Mobile : une fusion géante bouleverse le marché italien

 |   |  394  mots
La nouvelle société aura un conseil d'administration composé de six membres, trois d'une société et trois de l'autre, tandis que le président du Conseil changera tous les 18 mois.
La nouvelle société aura un conseil d'administration composé de six membres, trois d'une société et trois de l'autre, tandis que le président du Conseil changera tous les 18 mois. (Crédits : © Alessandro Bianchi / Reuters)
Wind et Italia 3, jusqu'à présent respectivement troisième et quatrième opérateurs de la téléphonie mobile, se marient. Sous réserve d'un feu vert de Bruxelles, le marché va donc se consolider, passant de quatre à trois opérateurs, à l'instar de l'Allemagne ou de l'Autriche.

Le nouveau premier opérateur de la téléphonie mobile est né en Italie le 6 août, via la fusion des compagnies de télécommunications Wind et 3 Italia. CK Hutchinson Holding Limited, la maison-mère hong-kongaise de 3 Italia, et la néerlandaise VimpelCom, maison-mère de Wind, ont annoncé jeudi être parvenues à un accord pour une co-entreprise qui sera dirigée sur une base de parité et comprendra leurs activités en Italie.

L'opération donnera naissance à un groupe fort de plus de 31 millions de clients dans la téléphonie mobile - auxquels s'ajoutent et 2,8 millions de clients  dans la téléphonie fixe-, et réduira de quatre à trois les plus grands opérateurs du secteur.

33,5% du marché du mobile

Jusqu'à présent, Wind était le troisième opérateur italien et 3 Italia le quatrième, après Telecom Italia et Vodafone. Selon les estimations de juillet de l'Autorité pour les garanties dans les communications (Agcom), citées par le quotidien italien Il Sole 24 Ore, le nouvel opérateur pourra revendiquer 33,5% du marché du mobile, devant le 32,3% de Telecom Italia et le 27% de Vodafone.

Il sera aussi en première position (34,9%) aussi sur le marché des cartes prépayées. Telecom Italia garde en revanche le primat (45,1% contre 28,4%) dans le marché des cartes SIM sur abonnement.

Un chiffre d'affaires combiné de 6,4 milliards d'euros en 2014

"3 Italia et Wind vont acquérir, à travers l'intégration de leurs activités, la dimension et l'efficacité nécessaires pour continuer à offrir des services de télécommunications à des prix compétitifs", indique le communiqué des deux groupes. Le chiffre d'affaires combiné des deux sociétés était de 6,4 milliards d'euros en 2014, selon la même source.

La nouvelle société aura un conseil d'administration composé de six membres, trois d'une société et trois de l'autre, tandis que le président du Conseil changera tous les 18 mois et sa voix sera déterminante dans les choix stratégiques de la nouvelle entité. L'actuel PDG de Wind, Maximo Ibarra, prendra les rênes de la nouvelle entité qui, selon des sources citées par Il Sole, sera valorisée à environ 22 milliards d'euros, dont 14 seront apportés par Wind et 8 par Hutchison.

La finalisation de l'opération est soumise à l'aval de la Commission européenne et devrait intervenir dans douze mois, espèrent les partenaires.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2015 à 11:28 :
Le Hollandais Vimpelcom, isolé dans cette activité et région, va vendre progressivement au chinois Hutchinson qui à son tour vendra plus tard à France Télécom-Orange qui fera ainsi son retour au Royaume Uni par les actifs de ce groupe. De son côté Vivendi-Bolloré tente avec Télécom Italia de regrouper son dossier avec Téléfonica.
a écrit le 08/08/2015 à 9:20 :
Et tant pis pour les autres! Qui facturent très cher avec un service catastrophique...
a écrit le 07/08/2015 à 16:14 :
Sauf erreur de ma part il s'agit de HUTCHISON Telecom (sans "N"), pouvez vous vérifier et corriger SVP ?
Réponse de le 07/08/2015 à 20:19 :
La France entière est abasourdie de votre contribution qui mérite l'oscar des Gérard.
Réponse de le 09/08/2015 à 18:51 :
Excellent !!!
a écrit le 07/08/2015 à 15:53 :
et ça continue...
il n'y a que NOUS qui continuions à conserver 4 opérateurs et disperser les moyens. Aprés avoir commis la plus grande erreur historique en introduisant l'opportuniste Free qui a abimé les télecommunications, détruit les emplois à coups d'avantages scandaleux en se faisant passer pour un " FAUX" chevalier blanc" mais bien sûr en n'oubliant pas de se " milliardiser " au passage .
On persiste et signe , mais quand comprendra -t-on que cet intrus est de trop et retarde le développement des télecommunications en France....
Personne n'ose plus investir massivement notamment dans la fibre de Peur qu' "ON" ne permette au coucou de venir bénéficier injustement des efforts d'autrui
ce qu'il sait faire ( comme de se plaindre ) à merveille .
Réponse de le 07/08/2015 à 16:22 :
La fibre serait peut être encore bien plus loin dans le futur si Free n'était pas arrivé dans le monde de l'ADSL ! A ce moment là, Orange nous fournissait du 128K pour 45€ / mois ! Et d'autre part, le cablo opérateur ne se servait de leur fibre uniquement pour la TV .... Regardez l'évolution désormais !!!!

Encore un grand merci à Free d'avoir alléger nos factures de mobile !!!!
Et pourtant tout le monde continue à proposer de nouveaux services !!!!
Réponse de le 07/08/2015 à 23:18 :
Oui grâce à l'arrivée de ce 4ème opérateur, nous avons un SFR moribond, un Bouygues à la peine et un 4ème opérateur avec un réseau à vitesse d'escargot... Heureusement qu'il nous reste encore Orange pour pousser vers le haut ! Ne parlons même pas des milliers d'emplois supprimés dans le secteur des télécoms.
Pour la fibre ce n'est pas tout à fait exacte, Orange continue fortement à investir dans la fibre (si les autres faisaient de même ça serait mieux) car le trublion du net a essayé de récupérer le réseau d'Orange pour un prix dérisoire par rapport à l'investissement. Mais Orange a rusé, il ne fibre les appartements jusqu'au bout que quand ils s'abonnent et non de manière systématique. Si le trublion veut capter l'abonné c'est à lui de fibrer le dernier maillon. Or il ne peut le faire faute d'équipes disponibles. Du coup Orange engrange les abonnements...
Enfin PigeonFr, continuez à croire au Père Noël ou à vénérer votre gourou préféré...
Réponse de le 25/08/2015 à 11:54 :
Moi je dis merci à Free car il fournit tout gratuit, le téléphone, le sms, et bientôt le net....C'est sûr Orange a de moins en moins de royalties...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :