapporte au pain, j'ai été étonné de trouver des téléphone nus en vente dans des bacs en libre service.
il y a quelque mois, j'ai voulu acheter un téléphone chez C........R, malheureusement ce jour là plus de terminal pour les cartes bancaires, direction phone-house, et là 20 euro de plus pour un magasin situé a quelque mètres.
certains prennent leur client pour des dindons
pourquoi pas vendre des téléphones sans marques?
Réponse de le 13/12/2013 à 11:16 :
Et elle est passée où, l'initiatrice de cette fausse information??
Embauchée par The Phone House??
Réponse de le 22/03/2015 à 15:34 :
Réponse à Michel :
Tu veux savoir pourquoi il n'y a pas de dégroupage sur les cabines ?
Et bien si, il y en a, mais aucun opérateur ne veut investir dans des cabines, parce qu'une cabine coute 100 fois plus chère qu'une ligne fixe (abo edf, conso elect, vandalisme, cout de la cabine et de son installation entre 10 et 20.000€, entretient, nettoyage, réparations, location terrain, assurances, ...).
C'est pour cette raison que FT facture une surtaxe cabine, c'est pour payer tous ces frais que les autres opérateurs ne veulent plus payer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :